Une carte impressionnante

cartes-paca

Ces cartes sont très impressionnantes parce qu’elles montrent la très forte corrélation qui existe entre pollution et circulation automobile car les zones rouges les plus intenses se superposent aux voies de circulation, notamment ci-dessous l’autoroute qui traverse d’Est en Ouest le département des Alpes-Maritimes.

carte-impressionante

Cette carte provient de Atmo-PACA.

Le titre n’est pas exact puisque la carte représente l’ensemble des Alpes-Maritimes.

Nouvelles du front idéologique altermobiliste:

La dernière attaque idéologique en date contre l’industrie automobile (s’il en était besoin) vient d’un reportage diffusé au JT de France 2 récemment, qui indique que la station assise est mauvaise pour la santé!

N’ayant pas retrouvé le replay du reportage en question sur France2, je vous indique un lien vers un article similaire du Monde:

http://www.lemonde.fr/vous/article/2014/05/30/aux-etats-unis-de-plus-en-plus-d-employes-sont-incites-a-travailler-debout_4428974_3238.html

Je ne résiste pas au plaisir d’accoler cette nouvelle mode américaine en vis-à-vis du logo de l’association 40 Millions de Pollueurs:

logo-lobby

L’actualité idéologique n’est, décidément pas favorable à nos industries automobiles nationales délétères !

GC
Les Voies Vertes en 06-Ouest,
www.LecoLomobiLe.fr

Gilles Chomel

A propos de Gilles Chomel

Administrateur des sites Agonie automobile, LécoLomobiLe et du Laboratoire Alternatif et Coopératif de Prospective Automobile

14 commentaires sur “Une carte impressionnante

  1. Pim

    Merci Gilles pour cette carte intéressante. Sur AirParif on constate la même chose et également dans toutes les agglos qui mesurent la qualité de l’air.
    Néanmoins, quelques nuances sont à émettre sur ces données scientifiques.
    Les capteurs sont positionnés principalement le long des axes routiers et ensuite on utilise un modèle mathématique de propagation des polluants selon relief vent etc.
    Dans ces conditions il est logique qu’on visualise les routes comme les lieux les plus pollués. Il faudrait aussi des capteurs sur le toit de certaines usines polluantes/ sources polluantes pour les visualiser aussi comme autre « point rouge » pollution. Mais c’est bien plus difficile, car il ne s’agit pas là d’un lieu public et on imagine mal Total ou autre accepter ce genre de mesures. Ils préfèrent les réaliser eux même, ou les ignorer, ca leur laisse une liberté de contrôle sur cette information.

  2. LomoberetLomoberet

    Ah, bon !
    Je croyais que c’était la faute des Chinois !
    Et aussi des cyclistes qui rejettent plus de CO2 que les autres car ils respirent plus fort
    Mes copains automobilistes m’auraient menti !

  3. fabien

    Ainsi avec mon vélo couché, je ne serais qu’un vilain pollueur en danger pour mon séant ?

  4. Pédibuspedibus

    attention Fabien aux bruits sans fondement : ça sent rarement bon…!!!

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

    Oui mon vieux Gilles : une p’tite carte vaut mieux qu’un long discours…

  5. Jean

    Comme le dit Pim, cette carte est réalisée sur la base d’un nombre limité de capteurs http://www.atmopaca.org/mesures_carte.php
    Il ne s’agit pas de mesures en tout point, mais issu d’un modèle sans doute basé sur une plus forte concentration de polluant le long des axes routier. Il s’agit donc sans doute d’une hypothèse (sans doute valable) et pas d’une conclusion, le raisonnement exposé dans l’article me semble biaisé

  6. CarfreeCarfree

    Le raisonnement ne me semble pas biaisé du tout, le lien que tu donnes vers les points de mesure montre justement, pour ce qui concerne les alpes-maritimes, que ces points de mesure ne concernent pas seulement des stations liées au trafic routier. On trouve ainsi des stations en urbain, en périurbain et à proximité de sites industriels.

    Par ailleurs, les cartes présentées ici sont celles relatives au NO2, ou dioxyde d’azote, causé aux trois-quart par les transports. C’est donc normal que la cartographie de ce polluant fasse apparaître en priorité le trafic routier.

    Voir ici: http://www.atmopaca.org/files/ba/tendances_cles_2013_web.pdf

  7. Pim

    En effet, ca ne remet pas en cause le fait que la bagnole est un contributeur important de la pollution.

    néanmoins, en regardant les indices du jour autour de nice (c’est peut etre un hasard), mais les plus gros pollueurs sont les sites industriels. Néanmoins, le lieu de pollution est ponctuel, alors que le long des axes routiers, la pollution est assez continue.

    voici comment est modelisee la pollution par air paca http://www.atmopaca.org/html/modelisation.php

  8. Pim

    et sinon le gars d’atmo paca a bcp d’humour en parlant des campagnes mobiles « C’est sans doute le véhicule qui pollue le moins en Provence Alpes Cote d’Azur, tellement il roule peu ! La camionnette d’Air PACA et sa remorque sont le désespoir de l’industrie automobile et pétrolière française : elle n’a roulé que 6 000 km depuis son acquisition en 1998. C’est que son rôle « mobile » est de faire quelques dizaines de kilomètres, puis de ne plus bouger pendant des semaines s’il le faut. Pendant ce temps, ses appareils embarqués enregistrent, scrutent, qualifient l’air d’une micro région. Le camion laboratoire va là où Air PACA n’a pas installé de capteurs permanents de pollution. »

  9. Jean-Marc

    « son rôle « mobile » est de faire quelques dizaines de kilomètres, puis de ne plus bouger pendant des semaines s’il le faut. « 

    Qq 10aines de km.. et il faut leur faut une camionnette pour celà..

