Ils veulent généraliser le 80 km/h: Panique à la Ligue des Conducteurs!

En réponse au mailing militant de la Ligue des Conducteurs, dont j’ai eu la surprise.

Bonjour Mme la Secrétaire Générale de la Ligue des Conducteurs,

Merci pour ce spam très amusant.

Votre fichier d’adresses mails est tellement bien « bourré » que vous écrivez même à un militant anti-bagnole.

Que vous le vouliez ou non, vous êtes une espèce en voie d’extinction, au même rythme que les ressources minières et fossiles que votre « cause » mondiale consomme.

Je me réjouis de tout ce qui peut contrarier les conducteurs, dont je fais partie de temps en temps à contre coeur. Je suis favorable à tout emmerdement maximal concernant cette pratique au quotidien de la voiture, sans laquelle tout dans la vie est plus agréable.

Je vous souhaite de continuer à paniquer face à « la machine bien huilée » des anti-voitures (que vous êtes drôle avec ces belles métaphores mécaniques).

Adversement vôtre,

Christophe, un représentant des Français favorables à la limite à 80 km/h, ainsi que 30 km/h en ville, etc.

P.S. En guise de don, je vous propose une publicité gratuite sur Carfree.fr.

Le 10 avr. 2015 à 08:35, Ligue des Conducteurs a écrit :

Madame, Monsieur,Les pouvoirs publics sont en train de finaliser un plan à grande échelle pour prendre les conducteurs en tenaille : baisser les limitations de vitesse, et installer des radars-pièges.Ils ont déjà commencé à tester en catimini leurs techniques d’arnaque un peu partout en France.Première technique de racket : déplacer un panneau ou un radar pour augmenter les flashs. C’est comme ça que près d’Orléans, un radar s’est soudain mis à flasher à 50 et non plus 70 km/h : ils avaient bougé le panneau de sortie du village pour le mettre derrière le radar…

Autre technique : abaisser la vitesse près des radars. Exemple : 70 au lieu de 90 km/h pour le radar qui a le plus flashé en France en 2014. Résultat : 5,4 millions d’euros de racket à lui tout seul !

Et quand un radar ne flashe pas assez à leur goût, même traitement ! Près de Dieppe, en Normandie, ils viennent d’abaisser la vitesse au niveau de l’un des radars qui flashait le moins en France, pour qu’il rapporte plus.

Ca marche tellement bien que l’an dernier, les radars ont flashé plus de 20 millions de fois !

Et on ose encore nous affirmer que les radars ne sont pas là pour récolter de l’argent ? Chaque année, la répression routière ponctionne 1,7 milliard d’euros aux conducteurs.

Ce juteux pactole, le gouvernement a bien l’intention de le faire fructifier. Et pour ça, il veut abaisser la vitesse à 80 km/h sur les départementales et les nationales.

Seule une mobilisation massive de tous les citoyens et conducteurs responsables, qui n’en peuvent plus de ce racket permanent sur les routes, permettra de faire barrage à ce projet scandaleux.

Nous devons agir vite !

Car en ce moment-même, le gouvernement est en train de mettre au point la prochaine étape de son plan pour taxer et pressurer au maximum les conducteurs avec les radars.

Voilà comment ça s’est passé :

L’année dernière, le gouvernement a essayé une première fois de faire passer un abaissement de la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire.

Au mois de juin, à force d’alerter et de mobiliser les Français, les membres de la Ligue de Défense des Conducteurs ont réussi à empêcher la généralisation du 80 km/h avec notre pétition « Non à la baisse des limitations de vitesse », signée par 1,5 million de personnes.

Face à toutes ces pétitions, que je suis allée lui remettre place Beauvau, le ministre de l’Intérieur n’a pas eu d’autre choix que de faire machine arrière.

Mais à peine un an après, le voilà qui remet ça sur le tapis. Au mépris de tous les citoyens qui lui ont fait part de leur opposition, au mois de mai prochain, il lancera sa grande « expérimentation » de l’abaissement de la vitesse à 80 km/h.

