La fin de la vitesse automobile

Il est communément admis depuis Zahavi que le budget temps de transport des individus reste constant à travers le temps, comme le nombre moyen de déplacements par personne, autour de 3 par jour, quel que soit le lieu d’habitat.

Ce que l’on appelle l’effet «Zahavi» s’est traduit durant des années, grâce ou à cause de l’augmentation de la vitesse automobile, par une extension des distances parcourues par les individus, et donc par l’apparition et le développement du phénomène de périurbanisation.

En effet, les individus ayant le choix d’utiliser les gains de vitesse permis par le progrès technique (et les infrastructures) pour consacrer moins de temps au transport ou pour se déplacer plus loin pour une même unité de temps, font en général le second choix. L’espace se distend, le mitage se développe et nous arrivons à la situation actuelle de périurbanisation généralisée.

Or, sur la période récente, il apparaît que le kilométrage moyen parcouru par les voitures particulières diminue de manière régulière. Ce kilométrage moyen, autour de 14.000 km par an et par voiture particulière en 2003, retrouve ainsi son niveau de 1990.

Libérez vous de votre voiture!

Si le nombre moyen de déplacements par personne et le budget temps de transport des individus restent stables, c’est donc bien la vitesse moyenne qui diminue. Et ce n’est sans doute pas un hasard si la croissance de la périurbanisation s’est ralentie entre 1990 et 1999 et si le centre des grandes agglomérations françaises a commencé à se repeupler durant cette période après des décennies d’hémorragie démographique.

Serait-ce là un signe avant-coureur de la diminution de l’efficacité intrinsèque de l’automobile, à savoir la vitesse qu’elle permettrait d’atteindre grâce aux progrès de la technologie?

Sources:
ZAHAVI Y., Travel Characteristics in Cities of Developing and Developed Countries, World Bank Staff Working Paper, n°230, 1980.
Les comptes des transports en 2003, DAEI/SES-INSEE, juin 2004.
CHAVOUET JM et FANOUILLET JC, Forte extension des villes entre 1990 et 1999, INSEE Première, avril 2000.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".