Stop à la voiture !

L’automobile est un enjeu majeur de la Décroissance tant elle est symbolise la société capitaliste et caractérise le mode de vie occidental qui est en passe de se généraliser à l’échelle mondiale. Moyen de transport individuel, elle symbolise l’individualisme forcené de notre société.

Ces deux textes au format pdf sont largement inspirés du travail de Carfree. Ils sont imparfaits. Toutes les remarques et suggestions sont les bienvenues

  1. Pollutions et nuisances, directes et indirectes
  2. Sortir de l’automobile, c’est revoir les fondements même de notre société

Source: www.partipourladecroissance.net

Graphique: http://www.dominique-bied-cap21.com/article-313724.html

Parti Pour La Décroissance

A propos de Parti Pour La Décroissance

Une croissance illimitée dans un monde limité est une absurdité.

7 commentaires sur “Stop à la voiture !

  1. LGV

    Nous en avons pris si vite l’habitude qu’il en sera d’autant plus difficile de s’en séparé… La voiture est une drogue pour nous avec une overdose pour la planète !

  2. Christophe

    Pas dit ça…

    Ca sent l’absence d’argumentation aïgue…

    Les pauvres, de moins en moins « hyper-urbains », vu le prix de l’immobilier, de toutes façons, ils courent après la croissance, ils sont en décroissance perpétuelle.

    Je voulais dire plus simplement que c’est un truc de riche de penser à la décroissance, à vivre chichement, manger végétarien, vivre près de son travail, ne plus travailler en fait, ne pas se reproduire…
    Allez interroger les 3 milliard de pers qui vivent avec moins d’un euro par jour…Bon les gars, on vous avait pas dit, nous aussi on s’y met à vivre avec le strict minimum, donc ça serait bien si vous arrêtiez de réclamer…

  3. pimousse3000

    Là ou tu as raison Christophe, c’est que jusqu’aujourd’hui, l’écologie (ainsi que la décroissance par extension) est un problème de pays riches. Il est clair que des pays comme le Viet Nam ou le Yémen n’ont pas cette idée. Pour la population, il s’agit déjà de manger, alors se préoccuper de la provenance et de la qualité d’un bien…
    Nous, européens et américains, avons le choix des biens, utiles et inutiles : ca fait toute la différence! On peut choisir sa provenance, sa qualité, son mode production et boycotter les pires.
    La décroissance pour moi, ca commence par ne consommer que ce dont nous avons besoin! A t on besoin de 13 paires de chaussures, 5 sacs à mains (mesdemoiselles et mesdames), d’un téléphone portable dernier cri tous les 6 mois, de fraises en hiver, de biscuits emballés 1 par 1, d’un vélo tout neuf parce que la roue est voilée ?
    Ensuite, par lutter contre le gaspillage, et principalement le gaspillage alimentaire et énergétique (laisser tout allumé par ‘habitude’, se déplacer inutilement) !
    Si tous les pays riches en étaient là, à être raisonnable, un grand cap serait franchi!
    Finalement, être raisonnable, je ne pense pas que ce soit seulement un truc de riche bobo parisien…. C’est du bon sens. Mais c’est vrai que la pub nous lobotomise en gentils petits consommateurs….En te faisant ressentir un complexe d’infériorité par exemple : « tu n’as pas d’I-popophone? La honte! t’es un pauvre! Mais pour toi, grâce à mon crédit à 1 eur, j’ai la solution »

    Bref, pas besoin de retourner tous à l’âge de pierre, comme le laissent supposer beaucoup de reportages loufoques et très caricaturaux!

    Allez je ne résiste pas à cette chanson de Matmatah : http://www.youtube.com/watch?v=RP3XnJy_Exk
    le texte est super!

  4. Christophe

    Elle est mignonne cette chanson…

    La pub ne lobotomise que ceux qui veulent l’être…

    Je suis d’accord dans les grandes lignes avec ce que tu écris finalement « être raisonnable » et non extremiste, tout arrêter, tout stopper…

    et pour moi, selon les définitions qu’on trouve sur leur site, les décroissants sont tout sauf raisonnables…
    Sous prétexte que les générations passées ont pu être déraisonnables, il ne faut pas le faire payer aux présentes et aux futures.

    Et tant qu’on consomme, même des produits équitables, fabriqués près de chez soi, et que ce que dont on a besoin et pas envie, on consomme et qui dit consommation dit croissance, désolé c’est arithmétique…

  5. CarFree

    Je crois que tu touches du doigt une des incompréhensions classiques vis-à-vis de la « décroissance »… quand tu dis « les décroissants sont tout sauf raisonnables ». Les « décroissants » qui en général se considèrent comme des « objecteurs de croissance » et non pas des « décroissants », ne souhaitent pas la « décroissance du PIB », ils souhaitent un autre modèle de société que celui que nous connaissons fondé sur la sur-consommation, le pillage des ressources naturelles, la pollution généralisée, la croissance perpétuelle du PIB, etc. En cela, ils considèrent en général que c’est le mode vie fondé sur la croissance (du PIB) qui n’est pas « raisonnable » dans un monde limité… Au passage, les objecteurs de croissance ne souhaitent pas limiter le nombre d’enfants, c’est de la désinformation.

Les commentaires sont clos.