40% des Français envisageraient de se séparer de leur véhicule

ni-dieu-ni-maitre-ni-moteur

La tendance se confirme et s’accélère : les Français sont les européens qui ont le plus modifié leurs habitudes d’automobilistes face à la crise. A l’heure où les villes travaillent sur la création de nouveaux quartiers et sur la place des voitures dans ces quartiers ou… en périphérie, voilà une étude qui doit interpeller les collectivités et les décideurs et les amener à raisonner non pas avec nos référentiels de 2009 mais avec imagination : comment la société va-t-elle évoluer dans les années à venir ? Comment la crise et la nouvelle hausse inévitable et permanente des prix du carburant va faire évoluer l’homo véhiculus ! Lire la suite…

L’automobile, nouveau trou dans le commerce extérieur

voiture-trou

Sur les quatre dernières années, les importations de voitures en France ont progressé en moyenne de 5 % par an. L’excédent commercial traditionnel de la branche automobile, qui culminait à 12,3 milliards d’euros en 2004, a fait place à un trou de 3,4 milliards l’an dernier, selon les derniers chiffres de la Direction générale des douanes. Lire la suite…

Nike la bagnole

Un piéton sans chaussure va plus loin qu’une voiture sans pot d’échappement…

Détestation de l’automobile et de l’automobiliste

« Pour que l’automobile soit toujours un plaisir. Quelle outrecuidance éhontée, satisfaite et pour tout dire fasciste. Rangez-vous dans le clan hédoniste, celui qui caresse les tas de ferraille comme d’une soie précieuse, qui écoute vrombir le moteur thermique comme d’une sonatine de Mozart, qui respire les métaux lourds du pot catalytique comme le parfum du mimosa. Lire la suite…

Festival de l’Auto-Mutilation

Du 11 au 15 mars, venez assister au  festival de films de l’Autre Salon, une semaine de films sur la thématique de la mobilité, à tendance critique et au ton ironique. Le tout au cinéma Spoutnik (Genève, Suisse). Et pour terminer le tout en beauté, une grande fête de clôture le samedi 14 mars dès 22h30, toujours au Spoutnik avec DJs, musique, bar, animations, expo, etc. Lire la suite…

A la guerre comme à la guerre?

Tous les jours, on lit dans la presse qu’une personne a été tuée par une autre en voiture, sans trop de commentaires. L’état des routes est comme l’état de guerre: tant de tués pour tant d’engagés, et un petit papier pour chacun (et encore, la rubrique des « chiens écrasés », malgré son nom, ne parle que des humains!). Lire la suite…

L’air n’est pas gratuit !

sky-is-not-free
The sky is not free! (ADRIAN KENYON)

J’imagine que comme tout le monde, vous conduisez une voiture ou une moto. Il est facile de justifier de conduire, surtout quand on fait partie d’une majorité de la population. Même les constructeurs automobile vous encouragent à « rouler pour le plaisir ». Mais peut-être n’êtes-vous pas au courant de l’impact qu’ont les voitures sur notre atmosphère… Lire la suite…

La Motor Mania de Dingo

Tout le monde apprécie les comportements comiques de ce personnage de dessin animé. Voici quelque chose que l’on a trouvé pour vous : un classique de Walt Disney de 1950 qui montre comment une personne habituellement calme et polie peut changer quand elle se retrouve derrière un volant. Peut-être un des meilleurs dessins animés avec Dingo !

Détruire des voitures pour faire de la musique

prime-a-la-casse

Du son avec des carcasses automobiles: Christian von Richthofen, un compositeur et percussionniste Allemand, réalise des performances musicales en détruisant des voitures intactes avec divers instruments. Selon lui, aucune voiture ne retentit aussi bien qu’une Opel Kadett lors de sa destruction. Il réalise actuellement une tournée dans la plupart des grandes villes d’Allemagne.

Certains constructeurs d’automobile ont déjà sollicité l’artiste pour réaliser des spectacles au sein même de leur entreprise. L’homme a aussi des ennemis. Par exemple, les membres du fan club allemand d’Opel. Ils ont rejeté son spectacle pour des « raisons idéologiques », selon von Richthofen.

Source: http://www.3sat.de/

Une autre approche de l’objet automobile

Entre émeutes urbaines, attentats conceptuels et voitures piégées, une autre façon de représenter le rôle de l’automobile dans la ville. A l’approche des fêtes de noël, une idée cadeau originale. Le vendeur du produit nous précise que chaque véhicule est « complètement unique » et a été « brûlé individuellement à la main ». Décapant.

Source: www.chinnychinchin.net Via http://transit-city.blogspot.com/

Ma très chère bagnole

En 10 ans, le coût d’entretien des voitures a progressé de 35 %, soit 2,5 fois plus vite que l’inflation. L’envolée des prix des matières premières est loin de tout expliquer. Les constructeurs, en proie à des difficultés sur la vente de voitures neuves sont régulièrement accusés de vouloir se « refaire des marges » sur les réparations. Durant plusieurs semaines, Envoyé spécial a mené l’enquête. Premier constat : si les pratiques de certains garagistes pour alourdir la facture perdurent, l’essentiel des hausses est à mettre à l’actif de techniques plus sournoises. En France, contrairement à de nombreux pays européens, les constructeurs disposent d’un monopole sur la carrosserie. Une copie légale en Belgique devient donc une contrefaçon chez nous. Résultat, faute de concurrence, le prix de certaines de ces pièces détachées explose. La sophistication croissante des voitures est également devenue une aubaine pour les grandes marques. L’introduction massive de l’électronique dans la voiture rend le client de plus en plus dépendant de son concessionnaire. Il devient de plus en plus difficile pour un bricoleur de plonger ses mains sous le capot.

Ma très chère bagnole
Un reportage de Michel Guetienne et Frédéric Bohn.
Envoyé Spécial – France 2 – jeudi 06 novembre 2008 à 20 heures 55