Un mot sur ce train magnifique qui faillit bien exister

urbanisme-ferroviaire

J’assume sans état d’âme le mot de nostalgie. C’est une mélancolie, donc une tristesse. C’est un plaisir aussi, lié au souvenir de ce qui fut. C’est un regret enfin, celui d’une histoire qui s’arrêta, qu’on arrêta plutôt. Je comprends très bien ceux qui vantent l’automobile. Je comprends encore plus aisément ceux qui démontrent – en vérité, sans mal – que cet engin est désormais inévitable dans un grand nombre de situations. Mais moi, je déteste la bagnole et l’univers qu’elle a décidé pour nous. Car bien entendu, l’objet imaginé il y a un peu plus de cent années s’est emparé de nos destins jusqu’à les changer de fond en comble. Il est devenu une force matérielle. Il a fini par prendre toutes les décisions que nous n’osions assumer. Lire la suite…

Quand la bagnole est aussi un morceau de bidoche

pub-renault-2003

Un grand merci à Stéphane, qui m’envoie cette pub sublime de 2003, dont je vous fais aussitôt profiter. La bagnole est aussi, aussi, un morceau de barbaque industrielle. Je me permets d’y voir un forme d’aveu, qui aura échappé aux concepteurs de cette image. Pour une fois que la pub, cette industrie du mensonge, dit une vérité de base ! La photo est petite, mais vous aurez sans peine reconnu Renault. Notre chère Renault. Notre grand champion national. Dieu que c’est beau ! Lire la suite…

Bidoche: L’industrie de la viande menace le monde

Journaliste à Paris, auteur d’une dizaine de livres, je publie le 30 septembre un nouveau bouquin appelé « Bidoche, » avec comme sous-titre : « L’industrie de la viande menace le monde ». Je crois bien qu’il s’agit d’une première en langue française. Voici l’introduction de mon livre, qui vous donnera une idée de son ton. Lire la suite…

À une armée de connards (sur la bagnole)

armee-connards

Vous savez quoi ? Peut-être bien que non. « Édité par le groupe ETAI, Auto Infos est, depuis 1945, LE magazine de référence sur l’actualité de la distribution, de la réparation et des services automobiles ». C’est une citation, vous pensez bien que je n’écrirais pas des choses pareilles de moi-même (ici). En tout cas, ce magazine m’aura appris une chose si fantastique que je vous en fais profiter aussitôt. Ne suis-je pas, au fond, un homme serviable ?

Lire la suite…

Prime à la casse et autres bouffonneries

prime-a-la-casse2

La bagnole. Cette sacro-sainte bagnole qui justifie jusqu’au crime des biocarburants. Sarkozy donne donc 1 000 euros de prime à la casse à qui achètera une voiture neuve et jettera au rebut une vieille de plus de dix ans. Il y a une autre condition : que la nouvelle n’émette pas plus de 160 grammes de CO2 par kilomètre parcouru. Cela, c’est une bouffonnerie.

Pourquoi ?

La vraie crise actuelle est climatique

La photo ci-dessus a été prise en 2005 lors de l’évacuation de Houston menacée par l’arrivée du cyclone Rita. C’était quelques jours après le passage de Katrina sur la Nouvelle-Orléans avec tous les ravages qui s’en sont suivis. Par précaution, les autorités avaient donc décider de faire évacuer la ville. Et afin d’accélérer l’exode, la police avait mis les freeways en sens unique, d’où cette masse incroyable de voitures roulant sur 18 voies de front ! Lire la suite…

Trois milliards de bagnoles (et une poignée de cons)

Trois milliards de bagnoles (et une poignée de cons)

Extraordinaire démence : un article du Figaro reprend les conclusions d’une étude menée par le Fonds Monétaire International (FMI) de cet excellent monsieur Strauss-Kahn qui, avec un peu de malchance, aurait pu être aujourd’hui au poste occupé par Nicolas Sarkozy. Si vous préférez jeter un oeil sur le texte original en anglais, ici (chapitre 4). Lire la suite…