Rues aux enfants, Rues pour tous!

Après son travail sur la ville à 30km/h, sur les espaces publics ordinaires dans la ville périphérique et le PAMA 2 (Plan d’Actions pour les Mobilités Actives), la Rue de l’avenir s’engage en cette fin d’année 2015 au coté de l’association nationale des conseils d’enfants et de jeunes (ANACEJ), de CAFEZOÏDE, et de Vivacités Ile-de-France au sein d’un collectif afin de lancer au niveau national du 27 novembre 2015 au 15 février 2016, un appel à projets « Rues aux enfants, rues pour tous » destiné aux acteurs des territoires situés en particulier sur les sites politique de la ville (collectivités territoriales, comités de quartier, associations locales, structures d’animation socioculturelle, conseils de jeunes…). Lire la suite…

La Rue aux enfants

Cafezoide fait depuis de nombreuses années un travail de grande qualité avec, en particulier, en éclaireur d’un espace public mieux partagé, au mois de mai, une Rue aux enfants magique mise en œuvre sur le Quai de la Loire dans le 19ème arrondissement de Paris. Lire la suite…

Émile le serpent mobile

Nous sommes issus d’une génération dont les parents ne nous ont pas réellement encouragé à la pratique du vélo en ville. Années 70, la dépiétonnisation était en marche et la voiture devenait un outil formidable permettant un large rayon d’action (du moins c’est ce que nous voulions bien croire…). Lire la suite…

Et si les jeux vidéo étaient en train d’achever l’industrie automobile?

Bon j’avoue, j’ai joué récemment à un jeu vidéo de bagnole de course, et j’ai aimé ça. Désolé. Le plus cool était sans doute la possibilité de casser le mobilier urbain, de foncer dans les autres bagnoles et, cerise sur le gâteau, de défoncer les voitures de flics. Plus sérieusement, et si le jeu vidéo était le coup de grâce porté à une industrie automobile moribonde? Lire la suite…

La jeunesse en procès répond dans la rue

La dernière critical mass de vendredi dernier l’a bien montré : plus les autorités criminaliseront ce mouvement, plus elles chercheront des boucs-émissaires en faisant le procès de jeunes innocents, plus l’engouement lié à ce mouvement alternatif mondial sera grand. 1.500 personnes dans la rue vendredi soir : jamais la critical mass n’avait mobilisé autant de jeunes cycloterroristes (navré pour le pléonasme M. Maudet) ! Merci donc à Isabel Rochat et à la droite dans son ensemble dont l’acharnement a manifestement porté ses fruits hier. Petit retour sur les faits (à ce propos, lire l’intéressant résumé du journaliste indépendant Richard Etienne). Lire la suite…