Et il a tout prévu pour que cette fois-ci, son tour de passe-passe fonctionne :

Il va abaisser la vitesse sur quelques routes. Puis il va nommer quelques personnes pour qu’elles décident, en regardant les résultats et en allant sur le terrain, si cette baisse de la vitesse est « efficace » ou pas.

Et ces personnes, savez-vous qui c’est ? Ce sont des membres d’une instance appelée Conseil national de la Sécurité routière (CNSR). Des experts en la matière, pourrait-on penser, impartiaux et indépendants. Sauf que quand on regarde le pedigree de ces pseudo-experts, on peut s’attendre au pire.

On y trouve par exemple :

– un psychologue pour qui la voiture libère les « pulsions » qui sont en nous. Autrement dit, pour lui, nous sommes tous des bêtes sauvages et des fous furieux en puissance…

– ou encore une présidente très connue d’une association anti-voitures, qui nous traite d’assassins à la moindre occasion, et qui fait le forcing auprès du ministre et dans les médias pour abaisser massivement toutes les limitations de vitesse.

Au final, c’est le CNSR dans sa globalité qui milite depuis des mois pour le passage à 80 km/h !

C’était déjà le CNSR, au moment des premiers radars automatiques en 2003, qui se « félicitait de l’installation des radars » et qui « engageait le Gouvernement à poursuivre cette politique ».

Et à l’époque, déjà, les pouvoirs publics nous avaient fait le coup de la pseudo-expérimentation, validée par la « caution scientifique » du CNSR….Résultat, il y a plus de 4 200 radars sur les routes de France aujourd’hui.

Alors c’est sûr : si on laisse le champ libre au CNSR sur le terrain pour cette « expérimentation », plus rien ne pourra arrêter leur machine bien huilée. Et demain, c’est le 80 km/h qui nous attendra sur tout le réseau secondaire !

C’est pourquoi tous ceux qui, comme vous et moi, ont besoin de leur voiture pour se déplacer, doivent se mobiliser d’urgence pour faire barrage à leur projet de généralisation du 80 km/h.

Signez-vite la pétition de la Ligue de Défense des Conducteurs au ministre de l’Intérieur, et aidez-nous à agir sur le terrain pour tuer leur projet dans l’œuf !

Sinon vous imaginez ce qui va se passer, si toutes les départementales et les nationales sont à 80 ?

Non seulement on va rouler à la queue leu leu, comme des tortues…

…mais surtout, on ne va plus pouvoir faire un seul trajet sans passer à la caisse !

Le 80 km/h, ça veut dire :

-2, 3, voire 4 fois plus de PV qu’aujourd’hui ;

-Pertes de points à la chaîne, et pour beaucoup de conducteurs, l’obligation de faire un stage de récupération de points ;

Sans parler des pertes de permis. Rendez-vous compte : aujourd’hui, ce sont déjà environ 240 000 personnes qui perdent leur permis chaque année. Et un tiers d’entre elles perd son emploi par la suite, alors que le taux de chômage explose dans le pays…

Nous ne pouvons pas tolérer ça !

C’est pour empêcher que ce cauchemar devienne réalité que nous devons absolument empêcher la mise en œuvre de ce projet d’abaissement de la vitesse à 80 km/h.

La Ligue de la Défense des Conducteurs a élaboré un grand plan de contre-offensive, pour lequel j’ai besoin de votre soutien aujourd’hui.

Voilà ce que nous avons prévu pour faire barrage à ce projet scandaleux, avant qu’il ne soit trop tard :

Pour commencer, je veux envoyer des centaines de milliers de lettres-pétitions à Bernard Cazeneuve, pour lui montrer que les Français ne sont pas dupes de son « expérimentation ».

Mais surtout, nous allons, nous aussi, passer à l’action sur le terrain.

Nous devons empêcher par tous les moyens le gouvernement et ses pseudo-experts de faire leur « cuisine expérimentale » dans leur coin, en délivrant les conclusions qui les arrangent sur le 80 km/h.

Et pour ça, nous allons, avec votre aide :

1. Faire le siège du ministère de l’Intérieur, pour obtenir les modalités exactes de l’expérimentation.

2. Former notre propre groupe de contre-experts, pour ne pas laisser le champ libre aux pseudo-experts du CNSR.

3. Etre présents sur les zones-tests, et mobiliser les membres de la Ligue de Défense des Conducteurs, pour surveiller la manière dont cette opération est menée.

