Grenelle et conséquences – vers un naufrage de l’industrie automobile française

avant-apres-grenelle

« Le Grenelle m’a tuer » hurlent en choeur les constructeurs automobiles français. Leurs voitures ne se vendent plus. Affolé par l’ampleur d’un naufrage aussi catastrophique que fut celui de la sidérurgie, le gouvernement multiplie les traitements d’urgence, pour s’acharner à sauver un secteur qui n’a pas su prévoir que le vent allait tourner, continuant de mitonner des 4×4 alors que le marché réclame du « low cost ». Lire la suite…

Pour des listes décroissance aux européennes de 2009

Nous ne sommes pas dupes : le “développement durable” ou “le capitalisme vert” promus, par exemple, lors du “Grenelle de l’environnement”, ne sont qu’une façon de relancer la fuite en avant dans la croissance infinie. Portée par la liste de Daniel Cohn-Bendit, la version ultra-light de la « décroissance » prônant de “scinder les flux entre la croissance économique et la croissance des flux de matière et énergétique” est une ultime escroquerie destinée à vider la décroissance de son sens politique et à récupérer l’avancée de ces thèses dans la société. Lire la suite…

Jean Sarkozy : comment claquer un milliard d’euros?

En mai dernier, Jean Sarkozy, élu et président de la commission de la voirie et des transports au Conseil Général des Hauts-de-Seine,  lançait une consultation publique sur la couverture de la RN 13 à Neuilly. C’est en effet son obsession depuis son élection, couvrir coûte que coûte la RN 13 à Neuilly. Et le projet est loin d’être enterré, puisque le nouveau préfet d’Ile-de-France Daniel Canepa a décidé d’appuyer le dossier (il s’agit probablement d’un projet stratégique prioritaire à l’échelle régionale…). Lire la suite…

Votez pour les Prix Pinocchio du développement durable 2008!

Les prix Pinocchio du développement durable, organisés par les Amis de la Terre – France , ont pour but d’illustrer et de dénoncer les impacts négatifs de certaines entreprises françaises, en totale contradiction avec le concept de développement durable qu’elles utilisent abondamment. Lire la suite…

Nous mangeons du pétrole

C’est probablement l’article le plus important que j’ai écris à ce jour. C’est certainement le plus effrayant, et la conclusion est la plus triste que j’ai jamais écrite. Cette article va probablement déranger le lecteur ; il m’a sans aucun doute perturbé. Pourtant, il est important pour notre futur que cet article soit lu, compris et discuté. Lire la suite…

Quelques exemples de maîtrise de l’étalement urbain en France

Les villes dont les stratégies de lutte contre l’étalement urbain sont régulièrement citées dans les études internationales sont essentiellement étrangères. Pourtant, des exemples locaux ouvrent des pistes intéressantes pour la maîtrise de l’étalement urbain en France. Certains cas relèvent de véritables stratégies, inscrites dans la durée, d’autres sont plus ponctuels (limités à un quartier) ou encore à l’état d’orientations pour l’avenir. Ces expériences s’articulent autour d’un ensemble de principes : organiser la croissance de l’agglomération, investir dans le renouvellement urbain, accompagner les communes périphériques et mettre en place des outils économiques. Lire la suite…

Comment prévenir le greenwashing : Le cas de la publicité automobile

Alors que se termine le salon de l’automobile 2008, le WWF-France rend publique sa première étude « Comment prévenir le greenwashing : Le cas de la publicité automobile ». Cette étude menée en partenariat avec le laboratoire Dauphine Recherche Management (Paris 9 Dauphine) et le groupe HEC donne de véritables clefs de lecture concernant le rôle que joue l’argument écologique dans la perception du public de la publicité automobile. Lire la suite…

L’impossible voiture propre

L’automobile en France, c’est comme la croissance : tout est bon pour éviter de la remettre en cause. Comme la croissance, industriels et médias dominants à leur service s’évertuent à la maquiller en « verte », « propre » ou « durable » pour mieux nous faire oublier une cruelle réalité : épiphénomène spatial et temporel, la civilisation de l’automobile est insoutenable. Nicholas Georgescu-Roegen affirmait : « Chaque fois que nous produisons une voiture, nous le faisons au prix d’une baisse du nombre de vies à venir ». Néanmoins, si la voiture propre n’existe pas, la voiture « moins sale » si. Elle est extrêmement simple à mettre à place tout de suite et à grande échelle. Il suffit de limiter la cylindrée des automobiles. Une mesure politique évidente que se refuse à mettre en place actuellement notre société. A la place, les journalistes des médias dominants s’émerveillent devant des 4×4 et des voitures de sport équipées de moteurs hybrides et donc renommées « voitures propres » [sic]. Néanmoins, limiter la cylindré des automobiles ne doit pas avoir pour effet pervers de rendre plus pérenne la civilisation de l’automobile. L’objectif doit bien être de s’affranchir de cet objet et du modèle de civilisation qui lui est lié. Jean-Marc Jancovici affirme avec raison face à la question « Qu’est-ce qu’une voiture propre ? » « C’est pas plus de 50 millions d’unités sur la planète ». Autant dire pour nous les ambulances et les camions de pompiers. Lire la suite…

Pour une réduction de la construction automobile

Je suis allé voir, vendredi soir, Nicolas Hulot à l’Université Bretagne Sud de Lorient et j’en suis ressorti plus remonté que jamais (voir ici). La cale du paquebot (nom donné au hall d’entrée de l’université) était pleine d’une foule qui vient rarement à l’université. Nicolas Hulot, tenue décontractée, nous abreuve de sa « poésie environnementale » qui me conforte dans l’idée que nous restons sur une logique individualiste où il faudrait que chaque individu prenne conscience de la crise environnementale qui nous frappe. Lire la suite…