Pour une ville qui marche

La démarche d’urbanisme participatif, Quartiers verts, actifs et en santé, a permis à des milliers de citoyens d’exprimer leur vision d’un milieu de vie adapté à leurs besoins. Cette expérience a mené à la rédaction du guide « Pour une ville qui marche ». Il est le résultat de plus d’une centaine de rencontres, d’ateliers, de marches exploratoires, d’activités citoyennes, de consultations.

Le guide « Pour une ville qui marche » a été réalisé par le réseau Quartiers Verts dans le cadre d’un partenariat entre le Centre d’écologie urbaine de Montréal (CEUM), le Toronto Centre for Active Transportation (TCAT) et Sustainable Calgary Society (SCS). Ce réseau utilise l’urbanisme participatif – c’est-à-dire l’urbanisme par et pour les citoyens – pour bâtir des Quartiers verts, actifs et en santé. Il travaille avec les communautés locales pour que se multiplient les milieux de vie mieux adaptés aux déplacements à pied et à vélo.

Le guide suggère 11 principes pour améliorer la mobilité dans les quartiers. Ces propositions sont accompagnées d’exemples inspirants photographiés au Québec, en Ontario et en Alberta. Pour savoir par où commencer, des pistes d’action sont proposées… pour que la ville marche.

Télécharger le guide au format pdf

Dans le même ordre d’idées, rappelons l’existence du Guide de la marche à pied à destination des automobilistes, réalisé par Carfree France en 2013.

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

2 commentaires sur “Pour une ville qui marche

  1. Pédibuspédibus

    Document qui est plein de bons conseils ; toutefois le réseau viaire nord américain laisse sans doute plus de place dans l’absolu aux piétons que dans les villes de ‘l’ancien monde »: combien de villes françaises, par exemple, dont la trame médiévale ou plus récente autorise circulation et stationnement automobile sans rien laisser pour la marche, ou presque…

Les commentaires sont clos.