4; Envoyer des centaines et des centaines de milliers d’e-mails et de courriers à travers le pays, pour informer le plus de Français possible de ce qui se cache derrière « l’expérimentation » du 80 km/h.

Pour organiser tout cela, notre équipe se démène au quotidien. Et avec ce plan de bataille, je le sais, nous pouvons forcer le gouvernement à renoncer à son projet de généralisation du 80 km/h. Ce ne sera pas facile, mais avec votre aide, c’est possible.

Vous vous en doutez, pour mener à bien toutes ces actions, il nous faut aussi pouvoir les financer. Je dois pouvoir organiser les déplacements sur le terrain, diffuser par millions ce message et notre lettre-pétition pour contrer la propagande du gouvernement… Tout ça coûte cher. Et nous devons agir vite.

Aussi, si vous avez la possibilité de faire un don à la Ligue de Défense des Conducteurs, ce serait une grande aide pour mettre en œuvre toutes les actions nécessaires à la réussite de notre contre-offensive contre le 80 km/h.

N’oubliez pas que pour mener à bien ce plan de bataille, il ne faut sauter aucune des étapes que je vous ai détaillées ci-dessus.

La première d’entre elle, c’est de signer notre lettre-pétition à Bernard Cazeneuve, pour lui dire que les Français ne veulent toujours pas du 80 km/h, et qu’ils ne sont pas dupes de sa soi-disant expérimentation.

Mais la seule chose qui permettra vraiment de faire barrage à la généralisation du 80 km/h, c’est le déploiement de notre plan d’actions sur le terrain.

Et ce plan, je ne pourrai pas le mettre en œuvre sans soutien financier de votre part.

Je permets d’insister car nous allons avoir besoin de tenir bon pendant des semaines, voire peut-être des mois, contre le gouvernement, pour pouvoir faire barrage efficacement à son projet.

Toutes les victoires que nous avons pu remporter jusqu’à présent – empêcher la généralisation du 110 km/h sur autoroute –là aussi, tout avait commencé par une « expérimentation ! » – ou en juin dernier, quand nous avons empêché une première fois la généralisation du 80 km/h…

…Toutes ces victoires, nous avons pu les obtenir uniquement grâce au soutien financier de conducteurs et citoyens responsables et engagés, tels que vous.

Des citoyens qui, comme vous, refusent les manipulations scandaleuses opérées par les pouvoirs publics, et qui s’engagent à les combattre pour tous les moyens.

Mais vous le savez : sans don, il n’y a pas d’action possible. Et c’est tout notre combat qui peut s’arrêter du jour au lendemain.

Chez nous, pas de subventions qui tombent automatiquement chaque année. Et c’est d’ailleurs cette indépendance qui nous permet de lutter contre les abus des pouvoirs publics, pour défendre au mieux les intérêts des conducteurs que nous représentons.

Alors, s’il vous plaît, aidez-nous à mener cette grande contre-offensive contre le plan du gouvernement d’abaisser les limitations de vitesse, pour piéger et taxer massivement les conducteurs. Cliquez ici pour atteindre la pétition puis la page de don de l’association, totalement sécurisée.

Elle vous permet soit de faire un don par carte bancaire ou Paypal, soit de remplir un formulaire pour nous adresser votre don par chèque ou prélèvement.

Vous pouvez choisir de donner 20, 30, 50 euros, ou même plus. Avec 30 euros, je peux lancer dès à présent le top départ de notre plan d’actions sur le terrain.

Et dites-vous bien que quel que soit le montant de votre don, ce sera une aide précieuse pour faire barrage au projet du gouvernement de prendre les conducteurs en tenaille entre sa baisse généralisée de la vitesse et ses radars-pièges.

Par avance, merci pour votre engagement à nos côtés.

Cordialement,

Christiane Bayard

Secrétaire générale

A propos de Christophe

Contributeur de Carfree France

28 commentaires sur “Ils veulent généraliser le 80 km/h: Panique à la Ligue des Conducteurs!

