Les mensonges de Shell sur les déversements d’hydrocarbures au Nigeria

Après plusieurs années de déni, les mensonges de Shell sont enfin révélés au grand jour. Amnesty International a publié plusieurs rapports sur la pollution pétrolière dans le delta du Niger, au Nigéria. Shell a dû finalement admettre que les chiffres et les arguments qu’elle défendait pour limiter la portée des affirmations d’Amnesty International étaient faux. Lire la suite…

Méditerranée, ton univers impitoyable…

Les grands du pétrole vont enfin creuser leurs trous devant nos calanques et nos plages de Provence. Avec un peu de malchance nous pourrons bénéficier et ce n’est que justice de tous les « bienfaits » de nos choix de société. Jusqu’à présent notre énergie provenait du bout du monde, Niger, Nigeria, Pays du Golfe, Kazakhstan, Mexique… Des contrées riches en espaces sauvages, aux environnements et biodiversités variés dont la liste égrenée évoque pourtant les plus les grands drames de l’exploitation pétrolière (et uranifère). Lire la suite…

Côte d’Azur la tentation de l’or noir… à tout prix

Le quotidien Var Matin le révélait fin septembre : l’État français a donné son feu vert à une société anglaise, Melrose mediterranean limited, qui va prospecter pour trouver des hydrocarbures à proximité des côtes varoises. Or le permis accordé à Melrose Resources concerne une zone naturelle exceptionnelle, à deux pas du sanctuaire Pelagos pour les mammifères marins en Méditerranée. Lire la suite…

Autoxicomanes

Autoxicomanes

Il semble que, à l’occasion du Mondial de l’automobile, les médias aient laissé leur sens critique au garage. Pour ce que l’on a vu et entendu, ils se sont transformés en démarcheurs publicitaires, vantant la reprise du marché automobile, l’exploit de l’industrie chinoise et l’arrivée miraculeuse de l’auto électrique. Lire la suite…

L’addiction au pétrole fige nos sociétés: Greenpeace dit NON!

addiction-petrole

De Paris à Toulouse en passant par Angers, Nancy, Marseille et une demi-douzaine d’autres villes, les militants se sont rassemblés pour lancer un cri d’alerte sur la répétition des accidents en matière d’industries pétrolières. Sur les grandes places des centres villes, les militants sont figés dans des gestes de la vie quotidienne, un journal, un portable, un balai ou un globe terrestre à la main, montrant comment notre société est aujourd’hui figée par son usage du pétrole, dont nous sommes malheureusement tous dépendants dans notre vie quotidienne. Lire la suite…

Les pires marées noires de l’histoire

 Les pires marées noires de l’histoire

Aux services de l’automobile (entre autre), l’industrie du pétrole est une autre facette de la pollution liée aux transports motorisés. Ce qui se passe dans le golfe du Mexique vous fait peur? Voici une carte représentant les pires marées noires de l’histoire. En plus, il manque sur la carte au moins les marées noires du delta du Niger, également catastrophiques!

Source: http://rouelibre.org/

Révélations sur la marée noire en Louisiane

Kindra Arnesen, jeune mère de deux enfants de 8 et 5 ans et épouse d’un pêcheur professionnel en Louisiane, s’est émue du suivi des opérations de secours de la marée noire BP dans le Golfe du Mexique. Dans une vidéo du 19 juin dernier, elle explique les insuffisances de BP pour nettoyer la pollution, la manipulation du groupe pétrolier pour masquer l’ampleur du désastre et les conséquences dramatiques de cette marée noire. Lire la suite…

Prendre BP à la gorge (et serrer)

Baptiste est un adepte du boycott. Un adepte très convaincant, un adepte si convaincant qu’il m’a convaincu que cette forme d’action peut être une arme fatale, à condition de bien s’en servir. Mais qui veut s’en servir ? Je suis stupéfait, et le mot est encore faible, par notre total(e) inertie. BP, la transnationale BP a créé un site internet pour parler de la merde qu’elle a répandue sur le monde. Allez-y voir, il y a des pages en français (ici). Foutage de gueule garanti par le bénéfice net du second semestre 2009 de BP, soit 4,39 milliards de dollars. Dernier message, daté d’hier seulement : « Comment signaler un littoral pollué ? Veuillez contacter le numéro vert suivant (866) 448-5816 ». Lire la suite…

Derrière le logo de BP (parce que la planète doit mourir)

Greenpeace a décidé de lancer un jeux-concours pour modifier le logo de British Petroleum British Pollueurs. Jusqu’au 28 juin 2010, graphistes, designers, professionnels et amateurs sont invités à faire appel à leur créativité pour revisiter le logo à la rosace, de façon à ce qu’il reflète mieux le vrai visage de la compagnie pétrolière. Le logo gagnant sera utilisé de façon « innovante et confrontative » par Greenpeace, au Royaume-Uni. À gagner aussi : un jour de formation sur un zodiac de Greenpeace, une journée de cours avec l’agence de design Airside, ou l’un des 50 lots surprises Greenpeace. Lire la suite…

L’éternel principe de la marée noire (éclaboussures pour tout le monde)

Vous n’avez pas besoin de moi pour savoir que le cadeau de BP au monde et à la Louisiane est la plus grande catastrophe écologique moderne de l’histoire des États-Unis. Je dis moderne, car à la vérité, la plus folle de toute reste l’arrivée des colons du Mayflower, en 1620, dans ce qui n’était pas encore le Massachusetts. Le reste suivrait, dont la destruction radicale de la Grande prairie, l’un des plus beaux joyaux de la longue histoire de la vie sur terre. Lire la suite…

Conséquences de la société de l’automobile

Plus d’un mois après la première explosion et le naufrage de la plate-forme de pétrole DeepWater Horizon, les nappes de pétrole ont atteint désormais les côtes américaines et les photos de la catastrophe sont désormais nombreuses. Aucune solution technique définitive n’a encore été trouvée pour stopper la fuite de pétrole qui continue à un rythme sans doute beaucoup plus important que ce qui était annoncé au départ. Lire la suite…