    Le vrai désespoir de l industrie auto, serait qu’ils n utilisent pas une camionnette, mais un véhicule bien mieux adapté à de telles distances, et à une telle utilisation.

    En fonction de la taille/poids des engins embarqués, donc en fonction de la taille/poids de la remorque embarquant les instruments de mesures (et une batterie, ou un système de raccordement électrique (c.f. caravane)

    Ils ont juste besoin d’un vélo, d un VAE ou d’un cyclomoteur électrique, pour tracter leur remorque de mesures (selon le poids de moins de 150kg, 150 à 300kg ou plus de 300kg).

    Et même pas besoin de le laisser sur place :
    laisser la remorque sur cales/béquille suffit, pendant que le véhicule tracteur peut servir ailleurs.

  10. Pim

    T’es dur la JMarc. à leur decharge, le vehicule daterait de 1998, et a l’epoque, les VAE etaient rares! Et pas facile non plus de justifier l’achat d’un vehicule « non conventionnel » (au sens des bagnolards) aupres de sa hierarchie quand on est un organisme public!

  11. Jean-Marc

    Pour 98, je suis dur, c est vrai.

    A l époque, peu de personnes, en france, auraient pensé au vélo utilitaire.
    Par contre, en 2014, depuis qq années, la vélogistique s’implante de plus en plus.

    Et ils peuvent, ACTUELLEMENT, décider de vendre leur camionnette, et, avec l argent, d acheter un vélo + remorque pour le même prix (opération blanche financièrement)
    MAIS en y gagnant l absence de dépense de carburant, et un entretien bien moins cher + l absence de résidus de SON déplacement dans les 1eres minutes de mesures.

    (c est un organisme public ou une asso? je n ai pas regardé.
    dans un organisme public ou une entreprise, avec une forte hiérarchie, c est plus dur à justifier que dans une asso…
    même si un moindre coups + une image meilleure, sont des points non négligeables à faire valoir…)

    Sur la vélogistique,
    voyons un autre site :
    http://www.copenhagenize.com/
    depuis des années,
    quel est LE sujet qui le plus populaire de ce site ?
    c.f. « All Time Popular Posts »

    la « spermocyclette » !
    le vélo de transport de sperme congelé dans de l azote liquide :
    http://www.copenhagenize.com/2011/04/sperm-bike-in-copenhagen.html

    Si on ne VOIT pas de professionnels utiliser le vélo,
    on peut considérer que le vélo, c est sympa,
    mais c est juste bon pour les balades en forêt le W-E, ou pour ceux qui vont au boulot en flânant et en écoutant les oiseaux chanter
    (« de futurs chômeurs, ma bonne dame : MOI, je suis sérieux : j ai pas de temps à perdre.. j y vais en voiture…. »)

    Au contraire, VOIR des professionnels utiliser des modes de déplacements altenatifs, est un signal vraiment très fort, pour tous ceux qui les croisent

    c.f.
    http://carfree.fr/index.php/2013/08/28/les-demenageurs-bretons-a-velo/
    ou
    http://carfree.fr/index.php/2013/12/21/velogistique/

    Si je prend chez moi,
    à Malzéville, le ramassage d’une école maternelle se fait tous les jours en cariolle tirée par 2 chevaux de traits (les enfants sont hypers contents… rien à voir avec un vieux bus puant le gasoil… cette balade les mets en joie)

    l atelier de LHC local fait des ateliers mobiles avec un biporteur (outils, cables, gaines et chambres à air dans une caisse sur le biporteur),
    et il fait des collectes de vélos en biporteur + remorque à vélos

    et il y a un boite de coursiers à vélo
    + une galerie marchande (malheureusement.. pas des indépendants.. la récup est deja là…) a lancé des balades touristiques de la ville en VAE-taxi

    et il y qq policiers municipaux à vélo dans le centre historique

    => même s’il reste encore énormément à faire *
    on voit de plus en plus de gens travailler avec des alternatives à la voiture, ce qui montre à tous que ces solutions existent.. et sont utilisables.


    * »il reste énormément à faire » :

    Comme , par exemples,
    le ramassage des poubelles, changements des ampoules, feuille/herbe des espaces verts,…, avec des cariolles + animaux (avec vérin hydraulique pour la tourelle, pour les ampoules/déco de Noel)
    très pratique :
    Des animaux de trait peuvent être guidés à la voix, depuis la tourelle ou depuis l arrière, pendant qu’on charge la benne de poubelles ou d herbe coupée et donc, inutile de redescendre/ d aller dans la cabine pour conduire le camion…

    et bcp d autres choses avec des vélos,
    comme des déménageurs à vélos,
    ou des vélo-taxi/VAE-taxi pour le taxi… et plus seulement pour les balades touristiques.

    (sans parler, dans les carrioles tirer par des chevaux,
    de celles destinées à des évenements spéciaux, festifs.. ou pas :
    celle pour les mariages et celle pour les enterrements)

  12. Pédibuspédibus

    Putain c’est vrai qu’à voir le logo des copains « 40 millions de pétainistes » ça donne vraiment l’impression qu’ils l’ont dans le Q… le bâton du Maréchal…

Les commentaires sont clos.