  1. Thierry

    Quand je vois que des conducteurs dire qu’ils se sont fait piégés par un changement de la limitation de vitesse, je me pose de sérieuses questions sur leur niveau d’attention au volant, en particulier sur les routes qu’ils fréquentent régulièrement.

  2. Guillaume

    Le 80 km/h, ça veut dire :

     

    -2, 3, voire 4 fois plus de PV qu’aujourd’hui ;

     

    -Pertes de points à la chaîne, et pour beaucoup de conducteurs, l’obligation de faire un stage de récupération de points ;

    Sans parler des pertes de permis.

    Ah ? Mais, euh… pourquoi donc ? Les conducteurs représentés par votre Ligue sont tous de bons citoyens et ils respectent le code de la route, ça va de soi. Le 80km/h généralisé, on peut difficilement dire que c’est une mesure piège, difficile même de faire plus simple à comprendre. Un seul chiffre à se rappeler !

    Alors par quel mécanisme le nombre de délits (rappelons-le, un PV ou une perte de points sanctionnent un délit !) augmenterait-il dans de telles proportions ? Il n’y a pas le moindre début de raisonnement dans le courrier vitupérant et postillonnant de Mme Bayard.

  3. Henry

    Je ne vois pas de quoi se plain cette Christiane Bayard, les chauffards conduisent sans permis de conduire, la police les contrôles et il ne leur arrive rien, les conducteurs peuvent écraser des deux roues ou des piétons à cause de comportement chauffardesque, la justice ne leur fait rien. Personne ne respecte les limitations de vitesses , ni feux rouges ni stationnement. Je n’ai jamais constaté autant d’anarchie sur les routes que ces 10 dernières années. L’impunité la plus totale mixé avec la folie des chauffards et l’absence totale de police sur les routes ont transformer la conduite en combat pour sauver sa peau. Les radars ne servent que pour la vitesse et sur quelques mètres. Le reste de la route est devenue un champ de bataille.

    Cette personne vendue au lobby de la monstruosité automobile ne comprend visiblement pas qu’ils sont déjà au-dessus des lois dans l’impunité la plus totale.

    J’entend régulièrement  » j’ai perdu mes points comment je vais nourrir ma famille » et la justice  » OOOO le PAUVRE , bon bah on va le laisser conduire comme un chauffard jusqu’à ce qu’il tue quelqu’un « .

    Il ne faut surtout par prendre en pitié les gens qui veulent pouvoir conduire comme des chauffards c’est ceux là même qui vous collent à quelques centimètres pour vous faire accélérer quand vous êtes déjà au max de la vitesse autorisée. Ou qui vous collent quand vous êtes en moto ou en vélo. Qui vous claxone quand vous êtes en train de traverser sur le passage piéton parce que les feux viennent de passer au vert comme s’ils étaient prioritaire parce qu’ils peuvent vous tuer de leur stupidité armée d’une bagnole et protégé par une justice absente.

  4. Pédibuspédibus

    Merci Loïc pour l’aperçu marseillais de la zone de non droit qu’est devenue la ville pour les modes actifs: par carence d’action municipale en direction de « nos amis automobilistes » c’est la jungle totale…

    idem à Bordeaux et son agglomération : triste consolation…

    Il ne faut pas le dire sur ce site, mais nous sommes toujours au degré zéro  de la débagnolisation de la société, des sociétés au-delà de l’hexagone…

    Quant à l’effet prix des matières premières qu’on ne me fasse pas rire : l’Iran dédiabolisé et v’la le baril à 20USD…; prochaine anicroche géopolitique qui le remet à 200USD et v’la pain béni pour le système enschisté américain… et pendant ce temps les dizaines de km cubes d’énergie fossiles cramés chaque année continuent de grossir le stock des EGES…

    no future comme on disait à l’époque…

     

  5. Vincent

    pédibus > Quant à l’effet prix des matières premières qu’on ne me fasse pas rire : l’Iran dédiabolisé et v’la le baril à 20USD…; prochaine anicroche géopolitique qui le remet à 200USD et v’la pain béni pour le système enschisté américain… et pendant ce temps les dizaines de km cubes d’énergie fossiles cramés chaque année continuent de grossir le stock des EGES…

    C’est pas qu’une question de prix. De plus, le pétrole n’est pas un marché libre. Et l’Europe importe la très grande majorité de son pétrole.
    http://www.renouvelle.be/fr/debats/patrick-brocorens-aspo-exploiter-le-gaz-de-schiste-en-europe-serait-plus-lent-et-plus
    Malheureusement, le pot de yaourt de moins de 500kg et 80km/h de vitesse de pointe n’est pas pour tout de suite.

