Rien ne vaut la liberté

Étant donné que cette époque ne nous fournit pas suffisamment de sujets d’inquiétude, je me propose d’en ajouter un à votre liste. Son nom est étrange. Il ne reçoit pas grande attention de la part du monde de la santé et de la médecine. Mais il est profondément important, peut-être plus que le régime alimentaire et l’exercice. Il s’agit du problème de la suppression de notre vagilité, qui désigne la capacité d’un organisme de se déplacer librement dans un habitat. Une nouvelle discipline en expansion, appelée l’écologie du mouvement, étudie les déplacements de la faune sauvage et la manière dont ils sont limités par les autoroutes, les barrières et les infrastructures de développement. Une récente discussion de ce sujet a même été publiée dans le New York Times, sous le titre Animals Are Losing Their Vagility, or Ability to Roam Freely (Les animaux perdent leur vagilité, ou capacité à se déplacer librement). Lire la suite…

En forêt une nuit avec mon vélo, pour me reconnecter à la terre

Soir d’insomnie. Assis sur le canapé du salon, j’attrape le premier livre à portée de main dans la bibliothèque toute proche. Je commence une lecture presque machinale pour tuer le temps de la nuit. Soudain, je suis saisi par le verbe du livre : « Ô vous tous qui souffrez d’un mal inconnu, qui êtes désemparés et dégréés, (…) fuyez le mensonge des cités, allez vers ces terres incultes qui semblent sortir à peine, fumantes encore, des mains du Créateur, remontez à votre source, et, vous carrant solidement au sein des éléments, tâchez d’y retrouver les linéaments de l’immuable et tranquille Vérité ! (1) » Lire la suite…

Col de Sarenne : le Tour de France serait-il au-dessus des lois?

Le 18 juillet prochain, le Tour de France doit passer au Col de Sarenne (1999m). Les derniers kilomètres d’ascension de ce col bordent une zone humide protégée par un arrêté préfectoral (1) ; ces derniers kilomètres seront accessibles à la foule ; et le maire de l’Alpe d’Huez a déclaré qu’« il y aura certainement beaucoup de monde vers le Col [de Sarenne] ». Lire la suite…

Tour de France au Col de Sarenne : on ne lâche rien!

Grâce à Mountain Wilderness et à la FRAPNA, nous avons gagné une bataille: les travaux seront nettement moins importants que prévus. Le 7 juin 2013, le Président de la Communauté de Communes de l’Oisans a ainsi déclaré: « lorsque le projet de faire passer le Tour de France au col de Sarenne avait été imaginé, on avait, c’est vrai, envisagé de faire des travaux importants. (…) ces travaux ont bien été abandonnés. «  Il nous faut encore gagner la seconde bataille: le Tour de France ne doit pas passer au Col de Sarenne ! Lire la suite…