Le manque de courage en politique

Rencontre improbable filmée en 1992 entre René Dumont (candidat écologiste aux élections présidentielles de 1974) et Brice Lalonde (candidat écologiste en 1981, alors ministre de l’environnement).

Les deux se trouvent dans ce qui doit être le bureau du ministre de l’environnement Brice Lalonde. René Dumont lui explique qu’il devrait mettre en cause l’automobile particulière de façon plus nette pour lutter contre les gaz à effet de serre.

Brice Lalonde semble regarder dans le vague, la caméra zoome sur lui et il lance alors une des phrases les plus symptomatiques du manque de courage des politiques en général et des écologistes en particulier: « Les gouvernements ne peuvent faire que ce que le peuple accepte de faire… »

C’est étonnant de la part d’un ministre écologiste de François Mitterand, le président qui s’était fait élire en 1981 en déclarant qu’il était contre la peine de mort alors que la majorité des français était alors favorable à la peine de mort…

Au-delà du manque de courage, c’est aussi un sérieux manque d’imagination. Car, au bout du compte, sans enlever de manière autoritaire leur voiture aux automobilistes, il existe de multiples moyens de contraindre l’utilisation de la voiture particulière et de favoriser au contraire les alternatives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.