  6. Ludovic Brenta

    C’est pourquoi tous ceux qui, comme vous et moi, ont besoin de leur voiture pour se déplacer, doivent se mobiliser d’urgence pour <b>ne plus avoir besoin de leur voiture</b>.

  7. Laurent RAYSSIGUIER

    Bonjour,
    Mon commentaire va jurer sur ce site, mais je ne suis pas aussi radical que vous car j’ai besoin d’un véhicule pour mon travail ou mes vacances.
    Je suis d’accord sur le fait que le mail de cette ligue de défense des conducteurs présente des arguments suspects, par contre le problème de vitesse est à mon sens effectivement pris en compte à des fins simplement financières. L’état manque d’argent, alors on va en chercher là où il est facile d’en trouver.
    Abaisser la vitesse de 90 à 80 km/h ne rendra pas les routes plus sure, car cela n’impacte pas le comportement des conducteurs sur la prise de conscience qu’il n’est pas seul sur les routes.
    Autant je suis partisan de l’abaissement de la vitesse automobile en ville, autant l’abaissement de cette vitesse hors agglomération me semble inutile.
    J’utilise ma voiture quotidiennement pour des raisons professionnelles ou pour transporter des courses que je vais faire à plusieurs kilomètres de chez moi. Je ne suis donc pas un intégriste du vélo car je sais que je ne peux pas faire sans mon véhicule.
    Je me vois mal me déplacer de Castres à Toulouse en vélo en transportant un serveur informatique sur le porte bagage. En tout cas dans un délai compatible avec une journée de travail de 8 heures et sans acheter un vélo cargo.
    Par contre je veux bien roules à 30 km/h en centre ville pour sécuriser les autres usagers de la ville.
    Il me semble que plus de modération dans les argumentations anti-voitures serait un plus dans les commentaires. Je comprends que vous êtes tous militants et je partage cette envie de faire diminuer le nombre de voitures sur les routes ou surtout au sein des villes, mais se monter le bourrichon contre ces « salauds » de conducteurs et se dire que les cyclistes sont de parfaits citoyens est un peu extrême.
    Quand je roule en vélo en ville sur les trottoirs ou en sens inverse sur de petites portions plus directes, je sais que je suis en tord. Tout comme le gars qui roule à 90 km/h au lieu de 80… Donc NON à la baisse de la limite hors agglomération et OUI pour aménager plus strictement les centre villes.
    Enfin, OUIIIIIII pour faciliter l’appel à la circulation alternée en ville pour limiter la pollution et sensibiliser les automobilistes à chercher d’autres moyens de déplacement en ville. En plus cela fera hurler Ségolène qui n’a rien à faire à sa place…

  8. romain

    C’est vrai que bien à l’abri dans son auto, surtout les plus modernes, on a l’impression de se trainer à 80km/h.

    Donc pour remédier à cette impression je propose aux automobilistes d’ouvrir la portière à 80km/h et de sauter du véhicule en essayant de courir le plus vite possible.

    Sensations garanties.

    Voila, un brin d’humour ne fait jamais de mal.

  9. Raph

    @Guillaume

    >> rappelons-le, un PV ou une perte de points sanctionnent un délit

    Bien sûr, mais à l’heure actuelle, sont principalement sanctionnés les « petits » excès.

    Par exemple, j’ai déjà eu un retrait d’un point + 90€ pour avoir atteint la vitesse ahurissante de 96 km/h sur une autoroute (vitesse retenue : 91 km/h, soit un excès d’un km/h), soit un grave délit, j’en conviens. Fin de l’ironie…

    Avec une forte présence de groupes scolaires, mon quartier bénéficie d’un relativement grand nombre de voies limitées à 30 mais ne comporte absolument aucun radar et peu de ralentisseurs. Quant aux pistes cyclables (Enfin, surtout des bandes…), elles servent trop souvent au stationnement de motorisés « pour 5 mn » ou au contournement des ralentisseurs susnommés.

