L’automobile au service de l’individualisme

L’automobile n’est pas, contrairement à ce que voudraient nous vendre les tenants d’un système, l’aboutissement d’une vie sociétale, mais, bien au contraire, un outil d’individualisation, de repli égocentré voulu par un système capitaliste pour se déresponsabiliser d’une société inhumaine et faire porter à l’individu le sort monté par eux qui l’attend. Lire la suite…

L’écologie, ça commence à bien faire

Incroyable forfanterie, une de plus, de toute la clique gouvernementale sarkozyste. Le désormais fameux « l’écologie, ça commence à bien faire » de notre présipotent climaticide a signé l’arrêt de mort du Grenelle de l’environnement et a permis à toute la droite productiviste, libérale-pollueuse et 4x4ophile de reprendre en main les questions écologiques…. A une autre époque, on aurait parlé de « normalisation »… Lire la suite…

Ecoblanchiment, quand les 4×4 sauvent la planète

livre-ecoblanchiment

Le Roundup de Monsanto est biodégradable, respecte l’environnement, ne présente aucun danger pour la santé. Les grandes surfaces veulent changer le monde en vendant des produits bio et « commerce équitable ». Carrefour est un repère de la décroissance. La dauphine de Wal-Mart exhorte : « Arrêtons de consommer plus pour consommer mieux. » EDF installe des réacteurs nucléaires dans le monde entier et entasse les déchets radioactifs, mais c’est éthique ma bonne dame, responsable, vert. Le circuit de Formule Un prévu dans les Yvelines aurait été labellisé « Haute qualité environnementale ». Selon quelques intégristes de l’écologie, le tapis de béton aurait surtout détruit quelques hectares de terres agricoles et menacer une nappe phréatique. Finalement, les fils à papa ne vroum-vroumeront pas ici. Alors que rouler en voiture, à tombeau ouvert, c’est bon pour l’environnement, surtout si elles rejettent moins de 130 grammes de CO2 par kilomètre. Lire la suite…

Nouvelle attaque : les « loisirs motorisés » chassés par la porte, tentent de revenir par la fenêtre…

4x4-loisirs-motorises

La loi « Lalonde » du 3 Janvier 1991 est claire : pas de pénétration des véhicules motorisés dans les espaces naturels, en dehors des voies ouvertes à la circulation publique. Il fallait s’y attendre, les tentatives du lobby des « loisirs motorisés » pour infléchir la loi ont été nombreuses. Les pratiques hors la loi ont été tellement fréquentes qu’elles ont engendré une jurisprudence abondante qui, avec la circulaire « Olin » de 2005, est venue confirmer la loi « Lalonde ». La dernière attaque nous vient de M. Francis Saint Léger, député de Lozère. Cette proposition de loi, profite d’un vide juridique en droit français : la notion d’ouverture d’une voie à la circulation publique est laissée à l’appréciation des juges de fond. Lire la suite…

Moins tu vas plus vite, plus tu vas lentement

echangeurs

Étrange société que la nôtre. Urbaine à souhait, elle se déploie dans tous les espaces naturels et les transforme, cadre et encadre. Nos villes sont couvertes à plus de 30% par des bitumes, gris et plats, composés de caillasses et surtout de polluants divers. Parcs, plaines, arbres, collines et champs n’existent plus, remplacés par des billards goudronnés, sans vie.
Lire la suite…

L’autre salon automobile 2010: c’est reparti!

lautresalon

Initié en 2009 sur l‘idée et l’envie de proposer une alternative et non une manifestation « contre » le Salon de l’automobile, l’Autre Salon se présente comme un lieu d’échanges et de promotion en faveur de toutes les formes de mobilité dites durables ou responsables telles que la marche, le roller, la trottinette, le vélo, le vélo pliant, le vélo à assistance électrique (VAE) et les transports publics, voire l’autopartage et le covoiturage. Lire la suite…