#restecheztoi

« Le virus ne circule pas en France. Ce sont les femmes et les hommes qui le font circuler. » Pour sauver des vies #restecheztoi #COVID-19 #coronavirus

Source: https://www.croix-rouge.fr/

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

10 commentaires sur “#restecheztoi

  1. Pédibuspedibus

    bon qu’est-ce qu’elle fout la communauté carfriste… ? personne qui bronche aux invites de Marcélou…

    y a ti du gros crobe sur le clavier… ? faut pas voir des cons de virus partout quand même…

     

    vont pas me laisser seul à faire l’ambianceur de merde, non… ?

    bon le Collomb à Lyon semble l’avoir dans le cul pour son interco convoitée…

     

    moaaaaaaaaaaaaaaaaaaa ravi de voir verdir à toute berzingue la vie politique locale bordelaise…

    même qu’ils ont accepté de lâcher Juppé de son EHPAD du conseil constitutionnel, pour venir remonter le moral à son remplaçant à la mairie de Bordeaux, en fâcheuse posture à quelques dizaines de voix de son challenger vert épinard…

    et les autres comment ça s’est passé ce dimanche… ? coincés… ? z’avez pas z’osé péter dans l’isoloir… ? euh z’avez pas z’osé péter les compteurs de l’écologie politique… ?

    non…! z’avez pas z’osé, tout de même, faire l’écolo au logis, comme le préconise provo-démoniaquement le Marcélou… ?

    bon… allez… donnez des nouvelles… !

    té, par exemple, y a ti pas un(e) Toulouzingue qui puisse nous donner ses impressions sur le vol plané – avant le valding – que prendrait le maire sortant… ?

     

    pas boaaa du trou ce silence glacial…

  2. Zaph

    t as raison Pedibus, ne nous laissons pas aller à la neurasthénie.

    Grenoble que beaucoup disait ville perdue à cause des zécolos, avec une pollution en forte hausse depuis que les vélos ont repris la rue, ville ou le commerce meurt ( si les boutiques ont baissé le rideau c’est pas la faute à Piolle)

    Grenoble , ville ou un ancien maire corrompu voulait l’absolution de la population

    Grenoble ou 2 enmarcheurs se disputaient le gâteau aux noix.

    Grenoble qui devait enfin sortir du moyen-age des décroissants au pouvoir car 6 ans c’est une éternité pour des capitaliste en mal de bétonnage et d’accaparement des biens publics.

    ………….

    Et bien les Grenoblois qui sont allés voté on donné  plus 46% a Eric Piolle, le Maire à sortir.

    C’est surement la preuve que le crétin des Alpes existe.

    Puisque en dépit des inconvénients à développer le vélo, piétonniser la ville, supprimer les panneaux de pub: ils en redemandent !

  3. Bernard

    Ben quoi …? J’ai voté à Lyon, et mon vote a contribué à fiche sa déculotté à Collomb et à son anneau d’essence.

    J’aurais bien voté dès  dimanche 22/3 pour continuer dans le même sens, mais il semble que le 2ème tour soit reporté. Reste à maintenir la dynamique jusqu’à fin juin, ça ne va pas être simple.

  4. Le cycliste intraitable

    Ou roulez avec votre propre vélo, c’est le mode de déplacement qui expose le moins à la contagion :

    Loin des trottoirs où circulent les piétons ;
    Excellente ventilation, très supérieure à ce qu’on a en voiture ou en TC ;
    On est normalement le seul à toucher les poignées et les manettes, l’utilisation de magnésie ou de sucre glace permet de s’en assurer.

    Pas sûr que la volaille le comprenne…

     

  5. Bibinato

    Ici, Paris : les cons et les connes finées qui se sont retenu.e.s aller disséminer leurs microbes dans les profondeurs du Cantal ou des Landes vous saluent bien, nous n’allons sans doute pas nous priver de quelques échappées solitaires sur nos biclous, profitant du calme absolument inédit depuis l’Occupation des rues de la Kapitale. En faisant attention quand même à pas nous vautrer, vu qu’on risque d’être fraichement accueilli aux urgences en cas de bobo. Notre gentille Maire Nanou H. arrive largement en tête de ce premier tour, et tout aménagement des rues en notre faveur est arrêté, la seule activité qui reste est celle des gigantesques engins qui creusent sans relache les tunnels des nouvelles lignes de métro.

  6. Ikook

    Et bien voilà, la fête est terminée: les bourses coulent et la banque a donc sautée. Les gas de schiste américains en ont pris un sérieux coup dans la gueule (entre -15 et -60% de baisse boursière des compagnies US de schiste la semaine dernière), les avionneurs sont quasi morts sans aide de l’état et re-nationalisation, les usines automobiles sont quasi toutes à l’arrêt en Europe, plus un chat dans l’usine et plus personne dans les concessions. Plus personne ne va miser un dollar sur les startup qui ne dégagent aucun bénéfice depuis des années (Tesla?). Adieu la réforme des retraites (L’action Blackrock ayant chutée en quelques semaines de 572 dollars à 360, ils vont avoir d’autres chats à fouetter que le gateau à la crème français). Le taux d’interêt de la FED est à ZERO (plus bas, on peut encore???). Tous les magasins et boutiques hormis la bouffe (et quelques exceptions) sont fermées pour au moins 15 jours. Pas de revenus, pas de chiffre d’affaire: la misère.

    On fête grandeur nature les 100 ans de la crise de 1929 avec 9 ans d’avance.

  7. Pédibuspedibus

    2020 c’est la crise du devin neuf :

     

    qu’est-ce qui répond à la description suivante ?

     

    elle grouille sur quatre membres caoutchouteux le matin d’avant crise ;

    elle crame tous les alentours tellement la ferveur qu’elle suscite est grande à midi moins une ;

    son cadavre exquis se recycle en une myriade de biclous, trams et trains au grand soir…

     

    réponse : https://zupimages.net/viewer.php?id=20/12/ixyy.png

     

Les commentaires sont clos.