La part de la voiture en recul dans toutes les grandes villes françaises

part-de-marche-automobile

La part modale de la voiture dans les déplacements urbains a diminué dans les plus grandes agglomérations françaises. Strasbourg et Lyon font figure de très bonnes élèves grâce, entre autres, à des politiques persévérantes.

Le centre d’études sur les réseaux, les transports et l’urbanisme (Certu) effectue régulièrement depuis plus de trente ans, à la demande, des « Enquêtes ménages déplacements » dans les plus grandes agglomérations. Ces solides enquêtes de terrain permettent de suivre, à méthode comparable, l’évolution dans le temps et entre villes de tous les modes de transports, y compris les deux-roues et la marche à pied. Trois études récentes publiées à Bordeaux, puis à Strasbourg et Toulon, confirment qu’une évolution, qui avait surpris en 2006 à Lille et à Lyon, s’est généralisée dans toutes les villes importantes : partout la voiture cède du terrain par rapport au transport public et aux modes doux.

Lire l’article complet sur le site des Echos

Télécharger le fichier des Enquêtes ménages déplacements sur le site du Certu.

Karl

A propos de Karl

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste des questions de transports collectifs

7 commentaires sur “La part de la voiture en recul dans toutes les grandes villes françaises

  1. Sagel

    Toulouse n’est pas considérée comme une grande ville ? Dommage, j’aurais aimé avoir les chiffres 🙁

    Au début je me suis dit « Franchement un ou trois % c’est rien » mais en considérant le nombre au final, c’est pas mal !

    Les chiffres pour Montpellier ne sont pas disponibles (avant / après la piétonnisation du centre ville) ? Strasbourg étant la ville où la proportion en moins est la plus importante.

  2. Pim

    C’est une excellente nouvelle que de lire ceci. Et même si cela est encore largement améliorable, cela est du aux politiques de ces grandes villes en matière de développement des transports, des VLS (avec ses effets pervers, souvent dénoncés sur Carfree) etc…
    C’est donc globalement positif

    Cependant, il ne faut pas oublier, hélas, que le nombre de km total parcourus par les voitures est en constante augmentation, ce qui est très critique d’un point de vue environnemental. Il serait donc vain de s’autosatisfaire de ce résultat. C’est un excellent début, ce n’est même qu’un excellent début…

  3. CarFree

    @ Sagel, tous les chiffres, agglo par agglo sont disponibles dans le tableau EMD (Enquête Ménages Déplacements) du Certu disponible sur le lien présenté dans l’article.
    Pour Toulouse, voici les chiffres:
    1990: 63%
    1996: 63%
    2003: 64%
    Un chiffre plus récent aurait été intéressant…

    Pour Montpellier, il n’y a pas eu d’enquête depuis 2003, avec une part modale de la bagnole de 61%

    @Pim, il y a une véritable dynamique, énormément à faire encore, mais les choses semblent bouger. Quand le pétrole sera à 200 dollars le baril (l’année prochaine? dans deux ans? 😉 les choses vont s’accélérer…

  4. Pim

    Le pétrole à 200$ le baril, ce serait bien si c’était aujourd’hui !
    Je crois que ca va tarder un peu, si l’on en croit les différents pronostics de la date du fameux pic de Hubbert…. le futur nous le dira!

  5. Ltc

    PIM: »Le pétrole à 200$ le baril, ce serait bien si c’était aujourd’hui ! »

    Dans un monde ou tout a ete organisé autour de la bagnole ce serait mal venu.
    Le pire c’est que l’on s’attaquerait aux mechants petroliers et autres mechants capitalistes au lieu des veritables responsables de notre joyeuse organisation merdique urbaine.

    Croyez vous que le petrole a 200$ fasse mieux que la crise economique?
    Le fantasme du pic oil etait valable avant 2007.
    Le pic oil qui est censé faire des milliers, millions de chomeurs, la crise economique a deja fait une bonne partie du travail.
    Yaura til de la place pour une crise du « manque de petrole dans la terre pour satisfaire une civilisation gaspilleuse des ressources parcequ’elle est mechante » ? Pas sur. A la limite pour les chinois ou autre BRIC. On pourra toujours exporter notre janco pour qu’il leur distille de bons conseils des années 70, ca fera toujours rentrer des devises chez nous.

  6. Gilles ChomelLécoLomobiLe

    France2 a fait un reportage au JT d’hier soir sur la désaffection automobile des villes avec un titre de reportage similaire au titre de cet article. C’est con parce qu’on ne peut plus faire un lien URL sur un reportage précis comme avant, ni même sur un journal particulier. Il vous faut donc aller sur les archives des JT de France2, y choisir le jt de 20 heures du 15/02/2010. Heureusement, tout de même, on peut afficher, pour chaque JT, le menu des séquences et des reportages et choisir ce reportage en particulier sans avoir à se « farcir » l’ensemble d’un journal pour une séquence précise comme celle-ci.

    l’URL des archives avec 7476 vidéos disponibles:
    http://info.francetelevisions.fr/?id-categorie=JOURNAUX

    Avec cette nouvelle présentation, il y a une chose positive, c’est qu’on a accès aux JT régionaux de France3.

  7. revilio

    moins de bagnoles dans les centres des grandes villes, c ‘est super mais où passent elles donc….où sont elles cachées?….
    venez voir dans nos petites et moyennes villes ,j ai bien peur qu ‘elles ne viennent envahir nos centres villes…soyons vigilants

Les commentaires sont clos.