Chéri, on s’est fait hacker la bagnole!

Imaginez vous tranquillement au volant de votre voiture quand tout à coup, l’auto-radio se met en route et diffuse du hip-hop au volume maximal, puis le réservoir de liquide lave-vitres se vide et les essuie-glaces battent la mesure. Pour finir, la direction se bloque et la vitesse de votre voiture augmente jusqu’au crash final.

De la science-fiction? Pas vraiment, deux chercheurs américains sont parvenus à pirater une voiture récente à distance, tandis qu’elle roulait sur une autoroute. De fait, les véhicules modernes ont de plus en plus d’électronique embarquée et sont désormais connectés à Internet par wifi, bluetooth ou satellite.

Il devient donc possible pour des hackers de prendre le contrôle à distance des voitures. Aux États-Unis, 471.100 véhicules de marque Chrysler ont été identifiés par les deux chercheurs comme « possédant une faille de sécurité » permettant d’en prendre le contrôle à distance.

Et ce n’est que le début! En effet, comme l’actualité récente l’a montré, l’enjeu actuel du secteur automobile tourne autour des « voitures connectées ». Un consortium de constructeurs allemands, Daimler, BMW et Audi, s’organise pour contrer Google et les géants d’Internet sur le futur marché en plein essor de la voiture autonome, connectée, et des logiciels qui vont avec.

Selon le Figaro, « les deux chercheurs américains ont découvert qu’ils pouvaient attaquer de la sorte n’importe quel véhicule vulnérable sur le territoire américain. Ils n’avaient même pas besoin d’être à proximité. Il leur était toutefois difficile de viser une voiture en particulier, mais ils n’excluent pas qu’un pirate chevronné puisse trouver un moyen de le faire. »

C’est formidable, il suffit juste que quelques pirates prennent le sujet en main et ils pourront peut-être contrôler des millions de voitures depuis leur canapé! On imagine le résultat si certains souhaitent jouer « pour de vrai » à GTA…

Plus grave, quand on voit l’ampleur des piratages informatiques actuels, comme dans le cas de l’affaire Sony probablement piraté par la Corée du Nord ou les innombrables sites piratés par des hackers djihadistes, sans même parler de l’immense corporation des hackers russes ou chinois, on imagine tout de suite le potentiel de nuisance de la « voiture connectée ».

En effet, pour un groupe terroriste quelconque du type Daesh, il pourrait être intéressant de prendre par exemple le contrôle d’une voiture en ville à proximité d’un rassemblement de piétons… Carnage assuré! Ou alors d’organiser des carambolages monstres sur les principales autoroutes afin de bloquer un pays…

Vive le progrès!

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

5 commentaires sur “Chéri, on s’est fait hacker la bagnole!

  1. Pédibuspedibus

    bon maintenant je surveille mes grolles : avec ces puces RFID les ex soviétiques sont capables de me tourner la boule et me faire déclencher un coup de pied au derche du pauvre automobiliste surpris en stationnement illicite sur mon trottoir…

  2. Vincent

    > De fait, les véhicules modernes ont de plus en plus d’électronique embarquée et sont désormais connectés à Internet par wifi, bluetooth ou satellite.

    On aimerait surtout savoir ce qu’apporte le fait de connecter la bagnole à Internet alors que la plupart des gens aujourd’hui ont déjà un smartphone qui le permet.

    De plus, pourquoi relier la connexion Internet aux éléments vitaux de la bagnole comme le moteur et les freins? Étrange.

  3. carotte46

    Je m’étonne toujours du fait que tant de gens puissent s’enthousiasmer de se laisser déposséder de leur maîtrise sur leur environnement par des machines. À moins que cet déresponsabilisation ne soit que l’illustration du retour en enfance de l’être humain, prélude à sa disparition…

  4. Jean-Marc

    « De plus, pourquoi relier la connexion Internet aux éléments vitaux de la bagnole comme le moteur et les freins? Étrange. »

    En fait, pour l automobiliste, cela ne sert à rien

    Mais pour le névrosé traumatisé par le JT de TF1 et les assureurs, c est la garantie, que, le jour où (et pas « SI un jour« , dans son esprit) on lui volera (enfin ! mon gadget va enfin pouvoir servir et justifier son achat !) sa voiture, une commande par internet pourra l arrêter (blocage de l injection et des freins) et la localiser.

    En afrique du sud, un automobiliste avait monté des lance-flammes sur sa voiture, afin de se protéger des éventuels car-jacking aux feux,

    ces gadgets en sont la version pacifique :

    créer des névroses, et vendre des gadgets surfant dessus.

    C est bien plus facile, mais bien moins efficace à long terme et pour la paix sociale, que de réduire l’échelle de revenus, d avoir plus de justice sociale, et donc moins d attaques et de vols par ceux qui n’ont pas réussit à s en sortir.

    => une mauvaise solution à un problème… engendré entre autre par l individualisme et par la voiture

     

    « engendré [..] par la voiture » ???

    => Contrairement aux attaques et vols de voitures, il n’y a pas de vol de ligne de tram ni de métro… mais surtout, un ticket de tram… (surtout si les TEC urbains sont gratuits…) n ont pas le même coût qu’une voiture : la voiture favorise la fracture sociale.

    Au brésil, pays à plus grandes inégalités que la france, à coté des concessionnaires auto.. il y a des garagistes, qui installent des planchers blindés et vitres blindées :

    le brésil (et le mexique, et d autres) fait pire que nous, en créant plus de pbs, et donc en créant des palatifs pourris et inefficaces contre les effets néfastes induits par leurs choix politico-économiques.

    (c.f. l obligation d avoir des gardes du corps, et de vivre dans des zones protégées avec enceintes, si tu es suffisement riche)

     

    sur le piratage info..

    si jamais un central de circulation, s’occupant de la régulation des feux, a la mauvaise idée d être connecté à internet… on pourrait avoir les feux contrôlés par un hacker, qui met les feux au vert en même temps.

    Vu que, pour un automobiliste français, vert = j ai le droit de foncer sans rien regarder (ce qui n est pas ce que dit le code de la route… à l’approche de CHAQUE intersection, quelqu’en soit la signalétique ou l absence de signalétique, un automobilsite DOIT ralentir, et, s’il a la priorité, s’il n y a rien qui entrave le carrefour, si, si, si… alors seulement, il a le droit de traverser : les automobilistes oublient cette loi, et accélérent s’ils ont le vert à 20m… rendant ainsi les carrefours avec feux les plus accidentogènes et les plus meurtriers qui soient…).

    Alors, celà promet de nombreux et mortels accidents, si jamais cela arrive un jour en france.

    (autre action, de ces systèmes connectés : géolocalisation après un accident (auto-détecté) voire appel automatique des secours… mais inutile d avoir accès à l injection et aux freins pour celà : la géolocalisation et un accéléromètre suffisent)

Les commentaires sont clos.