TGV : perdre sa vie à gagner du temps

Voici une protestation des Amis de Bartleby contre l’inauguration récente de la Ligne à Grande Vitesse entre Paris et Bordeaux (à lire dans le document ci-dessous: « TGV : gagner du temps et perdre sa vie »). Une nuisance à 9 milliards d’euros, destinée à faire gagner 54 minutes aux nuisibles (entrepreneurs, technocrates, universitaires, touristes, etc.) afin d’accélérer leur œuvre de destruction du milieu: 2 heures 04 minutes, au lieu de 2 heures 58. Soit 160 millions d’euros par minute gagnée et 5300 hectares ravagés. Leur temps, c’est nos vies, notre argent. Lire la suite…

Fillon, Juppé et la bagnole

Afin de vous aider à faire votre choix (ou votre non-choix) entre Fillon et Juppé pour la finale des primaires de la droite dimanche prochain, nous avons exhumé de nos archives deux articles qui montrent toute la différence, ou plutôt l’indifférence, des deux comparses en matière d’écologie. Lire la suite…

Cyclo-festival, 1er tour de manivelle

Du 14 au 18 septembre, la Maison du vélo et des mobilités de Bègles fête son premier anniversaire. Pour l’occasion, un festival de cinéma autour du thème de la bicyclette sera proposé, le Cyclo Festival. Lire la suite…

Exploration du territoire automobiliste: ballade en marge de Bordeaux et Talence

Ce dimanche de mi septembre un ami géographe m’a invité à parcourir les rues de Bordeaux, et sa banlieue proche, pour découvrir le patrimoine architectural et observer la transition centre périphérie, afin d’y appréhender l’urbanisme à la française. Le week-end s’y prêtait avec le beau temps : plutôt que se claquemurer dans un musée gratuit il était préférable de se chauffer la carcasse. Lire la suite…

Volée de bois vert. Quand les Verts bordelais font de l’écologie politique en oubliant la bagnole…

voiture-ecolo

Ça se passe dans le landerneau bordelais. C’est la rentrée des classes depuis quelque temps déjà. La classe politique, elle, semble faire très fort cette année, du côté de l’embouchure de la Garonne.  Le millésime 2014 tiendrait-il toutes ses promesses, loin du risque de faire du verjus ?… Lire la suite…

L’autoroute A65 au bord de la faillite : on avait prévenu, ça arrive !

Les écologistes l’avaient dit et redit : l’autoroute A 65, qui a ravagé des zones humides entre Pau et Langon, en Aquitaine, ne serait pas rentable. La prédiction se réalise, et la société exploitante perd massivement de l’argent. Et comme il était annoncé, ce sont les contribuables qui vont finir par payer la note de ce gâchis écologique. Lire la suite…