    Puis-je espérer qu’un jour, enfin, des zones sûres en ville soient privilégiées au détriment des radars autoroutiers ou d’un ridicule abaissement de la vitesse du réseau secondaire ?

    Je m’efforce d’être un peu moins intégriste et de comprendre le sentiment de frustration de certains bagnolards quand les vrais délinquants roulent toujours… sans se soucier de quelque limitation de vitesse.

    J’imagine facilement qu’on puisse se regrouper en association quand un gouvernement vous met des battons dans les roues (de votre bagnole) tout en vous poussant, sans jamais vous l’avouer, à utiliser votre caisse, la faute à une politique urbaine aberrante, à cause de transports défaillants, à cause de l’insécurité routière, etc.

  10. daccord

    Le début de sa missive me paraitrait plutôt de bon sens, pour la raison simple que si on passe de 90 à 80 sur route, cela incitera, sur beaucoup de trajets, les conducteurs à prendre d’autant plus l’autoroute (plus chère, plus de consommation). Dommage d’ailleurs que le passage à 110 des autoroutes dont elle parle n’ait pas eu lieu 🙂

    Le reste n’est que mauvaise foi en effet. La justification est la peur d’avoir plus de PV… il n’est pourtant pas plus compliqué de respecter 80 que 90 (ça va moins vite c’est sur, mais le respect n’est pas plus sorcier), mais Guillaume l’a dit mieux que moi déjà.

     

  11. Sealpup

    Je propose une nouvelle mesure pour la sécurité de tous: le retrait de points sur le permis pour toute personne en étant titulaire commettant une infraction passible d’un tel retrait, au volant ou au guidon d’un engin dont la conduite n’exige pas le permis. Ou, à défaut, l’application systématique de l’amende forfaitaire majorée…

  12. Jean-Marc

    « au guidon d’un engin dont la conduite n’exige pas le permis »

    Je ne suis pas sûr que bcp de cyclistes (hors vélodromes et tour de france) dépassent le 80km/h, et, à plus forte raison, le 90km/h,

    mais tu as peut-être des sources fiables à nous fournir là-dessus ?

    (des info issues de  .gouv.fr en  particulier)

     

    Parce qu’on peut imaginer tout et n’importe quoi, pour faire rire la galerie (merci bcp, au passage, Sealpup, de m avoir si bien détendu en ce début de WE : je vais installer un compteur sur mon vélo ce WE pour essayer de faire un excès de vitesse sur un départementale).

    Mais c est un peu mieux si c est fondé sur qq chose (par exemple, la baisse de la vitesse légale n’est pas sortie d’un chapeau, après tirage au sort des propositions les plus improbables, inefficaces ou marrantes, mais provient de nombreuses études d accidentologies ayant prouvé son utilité).

  13. Philippe

    Généralisation de la limitation à 80 Km/h pour l’instant et puis après pour récolter + de fric on baissera la limitation à 70 et ainsi de suite après tout pour éviter les accidents pourquoi ne pas limiter la vitesse à zéro donc suppression de la voiture. Et on peut aller plus loin interdiction de bouger en courant ou même en marchant on peut blesser une personne . C’est comme l’habitacle de la voiture pour éviter que le chauffeur ne soit pas dérangé  et les 2 mains sur le volant. La solution c’est la voiture à une place pour ne pas être dérangé par les passagers et toutes les commandes sur le volant, pas de radio, pas de compteurs qui pourrait attirer l’attention du conducteur voila je vais dans le sens d’évolution des « cons ducteurs  » qui veulent soi disant la sécurité zéro et qui font le jeu des pouvoirs publics.

    Ces bons apôtres devraient réfléchir aux autres causes de mortalité dont ils n’ont que faire. C’est bon d’avoir bonne conscience. Je rappellerai que j’ ai assisté à l’accident provoqué par des policiers qui avait installé une  voiture sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute entre Toulon et Nice. Tout ca pour flasher des voitures qui roulaient à plus de 130 Km/h.  Résultat ils ont flashé un mort bravo messieurs.

