Ma forêt devra-t-elle mourir pour les biocarburants?

En Indonésie, le nouveau président Widodo veut soutenir les biocarburants en les subventionnant massivement. L’industrie de l’huile de palme se frotte les mains : elle touchera une grande partie du pactole de 1,35 milliard de dollars destiné aux entreprises. La forêt tropicale et ses habitants sont plus que jamais menacés.

L’heure est à la mobilisation pour les activistes indonésiens : « Les entreprises d’huile de palme seront les seules bénéficiaires de cette politique » fulmine Zenzi Suhadi, le chargé de campagne forêt de l’organisation non gouvernementale Walhi. « L’accaparement des terres sera financé par les impôts des gens les plus modestes. »

En décidant de subventionner les biocarburants à hauteur de 1,35 milliard de dollars, l’Indonésie a offert une bouffée d’oxygène à une huile de palme mal en point qui voyait son cours et ses ventes baisser. Chaque litre de biodiesel à base d’huile de palme percevra ainsi 3 fois plus de subventions qu’auparavant. L’augmentation des aides aux agrocarburants à base d’éthanol sera en comparaison bien moindre…

Dans la pratique, ces subventions massives encourageront les producteurs d’huile de palme à détruire encore plus de forêts tropicales pour installer des nouvelles plantations. Jusqu’où iront donc les atteintes faites au climat et aux populations paysannes et autochtones qui perdront leurs terres ?

Nordin, le porte-parole de notre organisation partenaire Save our Borneo (SOB) en Indonésie, rappelle que « l’huile de palme est synonyme de corruption, de violation des droits humains et de destruction de la nature. »

La mesure de forte augmentation des subventions sur les biocarburants est certes encore soumise à l’avis du comité budgétaire du Parlement indonésien fin février, mais seul le Président Joko Widodo semble pouvoir revenir sur cette décision.

Mobilisons-nous aux côtés des activistes indonésiens pour demander l’arrêt des subventions pour l’huile de palme !

https://www.sauvonslaforet.org/petitions/986?mtu=80489081#sr=rdr&md=newsletter&ct=html&cn=petition-986

Nuit Grave

A propos de Nuit Grave

Rédacteur du site Carfree France, spécialisé dans les questions relatives à la destruction de la santé et de l'environnement

4 commentaires sur “Ma forêt devra-t-elle mourir pour les biocarburants?

  1. Pédibuspédibus

    L’ultra libéralisme quand ça les arrange : démantèlement des droits sociaux et droit environnemental platonique ou inefficient…

    L’entorse à l’ultra libéralisme… quand ça les arrange : silence sur les subventions à l’agrobusiness sous toutes les latitudes.

    Bref dites-moi donc s’il y a plus pervers en termes idéologiques que nos chers thuriféraires de l’économisme, avec le système automobile dans le système des systèmes…

    Tenez, après l’alcool de canne à sucre brésilien pour propulser la voiture populaire du führer voici sa version « transition mode de vie » : http://pdf.lu/HgXH

    boaaaaaa

  2. Pédibuspédibus

    Quand ça arrange l’ultra libéralisme : le démantèlement de la protection sociale, le platonisme ou l’inefficience du droit de l’environnement…

    L’ultra libéralisme qui s’arrange de son dogmatisme : le silence sur les subventions à l’agro business sous toutes les latitudes…

    Un premier pas – de cheval – vers la transition des modes de vie :

    http://pdf.lu/HgXH

    ou quand le véhicule du peuple du führer, consommateur d’alcool de canne à sucre brésilienne, se transforme en carrosse « durable »…

    boaaaaaaa

  3. lgv

    Certaines îles, comme Bornéo sont presque entièrement recouvertes de plantations de palmiers. Ces nouvelles aides vont encore augmenter la disparition de la foret vierge, sanctuaire de nombreuses espèces endémiques dont le célèbre orang-outan et l’éléphant qui ont presque disparus a l’état sauvage ! http://www.legrandvillage.com/post/green/elephant/

Les commentaires sont clos.