Auto-libération

On nous signale la création en Italie d’un nouveau Blog au nom prometteur « Auto-liberazione » (Auto-libération). Rien que le sous-titre vaut le détour: « Perché liberarsi dall’automobile è ormai diventata una necessità. » (Pourquoi se débarrasser de la voiture est devenu une nécessité). Voici la présentation (résumée) du blog. Lire la suite…

Bloquer les raffineries, c’est bon pour nos droits, c’est bon pour le climat

Les entrailles de la Terre contiennent suffisamment de pétrole, de gaz et de charbon pour déclencher le chaos climatique. Prendre au sérieux le réchauffement climatique implique de laisser dans le sol la majorité des réserves d’énergies fossiles connues. Pour survivre, nous sommes donc condamnés à apprendre à vivre sans brûler des énergies fossiles dangereusement surabondantes. Lire la suite…

Le Progrès m’a tuer

Le 14 novembre 2015, quelques heures après les attentats de Paris, l’organisateur du Contre-sommet à la COP21, le mensuel La Décroissance, annulait l’évènement. Le journal des objecteurs de croissance présente la suite de cette réflexion dans un ouvrage « Le Progrès m’a tuer », co-édité par L’échappée et Le Pas de côté. Lire la suite…

Pollution de l’air: la santé des citoyens avant celle des lobbys industriels

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a mis en ligne une pétition qui a déjà recueillie plus de cent vingt mille signatures afin de dénoncer l’attitude contradictoire de l’Union européenne qui souhaite relever le niveau de droit à polluer des voitures, alors même que l’UE se bat pour une meilleure qualité de l’air en Europe. Lire la suite…

Propagande automobile

C’est un véritable scoop, nous avons pu avoir accès à la future campagne de communication du lobby automobile. Déclinée en 10 affiches grand format, cette campagne semble avoir pour but de redorer l’image dégradée de l’automobile dans la société. Lire la suite…

Les 10 mesures pour des territoires efficaces (+ un bonus)

Tu veux devenir président(e) de la République, mais tu n’as pas d’idées ?

« Si c’était un problème, ça se saurait ! ». Oui, bon. Mettons que nos concitoyens soient d’un coup devenus très exigeants sur le programme… Mettons que d’un coup, la pollution, le respect des engagements de la France à la COP21, leur santé, leurs finances, la qualité de leur cadre bâti, soient devenus prépondérants à leurs yeux. Mettons que tout le monde se mette à voter, même les blasés. Que faire? Lire la suite…

Ivan Illich ou la ville conviviale

Ivan Illich (1926-2002) propose dans ses ouvrages une critique radicale des « institutions » (Église, école, hôpital, transports, machines, etc.) qui toutes, à un moment de leur déploiement, se révèlent contre-productives. Peut-on transposer au domaine de l’urbain ses analyses? Si oui, en quoi contribuent-elles à rendre intelligible ce qui « travaille » les villes à l’ère de l’urbanisation planétaire? Lire la suite…