Polluez en voiture, on vous récompensera !

La ville de Murcia (Espagne) lance une campagne de promotion de son tout nouveau tramway en proposant, rien de moins, un abonnement gratuit aux transports en commun, valable à vie, à tous les automobilistes qui abandonneront leur voiture… Après avoir bien pollué avec votre voiture pendant plusieurs années, vous méritez bien une petite récompense, non? Lire la suite…

Aubagne aura le premier tramway au monde entièrement gratuit!

Aubagne n’en finit pas d’innover. Le 15 mai 2009, la Communauté d’agglomération du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (100.000 habitants) instaurait la gratuité totale des transports en commun sur l’ensemble de son réseau, pour tous les usagers, qu’ils soient habitants de la communauté d’agglomération d’Aubagne ou d’ailleurs. Aujourd’hui, Aubagne lance même la construction d’une ligne de tramway qui sera bien évidemment gratuite pour les usagers! Lire la suite…

Viv(r)e la gratuité

Un seul objectif: Agiter l’idée de la gratuité pour bousculer la vie politique. Le Sarkophage existe depuis le 14 Juillet 2007. Nous assumons cette fonction de bouffeurs… de Sarko. Nous n’aimons pas ce monde de profit et de mépris des faibles. Nous ne pourrons peut-être pas changer ce monde capitaliste mais nous devons au moins essayer d’en inventer un autre. Lire la suite…

Grand prix automobile ou gratuité des transports publics?

C’est quand même incroyable, le fumeux et fumant rallye de France automobile d’Alsace n’a pas encore commencé et il se prépare déjà le « Grand Prix automobile de Pau »… Quand ce n’est pas la Formule 1, c’est les 24 heures du Mans, puis le rallye de France automobile, puis tous les pseudo-Grand Prix qui se déroulent aux 4 coins de la France tout au long de l’année, grassement subventionnés par de l’argent public… Et si on faisait autre chose de l’argent des impôts que de financer des bagnoles qui tournent en rond, qui font du bruit, qui puent et qui polluent? Lire la suite…

Ralentir la vi(ll)e

Créé le 14 juillet 2007 sous l’impulsion de Paul Ariès, intellectuel prolifique et l’un des fers de lance du mouvement de la décroissance, Le Sarkophage oeuvre à la déconstruction de « tous les sarkozysmes », cette droitisation alarmante de la société française. Dans le même mouvement de révolte, ce journal travaille à la création d’une gauche antiproductiviste. Alors que de nombreux titres de la presse écrite s’écroulent voire disparaissent (c’est malheureusement le cas du très bon Plan B), lui franchit un nouveau cap en diffusant un premier hors-série : Ralentir la vi(ll)e.  Lire la suite…

Ralentir la ville, pour une ville solidaire ?

Ces rencontres ont comme ambition – comme utopie diront certains tant la bien-pensance de la compétitivité heureuse n’accepte pas d’autres modes de pensées – de poser un regard différent sur la ville moderne. Le constat est terrible : La ville moderne, globale et compétitive tend à exclure toujours un peu plus les plus pauvres. Or si la cité est liée à sa compétitivité économique, elle ne peut plus être réduite à cette seule fonction. Notre bonheur et notre qualité de vie passent par d´autres modes de pensées. Lire la suite…