  14. houlouk

    On peut être pour ou contre mais il faudrait m’expliquer en quoi c’est de la démagogie (voir commentaires dans le lien de cyber-acteurs)

     

  15. Jean-Marc

    Philippe : « Généralisation de la limitation à 80 Km/h pour l’instant et puis après pour récolter + de fric on baissera la limitation à 70 et ainsi de suite »

     

    de moi : près de chez moi, il y a 2 des 10 radars automatiques qui flashent le plus de france (dont -de mémoire- le 1er ou 2eme)

    et.. c est presque les 2 même : 2 radars à 90km/h, sur une autoroute à 110km/h

    => en fait, c est majoritairement des gens qui n ont pas vu la diminution, et qui respectaient la limitation antérieure (110), qui se font prendre.

    Alors que je les connais, en discutant avec des passagers, je me suis dajà fait prendre par un des 2…

    Ces 2 diminutions s expliquent par la sécurité (voies d accélérations couplées à voies normales d un coté, multi-aiguillages de l autre, dans 2 zones à très forts flux).

    Et donc, le respect des 90, et la présence des radars, s expliquent tout à fait par la sécurité.

    MAIS, rajouter un panneau de pré-signalisation (voire aussi un panneau de 90 rappel juste avant le radar) permettrait sans doute d obtenir un meilleur respect de ces changements de vitesse, sans faire exploser le nombre de PV.

    Constat simple : ce n est pas des radars à 110 sur une route à 110, ni des radars à 90 sur une route à 90 :

    si, demain, les routes nationales passent à 80 ou 70, ou si les autoroutes passent à 110 (comme en espagne) ou 100?

    alors, il n y aura aucune raison d avoir plus de PV :

    cela sera le cas PARTOUT en france = il sera impossible de ne pas le savoir…

    il est vraiment très facile de respecter une limitation généralisée; alors qu’au contraire, c est les vitesses exceptionnellement différentes qui favorisent les abus involontaires, donc les PV.

    actuellement, en france, on a des voies (vitesse max légales hors temps de pluies et autres intempéries) de 130, 110, 90,80,70, 60 (assez rares, mais j en vois), 50, 45, 30, 20 => de quoi risquer de ne pas savoir quelle est la vitesse de l endroit où on se trouve, et donc d être –involontairement– en infraction.

    une simplification, avec 110 sur autoroute, 70 sur nationales-départementales (les routes les plus mortelles.. donc qui méritent une importante diminution, une importante réforme), 45 en ville hors parties à fortement concentration de piétons, où le 30 doit être la règle, et rue piétonne autorisée aux véhicules au pas avec priorités aux piétons.

    (disparition des zones 20 dans les zones de rencontre : 20 km dans une rue semi-piétonne n est pas normal : c est rouler au pas qui doit être pratiquer = autour de 5-10km/h, avec priorité absolues aux piéons et autres modes actifs : on se déplace comme sur un parking : on est en manoeuvre-attente permanente).

     

    Petite info, pour Philippe et d autres :

    diminuer la vitesse max, permet de lisser les vitesses, mais, surtout, permet d augmenter le nombre de véhicules passant sur une voirie donnée => les 2 font qu’il y a très forte diminution du nombre de bouchons… si bien que le temps total de trajet en voiture, peut souvent être diminuer :

    on fait des pointes moins rapides, mais on va -en moyenne- plus vote, en particulier aux heures pleines, aux heures de rush :

     

    gag,er du temps de trajet tout en augmenter la sécurité, et en diminuant le nombre de PV,

    que demande de plus le peuple ?

     

    Précision : un pb, en france : c est la non-hiérarchisation des voies (ou leurs très faibles hiérarchisation) :

    les zones 30 et 20 sont ultra-minoritaires,

    alors qu’il faudrait un quadrillage de qq rares voies à 70, 60 ou 46 de qq voies pénétrantes ou traversantes, et un réseau local majoritaire de voies locales, de quartiers, à 30, 20 (au pas) et piéonnes :

    une hiérarchisation claire, qui fait qu’on ne ferait que 100-200m sur les axes secondaires.

