La démotorisation, Comment se sépare-t-on de sa voiture ?

Dans « La révolution automobile », ouvrage collectif paru en 1977, Jean-Jacques Chanaron citait comme un phénomène propre aux grandes villes d’Europe occidentale « une relative sous-motorisation favorisée par l’existence de réseaux organisés de transports collectifs et aggravée par un mouvement de  »démotorisation » engendré et accéléré par les problèmes de circulation et de stationnement ». Le constat de l’aggravation est aujourd’hui passé plutôt du côté d’une motorisation et d’une multimotorisation croissantes, au fur et à mesure que les grandes agglomérations urbaines « s’adaptaient  » à l’automobile, en s’étalant et en se dé-densifiant. Lire la suite…

Des quartiers nouveaux « Sans voiture » se développent en Allemagne

Dans un pays, l’Allemagne, où plus d’un quart des ménages ne possèdent pas de véhicule, plusieurs quartiers sans voiture sont créés, même si l’idée est loin de faire l’unanimité. État des lieux et analyse dressés à partir d’une étude de l’ILS, l’institut de recherche pour le développement urbain et régional du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie, à Dortmund. Lire la suite…

Le covoiturage en France et en Europe

L’allongement des distances et des temps de trajets ont contribué à une utilisation massive de la voiture particulière, notamment au sein et aux abords des grandes agglomérations. Ce boom de la mobilité n’est pas sans conséquence et l’actualité nous le rappelle chaque jour : la pollution atmosphérique, les trous dans la couche d’ozone ou encore le changement climatique sont des sujets de plus en plus abordés et problématiques. Lire la suite…

Quelques exemples de maîtrise de l’étalement urbain en France

Les villes dont les stratégies de lutte contre l’étalement urbain sont régulièrement citées dans les études internationales sont essentiellement étrangères. Pourtant, des exemples locaux ouvrent des pistes intéressantes pour la maîtrise de l’étalement urbain en France. Certains cas relèvent de véritables stratégies, inscrites dans la durée, d’autres sont plus ponctuels (limités à un quartier) ou encore à l’état d’orientations pour l’avenir. Ces expériences s’articulent autour d’un ensemble de principes : organiser la croissance de l’agglomération, investir dans le renouvellement urbain, accompagner les communes périphériques et mettre en place des outils économiques. Lire la suite…

Douze idées reçues sur la voiture

Au cours des dernières décennies, deux modifications importantes sont intervenues dans l’organisation sociale: l’éparpillement de l’habitat et des lieux d’activités sur tout le territoire et plus dans les seules villes et agglomérations; la flexibilisation massive des horaires de travail (développement des temps partiels, des horaires flexibles, etc.). Lire la suite…

Quelques propositions pour une mobilité durable

Face au réchauffement climatique, à la pollution et à la hausse du prix du pétrole, notre système de mobilité, principalement fondé sur l’automobile individuelle est gravement menacé. Or une mobilité durable est nécessaire aux études, à la vie économique (travail, achats), sociale (famille, amis), citoyenne (associations), culturelle et sportive. Les personnes à revenus modestes sont déjà atteintes. Lire la suite…

Le désir de capitalisme

desir-capitalisme

Il y plus de dix ans, le philosophe Pierre Ansay publiait un essai intitulé Le désir automobile |1|. Il y formule cette hypothèse : « L’introduction de la voiture dans la culture (s’est jouée) non pas après de longs et acharnés débats du politique, mais par la somme et la structuration d’actes économiques, actes de consommateurs, actes de producteurs et de vendeurs |2|. » Lire la suite…

Les Français changent leurs comportements face à l’automobile

Hausse du prix de l’essence, préoccupation grandissante vis-à-vis de l’environnement : les Français modifient leur usage de la voiture. Une majorité de Français adopte en effet un autre regard sur l’auto, sans doute loin du passage à l’acte, mais significatif. Déjà, seuls 10% se disent très attirés par la voiture et au total moins de la moitié des Français sont attirés, laissant une autre moitié dans l’expectative : qu’attend-on de l’auto ? Lire la suite…

Les voitures du futur seront des voitures propres

Sur le site Carfree France, on ne se contente pas d’être critique vis-à-vis de la société de l’automobile et de ses innombrables nuisances, on propose également des solutions d’avenir et on souhaite dès à présent préparer le futur de l’automobile, un futur propre et sans pollution. Nous vous présentons donc en avant-première quelques exemples de voitures du futur adaptées à tous les besoins de mobilité. Lire la suite…