La voiture pour chien

A l’heure où l’industrie automobile fait grise mine, voici qui pourrait bien relancer de façon spectaculaire ce secteur si cher à tous les patriotes.

Imaginez seulement : 30 millions d’amis à quatre pattes, à équiper en véhicules neufs ! Du travail pour nos chômeurs et leurs veuves, et tout une gamme de nouveaux produits et services, depuis les distributeurs de croquettes dans les stations service jusqu’aux assurances canines « tout risque ».

Ce modèle, expérimental, pourrait bientôt être produit en série. Il est adapté à tout chien de taille moyenne (setter, dalmatien, fox à poil dur), et basé sur une étude américaine montrant que le QI moyen d’un humain au volant de son véhicule est équivalent à celui d’un teckel.

Grâce aux commandes spécialement adaptées à ses papattes, après apprentissage de quelques réflexes simples auprès d’un centre d’éducation canine agréé, votre chien pourra ainsi prendre le volant avec autant d’aisance et de sécurité qu’un autre chien.

La vieille dame est optionnelle, elle est néanmoins recommandée pour ouvrir et fermer la portière, un geste difficile pour nos amis canidés.

Source: http://hippopotable.blogspot.com/2009/01/les-dernires-trouvailles-de-la-science.html

AutoMinus

A propos de AutoMinus

Rédacteur de Carfree France, spécialiste des questions psychologiques de l'automobile, en particulier concernant le 4x4, les courses de formule bourrin, le paris-dakar, les courses de quad, la moto et toutes les conneries motorisées qui polluent la vie

4 commentaires sur “La voiture pour chien

  1. LomoberetLomoberet

    Nul doute que nos amis canins en ferait certainement un moins mauvais usage que nombre d’automobilistes humains (si on peut encore qualifier d’humain ces dizaines de kilogramme de cellulite et de mauvaise graisse qui se laissent trainer par une tonne et demi de ferraille colorée)
    Et au moins, ils pourraient aller chier ailleurs et plus loin que sur nos trottoirs

  2. LomoberetLomoberet

    C’est certainement une façon de parler, comme quand on dit que les automobilistes sont cons comme des cochons.
    Il ne s’agit pas là de jeter l’opprobre sur ces malheureux suidés à la queue en tire-bouchon qui ont la délicatesse de ne pas manifester face aux conditions de vie exécrables que les éleveurs leur imposent et qui nous délivrent sans broncher leur excellente viande et leur délicieux gras qui font engraisser les gras du bide motorisés

Les commentaires sont clos.