Automobile, les cartes du désamour

Tiré d’un colloque, ce livre propose d’étudier les « généalogies de l’anti-automobilisme ». Il a reçu le soutien du comité des constructeurs français de l’automobile, de la fédération des industries des équipements pour véhicules, de l’union routière de France, de l’association mondiale de la route et de l’automobile club de France. Si encore l’industrie de la bagnole cherchait à mieux connaître l’opposition croissante dont elle fait l’objet pour se remettre en question… Mais non. « Automobile, les cartes du désamour » est un agglomérat de textes hétéroclites, à prétention scientifique, pitoyablement orientés dans la défense du lobby automobile. Lire la suite…

Contre l’automobilité

Malgré la promesse de liberté et d’autonomie qui a été affirmée pour caractériser l’automobile, l’automobile est également impliquée dans la destruction massive de l’environnement, l’automatisation industrielle des usines de production et dans une conception uniquement individualiste de l’autonomie. Cette contradiction au cœur de l’automobilité est la cible de ce livre, qui tente d’interroger ces «cages de fer» en mouvement qui parcourent le paysage moderne. Compte tenu de l’omniprésence de l’automobile, et des contradictions et impossibilités sur lesquelles elle repose, il est étrange que l’automobilité ait échappé pendant si longtemps à de sérieuses critiques théoriques. Lire la suite…

Vers la crise d’un modèle basé sur l’étalement urbain?

« Nous sommes littéralement coincés dans un cul-de-sac dans un 4×4 figé en panne d’essence. » C’est ainsi que James Howard Kunstler, l’auteur de “The Geography of Nowhere: the rise and decline of America’s man-made landscape” présente la situation actuelle des Etats-Unis.

Depuis la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis ont investi une grande part de leur richesse dans le mode de vie péri-urbain. Les suburbs américains ont consacré l’idéal de « l’american way of life », une voiture synonyme de liberté et une maison au « milieu de la nature ». Ce mythe a donné naissance à un empire intérieur, Suburbia et ses banlieues pavillonnaires qui s’étendent sur des milliers de kilomètres. Et l’empire s’est écroulé. Lire la suite…

Il faut sauver la voiture potager

Peut-être connaissez-vous la voiture potager, qui était sur le boulevard Anspach à Bruxelles pendant la semaine de la mobilité en 2007, et sur la place de la Bourse pendant le dimanche sans voitures. Peut-être que si vous voyez les photos, ça vous dirait quelque chose. Cette vraie « voiture du futur » constitue la partie la plus essentielle du projet de sensibilisation auto-suffisance (voir L’espace public urbain, le climat et les voitures) Lire la suite…

Cérémonie d’offrande à la Déesse Automobile

Un collectif d’associations (4X4Info, IEB, IEW, FoE-Bruxsel) propose d’illustrer les effets dévastateurs des agrocarburants, nouvelle panacée des accros de l’automobilité. Sous le slogan « Manger ou conduire, il faudra choisir ! », nous irons, en cortège, porter notre pain en offrande à la Déesse Automobile. Lire la suite…

L’automobiliste victime de l’automobiliste

Sur le site Internet du Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA), peu suspect “d’intégrisme écologique”, pour reprendre l’une de leurs expressions, on trouve une citation fort intéressante du Docteur Bertrand Dautzenberg, diplômé de cardiologie et de pneumologie, praticien hospitalier à la Pitié-Salpetrière depuis 1978. Lire la suite…

La Recherche urbaine

Cet article est extrait d’une recherche exploratoire de l’INRETS, commandée par la « Mission Transports » de la Direction de la Recherche et des Affaires Scientifiques et Techniques du Ministère de l’Equipement (DRAST), intitulée « Mobilité urbaine et déplacements non motorisés : situation actuelle, évolution, pratiques et choix modal« .

L’auteur de ce travail est Vincent Kaufmann, chercheur à l’Institut polytechnique fédéral de Lausanne. Lire la suite…

Mobilité urbaine et déplacements non motorisés : situation actuelle, évolution, pratiques et choix modal


Mobilité urbaine et déplacements non motorisés : situation actuelle, évolution, pratiques et choix modal

Les questions de mobilité urbaine, et tout particulièrement concernant la mobilité automobile, sont très souvent abordées sous un angle passionnel, entre défenseurs de l’automobilité (liberté, passion automobile, plaisir, etc.) et défenseurs de l’environnement au sens large (effet de serre, sécurité, pollution, etc.). Comme la mobilité concerne tout le monde, dans ses pratiques quotidiennes, tout le monde a un avis sur le sujet et les débats prennent vite un caractère enflammé, voire idéologique, nuisant à une approche sereine et dépassionnée du sujet. Lire la suite…