L’homme sur le pont – 1984 – et Sainte sœur Anne

ma-bagnole-est-atomique

Cinquante millions de degrés au-dessus de l’hôpital de la ville. Il est 8h30 du matin, c’est l’été, le soleil se lève exactement comme il y a des millions d’années. Dans le ciel, un avion, son bourdonnement est soudain devenu inaudible. La mission est accomplie, conformément aux instructions, le pilote regagne sa base, il a « bien mérité » sa solde. En une fraction de seconde, le destin de milliers de personnes a été soudé en un seul destin, la mort instantanée. Il regagne sa base, mission accomplie, selon les instructions. Le pilote ne connaît pas les milliers de gens qu’il a rassemblé en un seul destin. Il ne les a jamais vus, il ne les a jamais entendus, il n’en connaît absolument aucun. Ce sont les habitants d’Hiroshima. On est le 6 août 1945. Cinquante millions de degrés, à soixante mètres seulement, au-dessus de la ville… Lire la suite…

Cet été, mettez-vous à l’italien !

Com’è possibile non spaventarsi davanti a un bilancio allarmante come quello dell’automobile (costo di vite umane, guerre per il petrolio, inquinamento, destrutturazione sociale ecc.)? Come non sentirsi di fronte a un incubo riflettendo sulla società che stiamo costruendo? Lire la suite…

Un Jardin de la France en béton armé (3)

ikea-tours

Résumé : Urbanisme et Totalitarisme

Cette série d’articles est partie d’une question simple : pourquoi, dans un contexte général de crise écologique on continue à abattre des arbres dans la ville de Tours? En janvier 2009 une allée de 65 platanes centenaires est abattue, puis on découvre qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé mais d’un programme d’abattages systématisés.

La réflexion menée à partir de ce fait incompréhensible vise à montrer les mobiles cachés et les intérêts économiques soutenus par la politique municipale : création d’un bassin de chalandise, spoliation de la population, confirmation de l’emprise de la circulation automobile sur la ville, privatisation de l’espace public, fonctionnalisation économique des habitants comme « usagers » d’une « ville supermarché »…

Le texte est long, mais se présente sous forme de tableaux pouvant être lus de manière individuelle après l’introduction. Lire la suite…

Stop à la voiture !

L’automobile est un enjeu majeur de la Décroissance tant elle est symbolise la société capitaliste et caractérise le mode de vie occidental qui est en passe de se généraliser à l’échelle mondiale. Moyen de transport individuel, elle symbolise l’individualisme forcené de notre société.

Ces deux textes au format pdf sont largement inspirés du travail de Carfree. Ils sont imparfaits. Toutes les remarques et suggestions sont les bienvenues

  1. Pollutions et nuisances, directes et indirectes
  2. Sortir de l’automobile, c’est revoir les fondements même de notre société

Source: www.partipourladecroissance.net

Graphique: http://www.dominique-bied-cap21.com/article-313724.html

Un Jardin de la France en béton armé (2)

arbres-tours

Résumé : Urbanisme et Totalitarisme

Cette série d’articles est partie d’une question simple : pourquoi, dans un contexte général de crise écologique on continue à abattre des arbres dans la ville de Tours? En janvier 2009 une allée de 65 platanes centenaires est abattue, puis on découvre qu’il ne s’agit pas d’un événement isolé mais d’un programme d’abattages systématisés.

La réflexion menée à partir de ce fait incompréhensible vise à montrer les mobiles cachés et les intérêts économiques soutenus par la politique municipale : création d’un bassin de chalandise, spoliation de la population, confirmation de l’emprise de la circulation automobile sur la ville, privatisation de l’espace public, fonctionnalisation économique des habitants comme « usagers » d’une « ville supermarché »…

Le texte est long, mais se présente sous forme de tableaux pouvant être lus de manière individuelle après l’introduction. Lire la suite…

Sortir de la civilisation de l’automobile

sortir-civilisation-automobile

La voiture individuelle et son expansion phénoménale dans la deuxième moitié du XXè siècle aura été le le moteur d’une croissance folle, et le symbole d’un rêve de liberté… qui a tourné au cauchemar. Lire la suite…

La bagnole, si on regardait les choses autrement…

Si la crise va laisser beaucoup de gens sur le carreau, il est une partie importante des économies productivistes qui va être particulièrement touchée, c’est le secteur de l’automobile. Avec la mévente des bagnoles on assiste à la mise en chômage technique des usines, le licenciement vient de suite après, pour finir par jeter une frange de la population dans la précarité. Lire la suite…

De la Révolution Verte aux Biocarburants, la vraie nature du Développement

chappatte-ethanol-biocarburants

Désastre, dévastation, désolation, misère, catastrophes en série ; tel est, au terme du demi siècle passé, le bilan de la « Révolution Verte », du « développement » et de l’industrialisation agricole. Catastrophe écologique, catastrophe humanitaire, catastrophe sanitaire, le bilan est d’autant plus lourd qu’aucun des objectifs humains affichés n’a été atteint. L’industrialisation de l’agriculture a certainement satisfait des « objectifs économiques », mais c’est en laissant sur son chemin une humanité plus que jamais déshéritée. Lire la suite…

Conférences et débats sur la fin de l’automobile

Limites des ressources naturelles

Quelle place pour la voiture dans la ville ?
Réunions thématiques et débats publics le 15 avril 2009 à Amiens sur le thème de la place de la voiture en ville et sur la fin du stationnement gratuit. Conférence organisée par Amiens Métropole.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#endirect17

L’automobile est-elle condamnée ?
Les Cafés géographiques: Débat le 28 avril 2009 à Paris (Café de Flore) avec Gabriel Dupuy (Paris-1) et Mathieu Flonneau (Paris-1). Source: http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1515

La civilisation de la voiture
Contre-Grenelle 2, Non au capitalisme vert, 2 mai 2009 à Lyon.
Source: http://www.contre-grenelle.org/

Quelles perspectives pour le financement des transports collectifs ?
Colloque organisé par le GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports Publics), en partenariat avec le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) et consacré au financement des transports urbains en Europe. Le 12 juin 2009.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#alaune