Éloge de la lenteur : ralentissons la ville !

Le mouvement « Cittaslow », Citta Lenta, Slow City – explication d’un concept de ville alternative. En 1986 est fondé en Italie par Carlo Petrini le mouvement « Slow Food », qui lutte contre l’uniformisation des goûts, la mauvaise qualité de la nourriture accélérée par la mondialisation et la « culture » Ma Do. À Paris, cette même année, est officiellement constitué le mouvement international Slow Food avec la rédaction d’un Manifeste signé par les délégués de 15 pays. Lire la suite…

VroooooOum ! Pourquoi nous restons accros à l’auto

vroum-courrier-international

Si la crise de l’industrie automobile nous touche tant, ce n’est pas seulement à cause de ses conséquences économiques et sociales. C’est aussi parce que nous entretenons avec la voiture une relation singulière. Expression ultime de l’individualisme selon la London Review of Books, elle symbolise également la réussite sociale. Ne serait-ce que virtuellement, comme en Chine, où les cols blancs, raconte le Jingji Cankao Bao, s’offrent les véhicules de leurs rêves sur le Net. Mais, pour le magazine autrichien Falter, l’automobile, loin de nous libérer, nous asservit. C’est une drogue, dont on peut toutefois décrocher, comme en témoigne le reportage du Hamburger Morgenpost dans un quartier sans voitures de Hambourg. Lire la suite…

Villefranche: Un mois sans voitures

villefranche

Villefranche-de-Rouergue, commune de 12.000 habitants située dans l’Aveyron, lance à titre expérimental l’interdiction totale des voitures sur la place centrale de la ville durant un mois. Cette expérience montre que la vie sans voitures n’est pas réservée aux grandes agglomérations et qu’on peut limiter la place de l’automobile aussi dans les petites villes. Lire la suite…

Comment « gagner » la guerre d’Irak, quand on est américain

banksy-american-car
Banksy – Car

Fondamentalement ou à tous les points de vue, politique, économique, moral et historique, la guerre du Vietnam a définitivement été gagnée par les américains. Ce que l’Amérique voulait est totalement réalisé. Les milieux affaires s’activent « comme chez eux » dans ce pays « libéré », en « modernisation économique » accélérée. Le capitalisme et « les libertés de commerce et d’entreprise » y dominent l’activité économique. Lire la suite…

Pour l’environnement, virez José Manuel Barroso de la Commission européenne!

stop-barroso

Les hauts dirigeants politiques ne devraient pas être réélus sans faire le point sur ce qu’ils ont accompli. Le bilan du mandat de José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, n’est pas à la hauteur. Il a trop souvent abdiqué de ses responsabilités, reléguant la Commission, censée être la «gardienne des traités», à un rôle de chien de garde des États membres les plus dominants et des industries les plus influentes.
Lire la suite…

Européennes: vers une décroissance de l’automobile

europe_decroissance

Les élections européennes du 7 juin prochain sont l’occasion de s’intéresser à la place prise par l’automobile dans les différents programmes des partis politiques. Même si la place de la voiture dans nos sociétés ne constitue pas l’essentiel d’un programme politique européen, c’est malgré tout un sujet qui, dans le contexte actuel de la crise environnementale et climatique que nous connaissons, est révélateur des différents projets de société portés par les partis politiques à l’échelle européenne. Lire la suite…

Liberté, égalité, gratuité à Aubagne

liberte-egalite-gratuite-aubagne

Liberté, égalité, gratuité. C’est sous ce slogan que la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (100.000 habitants) lance le 15 mai 2009 la gratuité sur l’ensemble de son réseau de bus. Une décision « révolutionnaire », de l’avis de Daniel Fontaine, maire (PCF) d’Aubagne, avec laquelle l’agglo espère doubler le nombre de voyageurs sur son réseau en 5 ans. Lire la suite…

De la Révolution Verte aux Biocarburants, la vraie nature du Développement

chappatte-ethanol-biocarburants

Désastre, dévastation, désolation, misère, catastrophes en série ; tel est, au terme du demi siècle passé, le bilan de la « Révolution Verte », du « développement » et de l’industrialisation agricole. Catastrophe écologique, catastrophe humanitaire, catastrophe sanitaire, le bilan est d’autant plus lourd qu’aucun des objectifs humains affichés n’a été atteint. L’industrialisation de l’agriculture a certainement satisfait des « objectifs économiques », mais c’est en laissant sur son chemin une humanité plus que jamais déshéritée. Lire la suite…

L’automobile, nouveau trou dans le commerce extérieur

voiture-trou

Sur les quatre dernières années, les importations de voitures en France ont progressé en moyenne de 5 % par an. L’excédent commercial traditionnel de la branche automobile, qui culminait à 12,3 milliards d’euros en 2004, a fait place à un trou de 3,4 milliards l’an dernier, selon les derniers chiffres de la Direction générale des douanes. Lire la suite…

L’argumentaire du vélo en ville

parking_velo_voiture

Voici une très bonne liste d’arguments pour utiliser son vélo en ville, éditée par la Fubicy de Nantes, imparable ! :

1. Le vélo, en ville, c’est dépassé.

Faux ! Dans de nombreuses villes d’Europe, la pratique du vélo regagne du terrain : à Copenhague, Cologne, Milan… En France, des frémissements sont perceptibles à Strasbourg, Nantes, Grenoble, Rennes… Car ces villes l’ont compris: le vélo est un excellent remède contre les embouteillages, la pollution atmosphérique, le bruit… Lire la suite…

« Bilanci di giustizia » : et les transports ?

En parcourant le site msn.fr, je suis tombé récemment  sur une initiative menée en Italie et dite « Bilanci di Giustizia ». La démarche vient d’une fédération de familles italienne, beati costruttori di pace, comme « heureux constructeurs de paix » aux idées sans doute proches de celles de l’Église. Le but est d’effectuer le « déplacement » (spostamento) d’une habitude de consommation de départ vers une habitude de consommation plus vertueuse, que ce soit du point de vue de l’environnement, de la protection des populations des pays du Sud, des droits des travailleurs. Lire la suite…

Pour des vélos-taxis sans pub

mcdo

Depuis quelques temps on voit se développer en France des sociétés ou autres associations de vélo-taxi dans bon nombre d’agglomérations. Pour rappel, le vélo-taxi est un service qui fonctionne soit par réservation, soit en se rendant dans un point de ralliement, soit en hélant directement un vélo-taxi libre dans la rue. C’est payant (environ 1 euro de prise en charge et 1 euro par kilomètre) et les vélos-taxis sont en général couverts de publicité. Lire la suite…