Mobilité du futur à Vegetal City

vegetal-city
Luc Schuiten à bord de son Twike

Le 3 avril, s’ouvriront les portes de Vegetal City, une exposition qui s’annonce comme un “projet pilote et futuriste d’écologie urbaine”. Luc Schuiten, architecte, nous emmène à la rencontre de ce que pourrait être la ville de demain : une cité urbaine calquée sur la nature, en adéquation parfaite avec son environnement. Et qui dit “ville durable”, dit également “mobilité nouvelle”. En optant pour le Twike, Luc Schuiten met dès aujourd’hui ses convictions en pratique. Lire la suite…

Un Grand Paris sans voitures? Faut pas rêver!

derverkehrderzukunft2

grand-paris

Quelle est la différence entre ces deux images? Environ 50 ans… La première image est une projection du futur réalisée aux USA dans les années 1950: des autoroutes partout et des transports en commun aériens. La seconde image constitue un des projets présentés lors de la consultation récente sur l’avenir du Grand Paris, en l’occurrence une « vision » de l’équipe Portzamparc pour le Grand Paris de demain: des autoroutes partout et des transports en commun aériens… Lire la suite…

Montpellier sans voitures grâce au tramway?

Le président de l’Agglomération de Montpellier (Hérault) a annoncé récemment les futures réalisations liées au tramway. Le président de l’Agglo, Georges Frêche, a ainsi validé le projet de tram dont le parcours fera le tour de l’Ecusson. C’était hier matin, avenue de Lodève, au cours de l’inauguration du lancement du chantier de la ligne 3 (Juvignac-Pérols).

Georges Frêche voit le tramway partout : à Poussan avec la ligne 2 le long de l’ancienne voie de chemin de fer désaffectée; à la Grand-Motte et à Palavas les Flots dès 2016; à Sète en 2020 pour faire de ce secteur « le centre économique du grand Montpellier ». Puis de revenir à sa prophétie du moment : « Dans trente ans, il n’y aura plus de voitures à essence. C’est l’évidence. Le tramway sera alors une chance extraordinaire. » C’est dire si la toile va continuer à se tisser. Autour du coeur de Montpellier, où l’automobile sera non grata, mais bien au-delà. « Montpellier Agglomération sera la première à vivre sans voiture dans son centre », a ajouté Frêche avant d’estimer que le réseau sera terminé en 2020. « Je ne serai plus là. Ce sera à mon successeur, auquel on a tracé la route, de prendre la suite. » Hélène Mandroux et Jean-Pierre Moure, tous deux candidats, ont acquiescé.

Source: www.midilibre.com

New York sans voitures

Madison Square avant et après

On savait déjà que la ville de New-York (USA) mène une politique offensive contre la voiture. Cette fois-ci, c’est toute une partie du centre de la ville qui va devenir sans voitures durant plusieurs mois. C’est en effet une grande première au cœur de Manhattan : du 25 mai au 31 décembre, la célèbre avenue de Broadway sera fermée aux voitures entre la 42e et la 47e Rue, zone qui inclut Time Square, haut lieu touristique et théâtre traditionnel de la liesse du nouvel an new-yorkais. L’expérience sera également tentée durant la même période entre la 33e et la 35e Rue, toujours sur Broadway.

Source: http://www.lepoint.fr/actualites/new-york-sans-voitures/1331/0/322876

La ville post-automobile

Ville-post-automobile

The Green Island Project est un projet fou et ambitieux. Découvrez ici le travail hallucinant de trois artistes, le creative director ‘Tag’ (Ryo Taguchi), le photo retoucher ‘IMKW’ (Imakawa) et l’artiste contemporain ‘Immr’ (Yuichiro Imamura) qui se sont mis en tête de réaliser un rêve : remplacer le béton et le goudron, omniprésents à Tokyo par de grands espaces verts. Lire la suite…

La Ville Linéaire

cite-lineaire

Face aux enjeux désormais planétaires qui nous attendent (réchauffement climatique, épuisement des ressources fossiles, pollution généralisée), il est plus que jamais nécessaire de changer de paradigme. La planète ne pourra probablement pas soutenir un développement continu et inorganisé de l’espèce humaine sans dommages majeurs. Dans ce contexte, certains proposent de nouveaux projets d’urbanisme et d’architecture permettant d’assurer un développement viable de l’homme sur la planète tout en maintenant une qualité de vie suffisante. On connaissait déjà Illichville, la ville sans voitures, voici désormais différents projets de villes linéaires sans voitures. Les projets de villes linéaires apportent en effet des réponses dans ce domaine. Lire la suite…

2075: Les temps changent

En 2075, notre planète sera bien différente de ce que nous connaissons aujourd’hui. Au travers du destin de Julia dans un vignoble bordelais, Idrid et Faouzi au Mali, Lotte à Hambourg, Niels, son mari, et de Grace, au Canada, « 2075 : les temps changent » traite non seulement des répercussions écologiques, mais aussi géopolitiques et économiques du réchauffement climatique… Lire la suite…

Utopie: la ville sans voitures

Je prends tous les jours mon vélo pour aller travailler, mon boulot se trouvant à environ 5 km de chez moi. Il m’arrive souvent de m’énerver contre les voitures qui se croient tout permis sur la route, alors qu’elles devraient garder la tête basse, étant donné que ce sont elles qui polluent la ville et menacent l’avenir de la planète. Après le temps de l’énervement, je me mets généralement à essayer d’imaginer une société qui a tenu compte de ses égarements passés et décide de se comporter de façon responsable par rapport à sa planète. Lire la suite…

Un concept de villes sans voiture

Pourquoi ne pas vivre sans voiture du tout? C’est le projet de deux cents familles de Brême, dans le Nord de l’Allemagne (540.000 habitants). La municipalité de Brême a pris l’initiative courageuse de créer un quartier interdit aux voitures (Krämer-Badoni, 1994). En 1995, on commença à construire un nouvel ensemble de maisons et d’appartements dans le quartier de Brême-Holland, réservé uniquement aux familles qui renoncent à la voiture. Lire la suite…

Toulouse sans voitures… à la demande des Toulousains

Le périmètre sans voitures s’étend à Toulouse, pour le plus grand bonheur des Toulousains. Selon un sondage, les Toulousains sont en effet favorables à 73 % à l’interdiction pure et simple du centre-ville aux voitures. Etonnant phénomène de rejet, sans doute motivé par l’apoplexie endémique qui asphyxie la ville depuis trente-cinq ans. Lire la suite…