La Ville de Paris va taxer les possesseurs d’un petit sgeg

La Ville de Paris a organisé dimanche 4 février 2024 une votation citoyenne afin de faire payer trois fois plus cher le tarif de stationnement pour les possesseurs d’une petite bite. 54,55% des Parisiens ont voté pour cette hausse du tarif du stationnement qui n’augmentera pas pour autant la taille du sgeg des automobilistes concernés.

Gros SUV = petite bite, selon une étude européenne réalisée dans trois pays en 2010 (France, Grande-Bretagne et Allemagne).

Cette étude menée sur un panel représentatif de propriétaires de 4X4, SUV ou assimilés a ainsi montré que 95% d’entre eux souffrent de complexe d’infériorité, 87% ont régulièrement des problèmes d’érections et 69% ont un sgeg inversement proportionnel à la taille de leur SUV.

Dès lors, il n’était plus acceptable que les pouvoirs publics payent pour les problèmes sexuels des possesseurs de SUV. Avoir un gros SUV et un petit sgeg à Paris sera donc facturé en proportion de la taille du véhicule acheté par les automobilistes faiblement dotés par la nature.

La multiplication du tarif de stationnement par trois pour les SUV a d’ailleurs été scientifiquement calculée, la taille moyenne du sgeg des possesseurs de SUV étant trois fois inférieure à la taille moyenne du sgeg de l’ensemble des Parisiens.

Avec la pollution, le réchauffement climatique et la mortalité routière, les taxes en tous genres vont se multiplier en direction des gros véhicules de type SUV, les possesseurs d’un petit sgeg ont donc de quoi s’inquiéter.

anne-hidalgo-min

2 commentaires sur “La Ville de Paris va taxer les possesseurs d’un petit sgeg

  1. hdkw

    Un score serré.

    Est ce la France d’en bas qui voudrait pouvoir s’offrir un SUV qui a voté contre?

    Non : selon les résultats ( https://www.paris.fr/pages/plus-ou-moins-de-suv-les-parisiens-et-parisiennes-sont-invites-a-voter-le-4-fevrier-25381 ) trois arrondissements ont voté a plus de 70% contre la mesure, le 7ieme (74%), 8ieme (73%) et 16ieme (82%!) arrondissement. Dans Paris centre, pour comparaison, 37% de contre.

    Ce sont juste les plus riches qui ne veulent pas être concernés par des limites.

    https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/paris-les-arrondissements-et-quartiers-ou-vivent-les-plus-riches_51457235.html

  2. pedibus

    SUV qui pneu la planète on s’en branle… !

    je me demande si les tordus des beaux quartiers ne vont pas évoquer la fameuse égalité devant les charges publiques pour torpiller le projet, même si ça ne concernerait pas les bagnolards intramuros…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *