Béziers lance sa carte des temps piétons

C’est quoi une carte des temps piétons? En fait, il s’agit d’une carte indiquant les temps de déplacement à pied entre les différents points remarquables d’une ville. A l’aide de cette carte, il devient possible d’estimer de manière relativement précise son temps de parcours à pied entre deux points de la ville.

La Ville de Béziers vient ainsi de mettre en ligne sa carte des temps piétons, ce qui semble constituer, sauf erreur, une première en France. Dans le cadre de son plan piéton, la ville de Strasbourg devrait mettre en place un tel outil, mais il ne semble toujours pas disponible à l’heure actuelle.

En Suisse, la ville de Genève est en avance avec un plan de ce type qui existe maintenant depuis plusieurs années. La ville de Liège en Belgique a aussi sa carte des temps piétons.

Ces plans ont pour objectif de développer l’usage de la marche en ville. Les déplacements en milieu urbain font souvent moins d’un kilomètre, soit environ 12 minutes de marche à pied (vitesse moyenne de 5km/h pour un piéton). Sur de courtes distances en ville, le piéton est bien souvent plus rapide que la voiture.

L’idée de ces plans, c’est donc de matérialiser visuellement la possibilité d’effectuer des déplacements à pied quand beaucoup pensent à tort, que c’est infaisable ou trop long/trop fatiguant.

Béziers a fait imprimer dix mille exemplaires de ce document à destination des écoles et des principaux lieux de fréquentation.

Au-delà du plan, la ville de Béziers prévoit à terme de jalonner l’ensemble des parcours par des panneaux de signalisation spécifiques aux piétons. L’idée étant d’afficher sur ces panneaux le temps de déplacement à pied pour se rendre à tel ou tel endroit de la ville.

Enfin, la ville de Béziers souhaite également traiter les différents itinéraires pour les rendre accessibles à tous.

Télécharger la carte des temps piétons de Béziers
http://www.ville-beziers.fr/cadre-de-vie/demain-tous-pietons

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

9 commentaires sur “Béziers lance sa carte des temps piétons

  1. zaph

    Au printemps 2013, la ville de Grenoble a mis en place un jalonnement piéton a proximité du centre ville. Des panneaux indiquent direction et temps de parcours à pieds.
    Un petit plan a également été édité rappelant ces temps de parcours.

    Par contre aucun aménagement particulier n’a été réalisé. Pas de bancs pour se reposer sur ces itinéraires, pas d’indications patrimoniales et pas de parcours spécifiques

    http://www.stationmobile.fr/pdf/Plan-pieton-grenoble.pdf

    Les villes commencent à prendre conscience de l’intérêt de développer les déplacements piétons. Aucun cout d’infrastructure, bénéfice pour la santé des pratiquants, désengorgement des centres urbains.

    Encore quelques commerçants nostalgiques pour demander des places de stationnement prés des commerces mais le pli semble pris. A évaluer dans quelques temps

  2. psychelau

    A paris, je ne crois qu’il y ait une carte, mais en revanche de plus en plus de panneaux dans la rue indiquant le temps pour piéton pour aller au lieu indiqué. De même, le temps des correspondances dans les grandes stations de métro est indiqué.
    C’est une bonne démarche.

  3. PédibusPédibus

    Merci pour ces plans d’itinéraires pédestres urbains jalonnés
    (Béziers, Liège et Grenoble). L’INPES (Institut national de prévention
    et d’éducation pour la santé) est en France l’initiateur de la démarche, en 2010.
    Le but était de « rassurer » le citadin sur la portée de ses jambes en renseignant
    sur le temps de parcours de la destination fléchée (http://pdf.lu/eGZt affichette
    INPES panneaux http://pdf.lu/Oy90 et affichette INPES « bougez »)

    Comme l’indique si justement Zaph il est à déplorer que trop souvent
    le jalonnement n’est pas accompagné d’aménagements et de mesures
    en faveur du piéton:

    – élargissement de trottoir
    – protection contre le stationnement automobile illicite sur trottoir
    – bancs, toilettes publiques, fontaines…

    Pour ma part le travail d’étude de cette année a porté sur
    une proposition d’itinéraire « magistral » entre la gare centrale et une
    place commerçante à Bordeaux : accueil chaleureux des élus et
    techniciens de la ville en juin… mais non suivi d’effet.

    Voici les cartes personnelles illustrant la proposition:

    http://pdf.lu/5QJn impact automobile actuel sur l’itinéraire proposé
    http://pdf.lu/xc3w proposition, analyse, argumentaire et cartes
    http://pdf.lu/GQS2 aménagements des places et placettes proposés

    Ce projet de « magistrale piétonne » pouvait être le prétexte
    pour requalifier les placettes (fig. supra proxima) recensées, ainsi que
    la place Nansouty. Créer des espaces verts supplémentaires, des bancs
    et des toilettes publiques. La pose de potelets et la concentration des
    poubelles moyennant le sacrifice d’un petit nombre de places de
    stationnement seraient, avec un contrôle accru du stationnement,
    les meilleurs garants d’une haute qualité de l’environnement piéton.

    Au préalable une concertation avec les habitants et les commerçants
    permettrait d’intégrer les suggestions d’aménagements et
    connaître le degré d’implication dans le projet, pour la réalisation
    et l’entretien des différents dispositifs : végétalisation, panneautique
    commerciale et informative, animations temporaires…

  4. c

    Aveiro au Portugal, aussi
    la carte va être mise sur notre blog bougezautrementablois.over-blog.com

  5. Sylvie

    Je signale que cette carte existe également pour la ville de Bruxelles. Au départ, il s’agissait d’une carte à destination des cyclistes (en montrant d’une certaine couleur les itinéraires recommandés, les pistes cyclables, les dénivelés <12% et ceux qui y sont supérieurs – c'est pas mal du tout quand on ne connait pas la ville!). Y figuraient aussi les arrêts de métro et de tram (+ dessin des lignes de tram via une ligne noire très fine).

    Maintenant (depuis deux ans), elle s'appelle "la carte des modes de déplacements actifs". Ils ont rajouté dessus le temps de déplacement pour les piétons (c'est un bon indicateur). Il faut arriver à la déchiffrer (il y a bcp d'informations dessus); mais elle est vraiment complète (je l'ai toujours avec moi!).

    Il s'agit d'une carte imprimée sur papier, qui coûte un euro symbolique (et qui a été victime de son succès il y a deux ans!). Enfin je ne connais pas les détails du nombre d'exemplaires imprimés, mais ils n'en avaient plus pour la fameuse "journée de la mobilité" (ils étaient en attente de réimpression je crois, et ça avait malheureusement duré quelques mois).

    Comme quoi, quand les initiatives sont bonnes, cela fonctionne !
    Amicalement, S.

Les commentaires sont clos.