Montpellier, hold up sur l’autoroute

L’autoroute A9 dénommée « Languedocienne » est bien connue des vacanciers. Elle conduit « les teints pâles » venus du nord vers les plages du Roussillon et vers l’Espagne. Oui, mais voilà, dans son délire mégalomane, le défunt Georges Frêche, ex maire de Montpellier puis du Conseil Régional a tellement attiré les populations que l’autoroute (2×3 voies) est devenue une rocade au sud de la ville. Lire la suite…

Le Tramway, derrière son plébiscite publicitaire

arbres-abattus-a-tours

Quatrième partie

Dévastations délibérées « d’écosystèmes urbains », destruction nouvelle de la trame verte patrimoniale, espaces résiduels réservés aux marcheurs, réduction supplémentaire du domaine cyclable; à ce stade de l’analyse il devient difficile de considérer ces dégradations majeures du paysage urbain comme de simples dégâts collatéraux regrettables du tramway. Lire la suite…

Un Tram-Train nommé désir

tram-train-nordhausen

Le débat sur le tram-train revient dans l’actualité et il fait rage ! Récemment, un projet de tram-train était abandonné sur l’île de la Réunion (voir ici) au profit de la construction d’une route littorale et d’une amélioration du réseau de bus. En ce moment même à Tours un collectif d’associations préconise la mise en place d’un tram-train en lieu et place du projet de tramway de la municipalité qui doit être déclaré d’utilité publique de manière imminente par la préfecture (voir ici).  Tramway, bus ou tram-train, les esprits s’échauffent, chacun défendant l’opportunité d’une solution technique par rapport à une autre.
Lire la suite…

La Réunion choisit le tout automobile

Habitant La Réunion, département d’outremer, familier de votre blog et abonné à votre lettre d’information, je vous signale un fait qui risque de passer inaperçu en métropole, la Réunion vient de choisir le tout automobile en abandonnant son projet de tram-train (Cf image) au profit de la construction d’une route littorale à six voies de 12 km… Lire la suite…