La caravane des indignés du nucléaire sera sur les routes… à vélo

Nous serons à vélo sur le ravel Wallon du 26 juin au 30 juin avec notre petite centrale nucléaire pour nous opposer gentiment (comme toujours) au redémarrage de Tihange 2.

Nous partirons de Fumay (France) le 26 pour arriver… le 30 à Maastricht. Vous êtes les bienvenus pour participer à une ou plusieurs étapes. Il y aura de nombreuses activités sur le trajet.

Nous unissons nos forces par delà les frontières car comme chacun le sait, les rayonnements et pollutions nucléaires n’ont pas de frontières.

Tchernobyl, 26 avril 1986 : l’explosion d’un réacteur nucléaire disperse ses poisons sur toute l’Europe pendant des jours. Et 27 ans après, des régions entières tout autour du réacteur sont toujours contaminées et le resteront pour des siècles, des millénaires. Trop peu de gens connaissent vraiment les conséquences sanitaires, environnementales et économiques de cette catastrophe toujours en cours, tout comme celles de Fukushima.

Malgré ces catastrophes, beaucoup de pouvoirs politiques sous la pression permanente des lobbies nucléaires soutiennent et prolongent l’activité de cette industrie mortifère au nom d’étroits intérêts économiques et nationalistes.
Mais qui a conscience des pollutions qui adviennent tout au long de la chaîne du combustible nucléaire même dans son fonctionnement « régulier » ?

Extraction de l’uranium, concentration du minerai, fabrication des barres de combustible nucléaire, utilisation dans les réacteurs, « retraitement » : toutes ces opérations génèrent des rejets permanents, nécessitent des transports incessants (par la route, le rail et par mer), exposent les populations à des risques inacceptables et produisent des déchets ingérables, dangereux pour des milliers d’années.

Des mines du Niger au centre de retraitement de La Hague, de la vallée du Rhône, zone nucléarisée aux steppes de Sibérie, l’industrie de l’uranium est partout. Nous refusons qu’elle continue à empoisonner nos vies et celles des générations futures.

Cette caravane partira de France, un peu au Sud de Chooz, lieu emblématique puisqu’on y trouve 2 centrales nucléaires, Chooz A en cours de démantèlement et Chooz B en activité. Elle traversera la Belgique où deux unités nucléaires (Tihange 2 et Doel 3) à l’arrêt depuis presque un an suite à la découverte de milliers de fissures dans leur cuve viennent de redémarrer sur le simple avis d’experts… les politiques ont de nouveau démissionné ! Elle se terminera à Maastricht, sous le soleil, point de convergence des militants français, belges, allemands et hollandais.

Cette caravane cycliste permettra aussi d’aller à la rencontre des habitants et des élus des villes et villages traversés pour apporter une autre information.

Toutes les informations sur notre blog: Les valeureux colibris
www.lesvaleureuxcolibris.blogspot.be

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

5 commentaires sur “La caravane des indignés du nucléaire sera sur les routes… à vélo

  1. Pédibusdutheil

    Le meilleur moyen de ne pas être à la remorque des discours rassurants du lobby pro nucléaire!…

    …à suivre, en attendant de boycotter le mauvais tour que ne manque jamais de nous réserver le mois de juillet!

  2. Vincent

    > Tchernobyl, 26 avril 1986 : l’explosion d’un réacteur nucléaire disperse ses poisons sur toute l’Europe pendant des jours

    « Nuage » de Tchernobyl : rappel des faits
    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1716

    > Malgré ces catastrophes, beaucoup de pouvoirs politiques sous la pression permanente des lobbies nucléaires

    C’est surtout que pour le moment, l’alternative aux centrales nucléaires, ce sont les centrales au charbon, comme on peut le voir… en Allemagne.

    Charbon qui 1) pollue, 2) rejette énormément de CO2 et 3) dans le cas de la France, doit être importé, ce qui aggravera encore notre balance commerciale.

    Cornélien.

  3. apanivore

    Dommage de ne publier cette info que le jour du départ

    @Vincent
    « Charbon qui (..) dans le cas de la France, doit être importé, ce qui aggravera encore notre balance commerciale. »

    L’uranium aussi doit être importé. Mais heureusement nucléaire rime avec Niger et pas cher.

    Et les déchets nucléaires il faut aussi payer pour qu’on nous en débarrasse. Mais heureusement Russie ça rime avec pas cher aussi.

  4. Laurent

    Devoir choisir entre les déchets et risques radioactifs et le CO2, c’est comme choisir entre la peste et le choléra.
    Une seule solution la décroissance : je demande aux politiques d’instaurer le RMA ,c’est à dire taxation à 100% au dessus de 4 smic pour un célibataire, 6 smic pour un couple, 8 smic pour un couple et 2 enfants.

  5. Jean-Marc

    « Mais heureusement nucléaire rime avec Niger et pas cher. »

    Si et seulement si on ne prend pas en compte le coût de la pauvreté locale (insécurité, émigration, radicalisations anti-gouvernements et anti-français) et de l aide à Areva et aux gouvernements du Mali et Niger; et le coût de la guerre au Mali qui découle de la politique d’Areva au Niger.
    (les otages du Mali/Niger travaillent pour Areva ou Vinci, Vinci construisant des infrastructures sur le site d’Areva).

    « Mais heureusement Russie ça rime avec pas cher aussi. »

    Mais la NON-gestion des déchets nucléaires par l URSS s est fait épinglée… et on ne sait pas si on pourra longtemps continuer à fournir des déchets, en fermant les yeux, en s en lavant les mains, de façon pérenne.

