De la ville 50 à la ville 30

ville 30

Dominique Bied, ingénieur, intervenant départemental sécurité routière et responsable du dossier transports et environnement à cap21, a lancé une pétition sur le lien ci-dessous pour donner une dynamique à une mesure de sécurité publique en matière de sécurité routière dans les zones denses, à savoir passer de la ville 50 km/h à la ville 30 km/h. Lire la suite…

TCSP toulonnais : bus ou tramway ?

C’est fait. Sans concertation véritable, la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM) s’apprête à enterrer le tramway dont il est pourtant question à Toulon depuis 40 ans, pour nous mettre à la place… un gros bus. On admire alors l’exercice d’équilibriste de M. Chenevard, vice-président de TPM, qui, dans une interview à Var Matin du 8 novembre, nous annonce que les élus de TPM vont « choisir » le BHNS (Bus à Haut Niveau de Service). Lire la suite…

« Cycloterrorisme » ?

Dans un climat de plus en plus tendu sur les routes genevoises, les cyclistes subissent depuis plusieurs semaines une vague de stigmatisation et de dénigrement, allant jusqu’à devenir les bouc-émissaires des problèmes de sécurité routière. Dans cette période de grands chantiers, alors que la cohabitation est de plus en plus difficile avec un trafic automobile très dense et qu’une vaste opération de répression lancée par les autorités municipales s’achève, les associations en faveur du vélo et de la mobilité douce ont proposé leurs solutions à la presse cet après-midi. Lire la suite…

Le contingent macabre du tramway Tourangeau

contingent-macabre-du-tramway-tourangeau

La destruction de patrimoine arboré de la ville de Tours avait bien été vendue avec le tramway (1)… Courant septembre, l’entreprise a pris soudainement la forme d’une hécatombe… Le quadrillage de la ville par les engins de chantier a été rapide et dans la foulée la mise en route des « travaux préalables au tramway » a surpris tout le monde par sa brutalité. Un changement radical dans la stratégie de contrôle de la ville, pour les autorités municipales le temps n’est plus à la négociation… Lire la suite…

Contre le despotisme de la vitesse

En 1991, l’ « Alliance pour l’opposition à toutes les nuisances » s’efforçait de fédérer les résistances menées aux quatre coins de la France contre les aménagements autoritaires (autoroutes, lignes TGV, grands barrages sur la Loire, carrières, décharges…). Cette agitation, « terrain d’un redéploiement de la critique sociale », a réinsufflé une critique radicale de l’aliénation engendrée par la toute-puissance de l’économie. Le « relevé provisoire de nos griefs contre le despotisme de la vitesse » constitue un uppercut direct, pour réveiller les consciences face à la « démence organisée ». Lire la suite…

La voiture neuve : un truc de vieux !

voiture-truc-de-vieux

En France, l’âge moyen d’un acheteur de voiture neuve est de 51 ans. Presque un record d’Europe, au Royaume-Uni c’est 54 ans. Et cet âge moyen augmente sans cesse. La principale raison de cet âge plus qu’avancé c’est le prix d’une automobile. Et oui une voiture c’est cher, ça c’est de l’info ! Mais y’aurait-il d’autres raisons ? Lire la suite…

La voiture électrique est à l’automobile ce que le minitel est à l’internet

Paris, le 28 septembre 2010 : A quelques jours de l’ouverture du Mondial de l’automobile, l’association Agir pour l’Environnement diffuse un rapport sur les freins au développement de la voiture électrique. Le démarrage poussif de la voiture électrique s’explique pour une large part à cause de trois freins que l’association juge quasi rédhibitoires : Un prix excessif, une autonomie médiocre et un bilan carbone loin d’être satisfaisant. Le choix fait par certains constructeurs d’une voiture 100% électrique accroît de fait le risque d’un échec rapide et immédiat. Lire la suite…

La voiture: un objet symbole

La symbolique de l’automobile n’échappe à personne, surtout pas à ceux qui l’utilisent tous les jours. C’est dans la relation entre le conducteur et l’automobile que celle-ci prend vie et devient voiture. La portée symbolique de cet objet peut s’appréhender autour de deux pôles que sont l’aspect identitaire et l’aspect émotionnel. Lire la suite…