66 millions de marcheurs Vs 40 millions de pollueurs

Depuis la création de cette association regroupant les automobile clubs français, j’ai toujours trouvé grotesque sa ronflante appellation « 40 millions d’automobilistes » qui reflète bien le comportement hégémonique des voitures dans l’espace public de nos villes et villages.

Envahir et polluer l’espace public ne leur suffit pas, il faut que les automobilistes envahissent et polluent les esprits avec cette affirmation trompeuse: 40 millions d’immatriculations est loin de signifier 40 millions d’usagers quand on sait qu’une voiture est en moyenne immobile 90% de sont temps.

40 millions de victimes de la publicité outrancière de l’industrie automobile, 40 millions de pollueurs, 40 millions de dupes, 40 millions d’assoiffés par l’illusion de maîtriser le monde, conviendraient aussi bien à cette association ringarde émanant des anciens « automobile clubs » du siècle dernier.

Qu’elle s’appelle « automobile club » ou « 40 millions d’automobilistes » cette association reste l’alliée objective de l’industrie automobile dont l’intérêt commercial est d’entretenir l’idéologie ringarde de la vitesse et la victimisation de ses usagers. Flatter chez ses usagers les bas sentiments de la griserie et l’illusion de puissance et de maîtrise du monde que procure la vitesse, sert l’intérêt commercial de cette industrie climaticide, délétère et homicidaire.

GC,
Les Voies Vertes en 06-Ouest:
www.LécoLomobiLe.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

15 commentaires sur “66 millions de marcheurs Vs 40 millions de pollueurs

  1. LomoberetLomoberet

    66 millions de marcheurs + 30 millions d’Amis (60 millions de crottes de chien sur les trottoirs = 96 millions de marcheurs.
    Si on compte le nombre de papattes, on arrive au chiffre faramineux de 66 x 2 + 30 x 4 = 252 millions pattes !
    Il est à souhaiter que personne ne promène de mille-pattes domestiqué !

  2. c

    40 automobilistes est une émanation de l’ACO (Automobile Club de l’ouest) circuit des 24 heures …

  3. Struddelstruddel

    Quand je vois l’illustration, je me dis qu’il y a marcheur et marcheur : l’hyper-vigilance est franchement remise en question lorsque je croise ces personnes qui écrivent des SMS sur leur téléphone tout en marchant.

    Parfois je m’arrête en les voyant arriver au loin, puis je les observe, et bien souvent, ils me rentrent dedans « oh, désolé, je vous avais pas vu », ça me rappelle quelque chose, tiens ….

    Quand la technologie enferme dans une bulle même quand on est pas enfermé physiquement …

  4. Jean-Marc

    La différence avec d autres « Oh, désolé, je vous avais pas vu » bien connus;
    c est que, quand un piéton-pianotant téléscope un autre piéton, celà n entraine, le plus souvent, aucune conséquence.

    Si celà lui fait marcher dans une crotte, ou se taper un réverbère…
    C etait son choix, de pianoter en marchant…

    A part pour les handicapés ou les personnes âgées à mobilité réduite, qu’ils peuvent bousculer (et qui en subiront des conséquences plus lourde qu’un autre piéton), leurs actes n’entrainent quasi aucune conséquence sur les autres.

    Faut faire attention à ne pas tout confondre :
    dans certains pays, interdire le téléphone en marchant est à l’étude (je crois même que celà a été voté).

    pourtant, le nombre de piétons téléphonant qui tuent quelqu’un, reste très faible…
    Et, si leur inattention oblige les automobilistes a -enfin- tenir compte de l existance des piétons, c est une bonne chose.

  5. Struddelstruddel

    Evidemment, on est très loin des conséquences de la voiture, je ne parlais que de l’hyper-vigilance qui ne me semblait pas tout le temps vérifiable.

    De façon générale, à des degrés différents bien évidemment, la non prise en compte des autres est un problème.

  6. Jean-Marc

    Je ne répondrai même pas à celà

    D ailleurs, je ne l ai pas lu


    oui, les bulles hermétiques sont -par principe- nocives :

    on ne vit plus où on se trouve…
    mais on transite où on est, mais vivont dans et avec notre réseau, vivant,bien plus loin (physiquement) que la personne sur le même trottoir.. qui elle ne compte pas : elle ne fait pas partie de « mon réseau »..

    Alors, si elle veut bien se pousser, pour me laisser passer, j ai autre chose à faire qu’à rester coincé dans ce no man’s land, ce non-lieu où je suis mal connecté.

    (précision : je n ai pas précisé si « je » était à pied, en voiture, ou avec un autre mode de transport)

  7. Struddelstruddel

    C’est effectivement le problème actuel.

