Combien dépensons-nous en carburant?

C’est assez difficile d’obtenir une vision globale de ce qu’une société comme la notre dépense tous les ans uniquement en carburant pour rouler. Les chiffres sont variés et souvent partiels, et les méthodes employées ne disent pas exactement la même chose. On va donc tenter ici d’estimer le coût total de ce qui est dépensé tous les ans en carburant en France.

Un britannique a fait le calcul récemment pour le Royaume-Uni et obtient un total de 45.4 milliards d’euros par an. On peut trouver sa méthode de calcul sur son excellent site www.mansgreatestmistake.com que l’on pourrait traduire par laplusgrandeerreurdel’homme.com. (Vous aurez compris qu’il s’agit de l’automobile…)

Il part de la consommation moyenne des automobilistes pour obtenir un coût global du carburant pour les voitures.

On va raisonner ici à l’envers et partir des consommations globales de carburant routier, ce qui permet de distinguer l’essence du diesel. Par contre, on prend ici en compte l’ensemble des véhicules à moteur (voitures, camions, motos, etc.).

Bien entendu, si vous avez une autre méthode de calcul ou d’autres sources, je suis preneur.

Désormais en France, le diesel est largement majoritaire, pour le plus grand bien de nos poumons qui se régalent des microparticules. En effet, 33 millions de tonnes de diesel ont été vendus en 2009 en France contre seulement 9 millions de tonnes d’essence sans plomb. On ne tiendra pas compte du GPL qui compte pour moins de 0,5% de la consommation de carburant en France.

Avant tout, convertissons nos tonnes de diesel et d’essence en litres. Avec une densité du diesel d’environ 850 kg par m3, on obtient donc 1176.4 litres de diesel pour une tonne. Et avec une densité de l’essence sans plomb d’environ 775 kg par m3, on obtient 1290.3 litres d’essence pour une tonne.

Résultat:

33 millions de tonnes de diesel = 38.82 milliards de litres de diesel

9 millions de tonnes d’essence sans plomb = 11.61 milliards de litres d’essence sans plomb

Pour estimer le coût global du carburant en France, on prendra le coût moyen du diesel et de l’essence sans plomb en 2009.

Prix moyen du diesel en France en 2009= 1.00 euros/litre

Prix moyen de l’essence sans plomb en France en 2009= 1.21 euros/litre

38.82 milliards de litres de diesel x 1.00 = 38.82 milliards d’euros pour le diesel

11.61 milliards de litres d’essence sans plomb x 1.21 euros = 14.04 milliards d’euros pour l’essence.

Total= 38.82+14.04=52.86 milliards d’euros de carburant routier tous les ans

Que représentent ces 52.86 milliards d’euros?

C’est l’équivalent de la somme totale du budget annuel du ministère de l’intérieur (16.2 milliards d’euros), du ministère de la justice (6.6 milliards d’euros), du ministère du travail et de l’emploi (12.4 milliards d’euros), du ministère de la ville et du logement (7.6 milliards d’euros), du ministère de l’agriculture (3.5 milliards d’euros), du ministère de l’outre-mer (1.8 milliards d’euros) et du ministère de la culture (2.8 milliards d’euros) [chiffres du budget de l’état 2009].

Et bien entendu, cela ne concerne QUE le carburant qui part en fumée à la sortie des pots d’échappement… Le coût total du transport motorisé doit prendre en compte le prix dépensé pour acheter les véhicules, les taxes et péages, les réparations et assurances, les amendes et le stationnement, etc.

Également, en toute objectivité, il faudrait aussi prendre en compte les coûts indirects du trafic motorisé (pollution, accidents de la route, bruit, santé, etc.).

Mais à ce niveau-là, on dépasse sans doute tous les ans l’ensemble du budget de l’état français…

Source pour les consommations de carburant : Union française des industries pétrolières (www.ufip.fr)
Source pour le prix moyen des carburants: Wikipédia
Source pour les chiffres du budget de l’état: La Tribune

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20080928trib000176251/budget-2009–les-ministeres-gagnants-et-perdants.html
Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

18 commentaires sur “Combien dépensons-nous en carburant?

  1. Pim

    Un article pertinent sur nos dépenses souvent inutiles. Du beau gaspillage quoi!
    D’ailleurs sur le sujet, j’ai récemment découvert ce livre : The bottomless well : the twilight of fuel, the virtue of waste, and why we will never run out of energy.

