La gratuité oui, mais… pas seulement lors des pics de pollution!

Ces dernières semaines, plusieurs grandes villes ont été placées en alerte pollution et la gratuité des transports en commun a été mise en place pour quelques jours à cause d’un épisode de pollution le plus long, le plus intense en hiver depuis bien longtemps. Un anticyclone s’est attardé, le vent n’a pas nettoyé, et l’état de dégradation de l’air est apparu au grand jour. Le niveau de pollution aux particules fines a atteint des seuils très dangereux. Lire la suite…

Que faire en cas de pollution automobile

A la suite des différents épisodes de pollution, Carfree lance une campagne de sensibilisation pour mieux préparer et protéger les citoyens face à la pollution automobile. L’affiche « Que faire en cas de pollution automobile » donne des instructions pratiques qui s’articulent autour du triptyque: « s’échapper, se protéger, alerter ». Lire la suite…

Labellisez votre éco-trou

Aujourd’hui, on parle de plus en plus de ville durable et autres éco-quartiers pour répondre aux défis climatiques et environnementaux qui nous guettent au coin de la rue. Mais quid de nos espaces ruraux qui souhaitent s’inscrire dans la transition écologique et énergétique du 21ème siècle? Lire la suite…

Vélo Québec célèbre 50 ans d’action cycliste en 2017!

L’année 2017 sera bien spéciale pour Vélo Québec. Créée le 4 janvier 1967 sous le nom de Fédération cyclotouriste provinciale, qui devient Fédération québécoise de cyclotourisme avant de s’appeler Vélo Québec, l’organisation fête 50 ans d’action et d’intervention en faveur du vélo. Lire la suite…

La droite, la gauche et la route (3/3)

Troisième partie – La politique nationale

Le Grenelle de l’environnement, lancé par Nicolas Sarkozy fin 2007, a suscité beaucoup d’espoirs et a débouché sur des décisions importantes concernant l’investissement dans le domaine des transports: deux appels à projets de transports collectifs urbains en site propre (TCSP), le lancement de 3 lignes à grande vitesse et un effort de régénération du réseau ferré classique, l’adoption de l’écotaxe poids lourds destinée à financer les infrastructures de transport. Mais la taxe carbone a été abandonnée, abandon vite suivi d’un revirement très net en mars 2010: »l’environnement, ça commence à bien faire« . Exemple typique: l’autorisation de circulation des camions de 44 tonnes, un avantage décisif (+ 10 % de productivité) donné à la route face au rail et à la voie d’eau. Lire la suite…