22 mars

Carfree France appelle à soutenir la mobilisation nationale du 22 mars 2018, contre la politique d’Emmanuel Macron et Edouard Philippe. Après les rapports Duron et Spinetta, l’avenir des mobilités et des infrastructures de transport est engagé. Les engagements de la France en matière climatique doivent nous pousser à prioriser les modes de transports les moins polluants, pour les personnes et pour les marchandises.

Le train, les transports collectifs urbains, les mobilités actives, une intermodalité efficace, le fret ferroviaire et fluvial, doivent être priorisés sur le routier et l’aérien, sources de pollutions multiples et de dumping social.

Or, à rebours de la volonté affichée au début des Assises de la Mobilité par la Ministre Elisabeth Borne, de donner la priorité aux déplacements du quotidien, notre inquiétude est aujourd’hui que la priorité soit finalement donnée à la rentabilité pour des groupes privés, par l’ouverture à la concurrence pour les trains.

Avec comme enjeu la disparition programmée de nombreuses lignes de trains dites « non rentables », le transport ferroviaire en France est aujourd’hui à un tournant historique. Le passage en force par ordonnances nous prive de la concertation nécessaire sur un sujet qui impacte fortement notre quotidien, la qualité de notre environnement, l’égalité des territoires, les droits sociaux. N’abandonnons pas les territoires hors métropoles, en assignant à résidence nos concitoyens ne disposant pas de moyen de transport. La route ne peut pas être la seule réponse.

Également, nous attendons que ce gouvernement se dote réellement d’une véritable et ambitieuse politique vélo pour les années à venir. Il faut changer de logiciel et ce gouvernement de l’Ancien Monde doit enfin prendre conscience que le Nouveau Monde qui est en train de se décider maintenant sera le Monde des transports en commun, du vélo et de la marche.

Le 22 mars, Carfree France est mobilisé pour soutenir l’avenir du train et l’ensemble des alternatives au tout-routier.

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

3 commentaires sur “22 mars

  1. Pédibuspedibus

    Marcélou sous-secrétaire d’Etat aux mobilités actives… !

     

    et VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE…

     

    si ma Kronkrounette m’a pas entendu après ça…

    boaaa

  2. Françoise

    Le manque de vision à long terme de ce gouvernement est aussi consternant que celui des gouvernements précédents. Ils n’arrivent vraiment pas à se projeter dans l’avenir, ou alors, ce qui est plus probable, ils s’en fichent…

Les commentaires sont clos.