    Une thèse 100% technophile donc et 100% pro croissance pure et dure. Le résumé du lien ci dessous fait de nombreux raccourcis approximatifs, ainsi que des affirmations tirées du chapeau pour réussir à se convaincre qu’il a raison!
    Exemple : « Enfin, on peut espérer qu’un jour la fusion nucléaire sera maitrisée et, pour le coup, ce sera des millénaires d’énergies que nous aurons devant nous » (Allelujah! Saint Areva priez pour nous, Amen)
    http://fboizard.blogspot.com/2008/07/bottomless-well.html

  2. Alex

    Une bonne partie de ces dépenses reviennent à l’état. Entre TIPP et TVA, c’est bien connu, l’automobiliste est kla vache à lait de l’état, qui se sert probablement de ces sous pour construire des routes et subventionner les constructeurs automobiles. Ce serait intéressant de savoir combien cela coûte à la nation tout ce carburant brûlé.

  3. Yefka

    @PIM: a noter qu’il y a par ailleurs sur ce blog (celui que tu cites) des commentaires particulièrement nauséabonds, en particulier sur le sujet traitant du « débat » sur la laïcité.

  4. Pim

    Effectivement ca montre le genre de personnage qui apprécie ce genre de bouquins (gros raccourci facile!!).
    Serieusement, je n’ai pas donné le lien pour son blog, mais parce qu’il résumait le livre en question et ses idées. –> Ceci dit il est toujours intéressant de connaitre (au moins l’existence de) ce genre de livre!

    Quand on lit des extraits du blog, oui le gars est un facho assumé….
    Citation : « Jean-Marie Le Pen était provocateur et antisémite, mais ses idées, alliance de nationalisme politique et de libéralisme économique, étaient plutôt bonnes. Finalement, quand on enlevait les provocations, on était dans un conservatisme banal (assez proche de ma ligne politique actuelle). »

  5. CarFree

    J’adore le « c’est bien connu, l’automobiliste est la vache à lait de l’état »… C’est bien le stéréotype absolu de la pensée automobilistique, même si à ce niveau-là on parle sans doute plus de réflexe pavlovien que de pensée à proprement parler…

    Je conseille à ceux qui croient encore que les automobilistes sont « tondus comme des moutons » de lire cet article:
    http://carfree.fr/index.php/2008/07/21/l%e2%80%99automobiliste-est-il-la-vache-a-lait-de-l%e2%80%99etat/

    Ils verront, chiffres à l’appui, que les automobilistes coutent plus cher à la société qu’ils ne lui rapportent.

  6. Joshuadu34joshuadu34

    rapide calcul… l’automobiliste parcours 12000 kms par an, en moyenne, soit à peu près 33 kms par jour. Le litre de gasoil est à 1,33 et leur ouatures consomment environ 7 litres au 100… Sachant l’age du capitaine, la vitesse à laquelle le train se vide et la baignoire roule, on en est quand même à presque 2300 euros par an, soit plus de 6 euros de carburant par jour !

    Pour info, à ces imbéciles pressés, on m’a piqué mon vélo (bien fait pour moi, j’avais qu’à l’attacher, en même temps, je pensais pas qu’on me piquerais ça…), j’en ai donc racheté un au trocathlon pour 20 euros. Sachant que le dernier m’a duré quand même un peu plus de 3 ans, et même en rajoutant le prix du cadenas (5 euros), on en arrive à 25 euros pour trois ans soit à peine plus de 2 centimes par jour…

    En fait de vache à lait, les totomobilistes ne sont, en fait, que des moutons heureux de se faire tondre ! Donc, conclusion, ils gueulent, mais quand on leur offre un moyen de dépenser 300 fois moins (et encore, si j’avais été plus attentif, j’aurai encore l’autre…), ils nous traitent de fous… Dois-je commenter ce comportement ?

  7. CarFree

    Intéressant comme approche Joshua, mais tes chiffres augmentent encore plus l’addition totale: 2300 euros/an x 30 millions de voitures particulières = 69 milliards d’euros (pour les seules voitures particulières)
    En prenant en compte les 36 millions de véhicules motorisés (voitures particulières+véhicules utilitaires), on approche des 83 milliards d’euros/an…

  8. Pim

    ajoute à cela assurance, amortissement du vehicule, accident une x de tps en tps, garage etc. « Ha cette pompe à eau ca m’a couté un bras! » –> C’est vrai que l’automobiliste est heureux de se faire tondre. Ca lui fait un sujet de conversation (inintéressante) pour se plaindre devant la machine à café au bureau. « Ha maintenant que j’ai un turbo, je consomme plus tu vois »…. Pfiou passionnant

  9. Alex

    Je ne comptais pas défendre l’automobiliste, mes propos ont été mal compris. Ce que je voulais dire, c’est que ce n’était pas pertinent de comprarer ces dépense à celles de l’état puisqu’une partie de de cette somme lui reviens. Il faudrait plutôt dire combien chaque automobiliste dépense pour le carburant (on sait qu’il dépense 5000€/an pour sa voiture), et combien dépense la nation pour faire rouler ses automobiles. Mais là cela devient complexe car le coût du carburant sert à financer plus de chose que le carburant. « l’automobiliste est la vache à lait de l’état », ça fait longtemps que je ne l’ai pas entendue celle-là… Cela m’a toujours fait sourire. C’est navrant de voir comme l’automobiliste se place toujours en victime.