    (officiellement, Areva a deja arrêté :
    http://www.rue89.com/planete89/2010/05/28/chut-areva-cesse-dexporter-ses-dechets-radioactifs-en-russie-152667

    mais ils vont faire quoi, de tous leurs déchets, alors ? le mettre dans du MOX, comme pour le réacteur 4 de Fukushima ?? )

    De plus, être dépendant d’un pays comme la russie pour une chose aussi essentielle (dans une france à 75% d élec. nucléaire) que ses déchets nucléaires… c est prendre un énorme risque :

    On l a vu avec la russie qui coupe son gaz quand elle le désire (sans tenir compte des contrats, de ses engagements signés)
    http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-01-06/l-europe-desapprouve-les-coupures-de-gaz-russes/924/0/304449

    On le voit avec la chine et le combat panneaux PV-vins :

    Le moins démocratique se moquant des conséquences pour sa population et sa popularité, peut aller plus loin dans les bras de fer
    [théoriquement, RIEN n’empêche d avoir un élu démocratique qui ait une poigne de fer… mais vous avez vu comment sarko et hollande se sont couchés devant les marchés… donc il ne faut rien attendre ni de l un, ni de l autre… et pas plus d’une marine*.
    (en fait, bcp moins d elle, vu qu’elle n aura pas plus de courage politique (c.f. la politique éco du FN, très proche des libéraux et de la droite de l’UMP), mais qu’en plus, en ayant bcp moins de sénateurs, même ce qu’elle veut faire voter ne sera pas votable par la voie classique)]

    Sur le nucléaire, 2 arguments seulement le défendent :

    [3 en fait, mais le 3eme, la soit-disante « indépendance énergétique nationale » est tellement un leurre, comme l a rappelé apanivore, qu’il n existe que dans les paroles des manipulateurs prenant leurs interlocuteurs pour des ignorants : brevet américain des centrales WestingHouse, et uranium venant de l’étranger :
    à par l enrichissement, pas grand chose de français dans le nucléaire « français »; même les ouvriers du chantier actuel de Vinci de l’EPR en france sont roumains ou polonais… et ne sont pas payés au minima français (Vinci s ‘est fait aligner par l’inspection du travail sur ce chantier)]

    – une moindre production de CO², par rapport à d autres sources d énergies.
    En sachant que la « source » d’énergie la moins productrice de CO², la moins productrice de déchets nucléaires, et la plus soutenable restera tjrs… le négawatt :
    utiliser un vélo plutôt qu’une voiture élec; avoir la moitié d’une maison de 2 étages ou plus en 10x10m avec 2 ou 3 murs mitoyens, plutôt qu’une maison de plein pieds en 8×12,5 (même surface au sol pour chacune:100m², plus grande surface ext. pour le plein pied) avec 4 murs aux 4 vents; isoler plutôt que chauffer plus; avoir des appareils +/- basse conso [vous avez vu un catalogue d appareil élec ? ils ne donnent, pour la plupart, jamais la conso (pourtant, une grande télé consomme plus de 100 watts.. voire bcp plus; alors qu’une petite consomme souvent moins de 50W… pour les même programmes)]

    – Le faible coût pour les consommateurs :

    en sachant que les recherche d’EDF et du CEA, ainsi que les licences westinghouse ont été payées par les citoyens français… sans qu’EDF privatisée les rachète à la france à leur juste coût.
    en sachant que le prix de la gestion des déchets n est pas/peu pris en compte, ni, encore moins, le prix des futurs démantelements des centrales.
    Et ceci, sans parler du coût faramineux d’un éventuel attentat ou incident majeur (c.f. Fukushima avec Tepco qui paye des cacahouetes).

    Ainsi, avec un prix tronqué, difficile de comparer son prix au prix des autres
    (qui ont aussi des prix tronqués… par ex, le CO² et le souffre des centrales à charbon ne sont pas totalement pris en compte… voire pas pris en compte. Mais dans le nucléaire, les coûts « oubliés » semblent plus élevés).

    Petite info H.S. « vraie vie et faits réels » fasse aux fantasmes et arguments électoraux :

    2012 : l allemagne bas un record, et explose par le haut son nombre d’étrangers : 1 million; la france explose… par le bas son nombre d’étrangers : jamais eu aussi peu d’étrangers depuis des années : 5 fois moins qu’en allemagne, 200 000. Pourtant, l allemagne ne se sort pas plus mal que la france, de cette arrivée massive d’étrangers…
    [la france, terre d accueil… c etait avant 1990… les Chagall, Hoffenbach, Ventura, Piccoli, Marie Curie et les 100aines d autres étrangers qui ont participés au rayonnement de la france en leur mangeant leur pain, c était avant, au XIX et XX siècle (le french cancan, et la tour eiffel, les 2 symboles les plus connus de la france… sont dus à des étrangers venus en france…); rappel : ne pas confondre : Jamel et Omar Sy ne sont pas des étrangers, mais des français nés en france métropolitaine (paris et trappes)]

    Espagne : depuis 2008, chaque année, de moins en moins d’étrangers en règle et illégaux en espagne : au contraire, ils quittent le pays.
    Pourtant, bizarrement, si vous demandez à un espagnol, même contre les étrangers, s’il préfèrerait être en 2008 (avant la crise) ou en 2013… sauf les idéologes, il préferera l’époque où les étrangers venait manger le pain des espagnols…

    espagne toujours : le nombre de jeunes espagnols sans diplôme quittant l espagne pour le maroc explose.

    En fait, pour appliquer la politique de marine, et faire partir des étrangers; suffit de s engouffrer dans le chômage ultra massif :
    les étrangers partiront d’eux-même… mais les jeunes français aussi… restera qu’un pays à l arrêt, se repliant sur lui-même, rempli de retraités qui tapent -en parole et votes- sur des étrangers… qui ne sont même pas là…
    (on imitera en celà la russie et plusieurs pays de l Est)

Les commentaires sont clos.