     

    Vouloir que chaques rues soient une autouroute en ville, pour aller d un bout à l autre de l agglo le plus vite possible, est impossible à tenir, et c est malheureusement ce que nos élus appliquent quasi partout en france :

    il est très rare pour eux de se décider à passer une rue à 30, à 20 ou piétonne.. et, quand, par hasard ils le font, malgré que la population, en très grande majorité, plébicite ce choix, il leur arrive (eux ou leurs successeurs) de revenir en arrière…

  16. Blavier

    Ton raisonnement est vrai les gens se font prendre car il y a trop de tronçons à des vitesses différentes et il est facile de se faire prendre. Une harmonisation simple des limitations de vitesses en fonction des types de voie éviterait les surprises. Il m’est arrivé de rouler sur des nationales à une voie limitées à 90 et de rouler  ensuite sur des 2 voies limitées à 70.

    Il existe une autre solution technique cette fois ci qui rendrait caduque les radars. Les Gps sont fiables et connaissent les limitations. Pourquoi ne pas coupler les moteurs de voitures aux GPS.  C’est quelque chose que les pouvoirs publiques pourraient imposer aux constructeurs. Si malgré cela le conducteur dépasse la limite de vitesse il n’a plus d’excuse. Seulement est qu’il y aura une volonté politique d’agir dans ce sens.

    Philippe Blavier

     

  17. Pédibuspédibus

    Oui Philippe Blavier, le comportement des automobilistes pose la question d’une restriction nécessaire de leur liberté : une balise installée sur chaque véhicule pour contrôler les excès de vitesse et le stationnement illicite sur trottoir et pistes cyclables pourrait apporter énormément, dans un bilan global socio environnemental ; resterait à prévoir de mettre la CNIL et le juge des libertés comme acteurs décisifs dans un dispositif garde fou, l’époque récente n’étant pas rassurante en la matière.

    Pour compléter le long développement du camarade Jean-Marc ne pas oublier qu’une baisse générale des vitesses épargne des aménagements supplémentaires sensés améliorer la fluidité du trafic des motorisés individuels : c’est alors tout bénéf pour la communauté, qui peut investir par exemple dans les transports publics urbains qui peinent à éponger une part modale rarement supérieure à 15% des déplacements…

  18. Zeed

    Il est arrivé à un Niçois de se faire retirer 4 points sur son permis pour avoir grillé un feu rouge… En Vélo ! Excès de zèle de la part de l’agent, ou exemple ?

    Je cite aussi deux autres exemples : toutes les autoroutes dans les Alpes Maritimes sont limitées à 110 depuis des années, et les policiers municipaux de la commune de Cagnes-Sur-Mer contrôlent (et verbalisent le cas échéant) la vitesse des cyclistes sur le bord de mer (bande cyclable sur promenade),limitée à 10km/h.

    Mais bon pas tout le monde n’a de compteur sue son bicloo…

     

  19. Zeed

    Y’a bien la loi sur le renseignement à cause de nos problèmes de terrorisme, alors pourquoi ne pas en faire de même pour la délinquance routière, celle-ci étant également une forme de terrorisme ?!

     

  20. Pédibuspedibus

    oui Z!
    j’veux bien faire le sergent Garcia moaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa…

  21. LomoberetLomoberet

    Toaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa. . .

    Tu ferais çaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

  22. LomoberetLomoberet
      Merdaalore, voilà la touche A de mon claaaaaaaaavier qui bloque à nouveaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaau
  23. wombie

    Il est arrivé à un Niçois de se faire retirer 4 points sur son permis pour avoir grillé un feu rouge… En Vélo ! Excès de zèle de la part de l’agent, ou exemple ?

     

    @ZEED : excès de zèle manifeste donc info à vérifier

    on ne peut retirer de points du permis qu’en conduisant un véhicule nécessitant ce permis. Donc, à vélo, l’amende reste redevable (90 € pour un feu rouge, je crois) mais sans retrait de points puisque véhicule sans permis.

Les commentaires sont clos.