  10. CarFree

    Je pense que la comparaison avec le budget de certains ministères est justifiée car il s’agit ici seulement d’ordres de grandeur; le fait qu’une partie du prix des carburants sert à financer le budget de l’état ne change rien à l’affaire.

  11. Joshuadu34joshuadu34

    comme le signale justement Pim, mes calculs ne sont que partiels et seulement comparés au budget essence. A cela, il faudrait, pour être totalement honnête, rajouter le coût d’achat du véhicule, l’assurance, l’entretien, le stationnement, les pvs et accidents, les réparations, etc… et on arrive à des comparaisons proprement hallucinantes !

    Quand au budget de l’état, encore une fois, on peut faire la comparaison entre le vélo, qui réduit le risque de maladies cardiovasculaires, qui entretien la forme et donc renforce les défenses, qui ne pollue pas, qui ne tue pas des milliers de personnes à celui de la voiture, symbole de l’immobilité et de l’embonpoint, donc des maladies liées à l’inactivité, à la pollution et aux maladies liées, aux blessés et morts, etc… encore une fois la différence entre les deux modes de vie est énorme et le budget étatique, sans la ouature, est clairement allégé… Sans compter le stress imposé par ce mode de vie des gens pressés de se rendre quelque part (travail, courses, chercher les enfants, partir en week end pour échapper le plus vite possible au stress, …)

    Finalement, dans le cadre du budget étatique, on est dans le même cas que celui du fumeur qui, pour justifier le coût qu’il a sur le budget santé d’un état prétend qu’il paie suffisament de taxes… dans les deux cas, les dégâts sont connus, les méfaits évidents, mais l’addiction tellement présente qu’elle se trouve des excuses bidon !

  12. Pim

    Perso ce qui me choque le plus n’est pas le fait que M Untel dépense 15eur par j dans sa voiture. Après tout, il fait ce qu’il veut de son porte monnaie, et meme si je trouve cela ridicule, je n’ai pas à le juger. Ce qui me gene plus, c’est de voir mes impots partir dans le financement de tel ou tel axe autouroutier, le passage en 2×2 voie de la nationale machin, la réfection de la route truc détériorée par la surfréquentation des poids lourds etc etc etc. Bref, je n’ai pas envie d’être solidaire (via mon vote, mes impots etc.) de cette bagnolisation.

  13. Tommili

    Hier soir au JT, la mère Aubry elle a dit : une des prmières mesures qu’on prendra, nous les socialistes, çà sera de BAISSER LE PRIX DE L ‘ESSENCE, afin de rétablir le POUVOIR D’ACHAT des français…
    Pouvoir d’achat et prix de l’essence, voilà.
    c’est pas beau çà comme arguments fédérateurs et racoleurs?

    Voilà qui va ravir les beaufs de tous bords, maintenant il sauront quoi voter, et les abstentionnistes vont se précipiter aux urnes (en bagnole bien sûr)

    (Au secours je me sens mal…)

  14. Alex

    En fait ce qui me gène, c’est quand tu dis « que représentent 50 milliards ? ». Il y a un raccourcis trop facile de dire qu’avec cette somme, on pourrait rendre tous les transports en commun gratuits, et on prendrait les autres dépenses liées à l’automobile pour financer plus d’infrastructures pour les transports en commun, et puis on garde les routes pour les vélos. Mais ce n’est pas si simple. Mais dans le fond tu as raison, l’automobiliste est vraiment idiot de dépenser autant pour sa bagnole.
    A mon boulot, tous ceux qui clament leur liberté grâce à la bagnole font une pétition pour pouvoir pointer avant 7h30 car ils sont souvent dans les bouchons. Quelle liberté !

  15. CarFree

    Une pétition pour pouvoir aller au boulot plus tôt? 🙂
    C’est bien un truc d’automobilistes… pour lesquels l’aliénation est une seconde nature.

  16. Tassin

    @ Alex & Carfree :

    Où l’on voit que l’individualisme forcené a complètement annihilé la lutte des classes…

  17. Tassin

    J’aurai du dire « la conscience de classe » plutôt. La lutte des classes étant un fait.

  18. Oui-Oui

    Il faut rappeler que 50% de ces dépenses correspondent à des taxes et que cet argent n’est donc pas perdu pour tout le monde 🙂

    Ceci dit le calcul semble juste puisque la TIPP ramène chaque année 25 Milliard d’Euros dans les caisses de l’Etat.

Les commentaires sont clos.