    -> « Je ne répondrai même pas à celà »

    Je pense que ça devait être conjugué à l’imparfait, sinon je n’ai pas bien compris

  8. Ville vivante

    Je ne connaissais pas cette association, bien qu’elle soit surement célèbre… En effet, se regrouper pour la protection de la voiture semble particulièrement ringarde aujourd’hui au vu et su de la situation urbaine et du recul qu’on en a. Je vais aller voir ça de plus près. Merci pour l’info, bien que je trouve le ton de ce papier un peu trop réactif. Je suis d’accord avec le fond, mais traiter les automobilistes comme des personnes ringardes, de sbires conscients du dérèglement climatique, de meurtriers potentiels, etc.. n’est pas tellement dans le sens du dialogue recherché pour trouver une solution. On arrangera les choses qu’AVEC les automobilistes, car c’est tristes à dire, mais c’est encore eux qui ont le pouvoir…

  9. Le cycliste intraitableLe cycliste intraitable

    Les associations d’automobilistes ne sont ni nos alliés, ni nos ennemis. Elles ont leurs propres intérêts, et ceux qui convergent avec les nôtres sont beaucoup plus nombreux que ce que beaucoup imaginent. Y compris la chute de l’automobilisation, le vrai fléau de la société périurbaine et rurale.

    Par exemple, rendre la signalisation urbaine et l’aménagement des rues immédiatement compréhensible sert les intérêts de tous, car c’est la signalisation incompréhensible ou l’aménagement inadapté qui agace.

    Sensibiliser les conducteurs aux changements des règles de circulation (démarche Code de la rue) est essentiel, car beaucoup ne comprennent pas les nouvelles règles de circulation sur lesquelles la communication publique a été lamentable.

    Le Code de la route, pensé et nommé par et pour les automobilistes, mais surtout incompréhensible et mal rédigé, doit être renommé, réécrit et remanié. Cette action nécessitera la contribution de représentants de tous les types de conducteurs, pour que des règles simples et équitables soient établies.

  10. Ville vivante

    « Cette action nécessitera la contribution de représentants de TOUS TYPES DE CONDUCTEURS. »
    Je suis tout à fait d’accord avec vous « cycliste infernal » ! C’est pourquoi, et vu que tout est affaire de communication dans ce monde (on en pense ce qu’on veut mais c’est comme ça…), il est plus judicieux de valoriser les personnes avec lesquelles on travaille en vue d’arranger les choses plutôt que de les accabler (même si ils ont des tords évidents). Les automobilistes en font partie.
    J’en connais d’ailleurs beaucoup qui n’arrivent pas à imaginer que les déplacements en ville pourraient être différents et se retrouvent être les esclaves malgré eux de leurs tas de ferraille. La faute à un manque d’information (peu d’intérêt pour les questions urbaines et collectives) ou parce que tout le monde n’a pas l’esprit militant.. je ne sais pas trop.
    Ma propre mère répond par exemple à cette description et ça n’en fait pas pour autant une mauvaise personne, bien au contraire. Et encore moins quelqu’un pactisant avec les lobbies automobiles!
    Il faut juste que les nouvelles mobilités fassent leur chemin. J’y travaille à ma petite échelle, et j’essaie autant que je peux de mettre de l’eau dans mon vin pour ne pas braquer les gens. Les sites tels que le votre sont aussi une excellente initiative parmi d’autres. (si l’on reste objectif et qu’on sait faire la part des choses bien entendu)

  11. Le Cyclo-Vengeur Musqué

    Je ne saurais dire si les représentants de cette association sont ouverts au dialogue (même si je n’ai plus le droit d’écrire sur leur page Facebook, que tous mes commentaires ont été supprimés et que celui qui me traitait de « facho » est resté, lui… Mais passons).

    Reste que les brillants intervenants sur leur fan page FB ne semblent pas tous très très ouverts au dialogue… D’une façon générale la visite de cette page est très instructive…

    J’en mets quelques morceaux de côté de temps en temps pour le plaisir de les relire : http://40millionsdeouatures.tumblr.com/

  12. Pédibuspedibus

    Au cyclo vengeur : j’ai tenté de faire le faux automobiliste clandestin en septembre. Ma contribution sur la semaine de ma mobilté durable est tombée à plat. Et cette ambiance de vocifération de cochon saigné à blanc ne m’a pas emballé…
    As-tu conservé davantage de commentaires/réactions supprimés? pour mon petit travail de recherche ça m’intéresserait beaucoup : si tu es d’accord pour me communiquer ton email et si les administrateurs du site veulent bien nous mettre en contact ce serait marvelousse…

  13. Le Cyclo-Vengeur Musqué

    Je vais régulièrement faire une petite tournée d’inspection sur cette page à la recherche de nouvelles perles.

    La plupart des commentaires publiés sur le tumblr sont toujours présent sur la « fan-page » de l’association. Certains ont été supprimés, et pas mal m’ont échappé malheureusement. Les modérateurs sont assez réactifs et bien plus efficaces que sur certaines pages anti-Perrichon où les appels au meurtre côtoient les appels au viol…

    Tu trouveras où me contacter sur cet autre tumblr : http://lilleauxblaireaux.tumblr.com/

    Oui je fais un peu d’auto (haha) promo mais je reste dans la thématique 🙂

  14. PédibusPédibus

    Auto promotion justifiée !

    En tout cas les blaireaux à quatre roues ne sont pas près de faire partie des espèces menacées de disparition, là ou ailleurs…

Les commentaires sont clos.