Printemps silencieux et silence suspect des Verts

A propos du Tramway Tourangeau

printemps-silencieux

La « discipline politicienne » est l’une des caractéristiques dominante du fonctionnement normal des « démocraties parlementaires », mais en certaine période de crise politique elle peut devenir la pire complicité passive prémonitoire du totalitarisme… Lire la suite…

La voiture: un objet symbole

La symbolique de l’automobile n’échappe à personne, surtout pas à ceux qui l’utilisent tous les jours. C’est dans la relation entre le conducteur et l’automobile que celle-ci prend vie et devient voiture. La portée symbolique de cet objet peut s’appréhender autour de deux pôles que sont l’aspect identitaire et l’aspect émotionnel. Lire la suite…

Salon et colloque sur les vehicules à propulsion humaine et les vélomobiles fin septembre

Les 25 et 26 septembre prochains aura lieu à Saint-Romain de Colbosc (tout près du Havre) , un salon et un colloque sur les véhicules à propulsion humaine et les vélomobiles. Les véhicules à propulsion humaine seront présentés aux Journées Eco’Akt. Venez essayer la voiture de demain… et découvrez une nouvelle façon ultra écologique de vous déplacer. Testez-les sur le parcours dès le samedi après-midi. Lire la suite…

Brasília, l’inhumanité du tout auto

Coeur de Brasilia

Beaucoup de lecteurs du site Carfree rêvent de vivre, de pédaler quotidiennement dans une cité Carfree, ou, tout du moins dans une cité comme Copenhague. Moi aussi. Cependant le destin en a voulu autrement pendant les sept mois que nous avons vécu au Brésil… Les Brésiliens, ainsi que les habitants de cette ville, vous diront qu’il ne s’agit nullement du Brésil… mais de Brasília. Lire la suite…

Combien d’argent public est alloué à l’habitat automobile par rapport à l’habitat humain?

La ville de Salzbourg (Autriche) a utilisé l’ensemble du Staatsbrücke, un pont au centre de la ville, pour mettre en valeur la quantité d’espace requise par les différents modes de transport. Pour ce faire, 60 personnes ont réalisé une démonstration impressionnante montrant la quantité d’espace utilisée par les vélos, les bus, les piétons et les voitures. Lire la suite…

La ville-monstre

La ville-monstre. La ville-pieuvre. Tentaculaire dans ses artères. Elles deviennent monstrueuses avec l’âge. Et alors elles sont le Grand Londres, le Grand Paris, le Grand Moscou. Des blobs qui ne cessent d’englober. Bientôt la ville-monde ? Lire la suite…

Comparatif vélo/voiture/bus

Ce comparatif vélo/voiture/bus nous voulions le faire depuis longtemps. Nous avions pu voir plusieurs comparatifs réalisés à Vannes à Paris et par différents sites comme Carfree ou Econologie. Nous étions convaincus de l’efficacité du vélo en ville puisque nous l’utilisons quotidiennement mais en données chiffrées, quels résultats pouvions nous avoir? Aussi rapide, plus rapide ? Seule certitude, le vélo était plus économique et plus écologique. Lire la suite…

Les métropoles globales, la finalité de la mondialisation capitaliste !

On en parle peu, cependant à l’Assemblée les discussions sur la réforme territoriale avancent. Enjeu important qui va « recentraliser » les compétences afin de donner plus de pouvoir à l’état. C’est là un pas de plus vers une autocratie voulue par l’actuel chef de l’Etat. Mais il y a aussi la volonté de donner plus de force à l’imprégnation capitaliste en favorisant les métropoles, c’est le second aspect du projet, et non le moindre. Lire la suite…

Nous avons supprimé la voiture de notre vie

Merle, 2 ans, remplit consciencieusement ses moules en plastique dans le bac à sable. Joshua, 8 ans, fait des tours de piste en rollers. Quelques enfants jouent au ballon. Ça rit et ça crie. Aucun adulte à l’horizon. Ici, nul besoin de surveiller ses enfants pour s’assurer qu’il ne leur arrive rien : l’aire de jeux est au cœur du lotissement sans voitures du quartier de Klein Borstel, à Hambourg. Lire la suite…

L’utopie ou la mort ?

L'utopie ou la mort ?

Formes et structures… Pour moi ce n’est pas seulement une question d’esthétique, c’est une question de culture, et même, osons le dire, de (ou d’absence de) spiritualité. Face à la crise sociale, énergétique et climatique, on peut, en restant sur le modèle actuel, essayer de réduire l’impact. C’est louable, mais est-ce à la hauteur de l’enjeu? Ou bien on peut imaginer des mutations. Des tours de plus d’un kilomètre de haut par exemple pour loger les populations urbaines… Moi je préfèrerais garder les pieds sur terre, au sens propre évidemment! Lire la suite…

Capitalisme et productivisme, ou l’incompatibilité avérée avec l’écologie!

capitalisme-et-productivisme

Lors du premier Grenelle de l’environnement nous fûmes un certain nombre à considérer cette initiative comme une mascarade, une sorte de cache misère n’abordant pas le fond du problème ; c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’écologie véritable sans une remise en cause politique et par conséquence une autre optique sociétale que le productivisme capitaliste. Lire la suite…