Pour des transports en commun gratuits

Les militants en faveur de la gratuité des transports en commun se sont fait entendre. Transfert.net a tenté d’imaginer ce qu’il se passerait si une telle décision était prise en Ile-de-France. Cette fiction plausible ne serait pas sans coût mais aurait des bénéfices, en encourageant l’usage des transports en commun face au tout-voiture. Lire la suite…

L’ère du pétrole cher

Les fluctuations quotidiennes ou hebdomadaires des cours du baril de brut sur le marché new-yorkais sont dues à une multitude de facteurs d’origine et de portée très différentes. Lire la suite…

Vélo se Suicide

Notre envoyé spécial à Amsterdam a eu la chance incroyable d’être le témoin d’une tentative de suicide (voir photo). En fait, il a sauvé la vie de la pauvre créature alors qu’elle était sur le point de sauter au-dessus de la barrière. Lire la suite…

L’arrogance de l’industrie automobile

Quand l’industrie automobile se donne bonne conscience!

En ce début de XXIème siècle, les grandes valeurs planétaires que sont l’écologie, le commerce équitable et la défense de l’environnement sont, plus que jamais, d’actualité. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il est impératif pour l’industrie automobile de se réclamer de ces bons sentiments universels pour vendre ses produits alors même qu’elle a été et qu’elle demeure l’un des principaux fossoyeurs de l’environnement et de l’écologie de la planète depuis un siècle. Lire la suite…

Réflexions sur l’automobile

nez

– Est-ce que l’automobile est liée au réchauffement climatique?
– Combien de morts sont causées par l’automobile?
– Quelle planète va-t-on laisser à nos enfants?
– Est-ce que j’ai fait la révision des 10.000 kilomètres?

Photos: Trafic, Jacques Tati, 1971

Solaris

Avant d’être un navet de Steven Soderbergh, Solaris est un film de Science-Fiction réalisé en 1972 par Andrei Tarkovski, d’après le livre de Stanislas Lem, écrit en 1961. Lire la suite…

Automatrix

La consommation mondiale de pétrole est d’environ 85 millions de barils par jour, ce qui représente environ 2,25 litres par jour et par habitant de notre belle petite planète bleue, fourrée à l’or noir… Lire la suite…

La mort de l’automobile

La mort de l’automobile

Fernand Flausch, Techniques mixtes, hauteur totale : 550 cm, 1980.

L’histoire de cette sculpture est assez compliquée. Dans l’idée de Claude Strebelle, l’œuvre aurait dû se situer de l’autre côté, au bout d’une route sans issue. Cette situation aurait donné toute sa signification à ce monument, qui d’emblée suscita l’intérêt. Certains partisans de l’auto y sont allés de revendications rageuses: « l’auto, c’est la liberté ». Aucun accidenté n’a encore inscrit: « l’auto, c’est la mort ». L’œuvre d’art, c’est son lot, propose mais ne tranche pas. On peut souhaiter écologiquement la disparition du transport privé; on peut libéralement défendre le véhicule individuel (avec ou sans chauffeur).

Personnellement, j’aurais souhaité que l’œuvre, comme Flausch l’avait envisagé, soit édifiée en marbre blanc de Carrare. Telle qu’elle est, elle fait un peu « pop ». De mauvais esprits ont dit que Flausch n’avait rien inventé. C’est un fait qu’il y a d’autres variations sur ce thème (par exemple à Amarillo, Antfarm, Texas, 1974). Il y en a aussi beaucoup sur la mort du Christ (Donatello, Brunelleschi, Giotto, etc.).

Philippe Minguet

Source: Le Musée en plein air de Liège
http://www.ulg.ac.be/museepla/opera/flausch/automobile.html