APPEL en faveur du fret ferroviaire

Les investissements prévus dans le plan Fret devraient permettre de transférer sur le rail près de deux millions de parcours de camions par an, mais seulement à l’horizon 2020. Le quasi abandon du wagon isolé envisagé par la SNCF aurait pour incidence, un transfert mais dans le sens contraire, cela dès 2010 et d’une façon irréversible suite à la suppression de moyens de production (fermeture de triages, de gares…) et de 6 000 emplois. Ce n’est pas acceptable! Lire la suite…

Voiture contre nature, le jardin de la fin de l’automobile

voiture-contre-nature-vue-generale1

Louis Djalaï et l’équipe des Espaces Verts de Boulogne-sur-Mer ont installé en juin dernier devant la mairie de la ville un jardin éphémère sur le thème “Voiture contre nature”. Voici les premières photos de cette œuvre imposante de 1.100 m² qui propose jusqu’à la mi-novembre un questionnement sur notre rapport à la voiture et à la société de consommation. Lire la suite…

81% des français opposés aux Méga-Camions : Pourquoi le Gouvernement s’entête-t-il ?

En avril dernier, le Secrétaire d’Etat aux Transports Dominique BUSSEREAU annonce son souhait « d’expérimenter » les Méga-Camions en France. France Nature Environnement lance alors une première alerte. Aujourd’hui, FNE révèle les résultats d’un sondage CSA : 81% des français disent non aux méga-camions. Pourquoi le Gouvernement s’entête-t-il ? Lire la suite…

Pour l’interdiction des 24 Heures du Mans

24_heures_du_mans

Et c’est reparti pour un tour, ou plutôt pour 360 tours de circuit (à quelques tours prêt) et 24 heures de furie motorisée et polluante. On a diffusé le film Home sur France 2 la semaine dernière et Europe Ecologie a fait un carton aux élections européennes: ce n’est pas grave et cela ne change pas grand chose pour les 24 Heures du Mans, cette Arme de Pollution Massive qui revient tous les ans à la même époque nous rappeler qu’au bout du compte, la planète, le réchauffement climatique, l’épuisement du pétrole ou l’environnement, tout le monde s’en fout! Lire la suite…

À bicyclette

urbanisme-a-bicyclette

Qui a déjà pratiqué le vélo en ville s’est rendu compte à quel point la rue appartient en priorité à l’automobile. Le cycliste doit, en permanence, faire attention : à la porte que le conducteur qui vient de se garer le long du trottoir ouvre précipitamment, aux coursiers à vélomoteur ou scooter qui foncent vaille que vaille en zigzaguant, aux bus et camions qui le doublent, le privant de vue et le bloquant près du caniveau, aux piétons qui traversent à leur guise sans prévenir, aux nombreuses voitures qui roulent à grande vitesse sans toujours indiquer lorsqu’elles tournent ou déboîtent d’une file, aux cyclistes indélicats qui stoppent brutalement pour attraper leur portable et répondre à la sonnerie sans se soucier des autres usagers de la chaussée. Bref, ce n’est pas de tout repos… Lire la suite…

Clim’City, un jeu gratuit contre le réchauffement climatique

De gauche à droite, le regard embrasse une station de ski posée sur des montagnes enneigées, une plaine agricole entrecoupée de forêts, puis une ville avec ses quartiers résidentiels, son centre d’affaires et ses industries, ses centrales électriques et sa décharge, ses bagnoles et ses camions… Enfin l’océan, bordé par les ports et la plage. Ce décor imaginaire, c’est le monde interactif de Clim’City, une exposition virtuelle sur la lutte contre le changement climatique doublée d’un jeu gratuit en ligne, grâce à qui chacun peut se prendre pour Al Gore et se confronter au casse-tête du développement durable. Lire la suite…

Pour des vélos-taxis sans pub

mcdo

Depuis quelques temps on voit se développer en France des sociétés ou autres associations de vélo-taxi dans bon nombre d’agglomérations. Pour rappel, le vélo-taxi est un service qui fonctionne soit par réservation, soit en se rendant dans un point de ralliement, soit en hélant directement un vélo-taxi libre dans la rue. C’est payant (environ 1 euro de prise en charge et 1 euro par kilomètre) et les vélos-taxis sont en général couverts de publicité. Lire la suite…

Et au milieu coule une autoroute

Au milieu d’une campagne calme et désertique s’étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l’abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille. Les travaux vont reprendre et on annonce l’ouverture prochaine de l’autoroute à la circulation… L’arrivée des mastodontes de la voirie et l’annonce frénétique à la radio du premier automobiliste à parcourir ce nouveau tronçon d’autoroute depuis longtemps attendu viendra bousiller leurs certitudes — et charger la bande sonore de bruits mécaniques oppressants… Lire la suite…

Du bitume dans vos légumes

Friends of the Earth (Les Amis de la Terre) vous invite à visiter le samedi 17 janvier à 10h le « Snackbar : du bitume dans vos légumes ? » à l’entrée du Salon de l’Auto, en face de la sortie métro Heysel (Bruxelles, Belgique). Lire la suite…

Le rallye Dakar doit être la course la plus conne du monde

Le grand patron du Rallye Dakar, Toto Labigna, dit Sanfou Dlamordézot nous livre ses sentiments sur l’édition 2009 du Dakar qui se dispute du 3 au 18 janvier. Sur les vastes territoires argentin et chilien, c’est une large boucle de 9 000 km, avec environ 6 000 kilomètres de spéciales, que les concurrents auront à dévaster pour rejoindre, Buenos Aires, lieu de départ et d’arrivée de la course. Lire la suite…

Plaidoyer pour l’Autoroute

Si j’avais à soutenir la décision de construire une autoroute, voici ce que je dirais : un automobiliste seul dans sa voiture occupe tant de place au sol qu’il est devenu nécessaire de construire une nouvelle autoroute. Lire la suite…

Comment transformer les enfants en futurs consommateurs de voitures

Un soir que je n’avais rien à faire que de compter le nombre de jouets faisant référence aux véhicules à moteur dans l’univers quotidien de l’enfant, je me suis mis à compter le nombre de jouets faisant référence aux véhicules à moteur dans un catalogue de jouets que je venais de recevoir à la mi-octobre. 120 pages dans lesquelles on peut voir : Lire la suite…