La gratuité adoucit les mœurs

C’est un véritable pavé qui bat en brèche un certain nombre d’idées reçues sur la gratuité des transports en commun. Une association de chercheurs nommée VIGS (Villes Innovantes et Gestion des Savoirs) vient de réaliser en partenariat avec l’Agence d’urbanisme de Dunkerque et la Communauté urbaine de Dunkerque un rapport très complet sur la mise en place de la gratuité les samedi et dimanche à Dunkerque. Lire la suite…

En Marche !

Fondateur d’un mouvement baptisé En Marche !, en ce moment on voit surtout Emmanuel Macron en voiture, que ce soit le soir du premier tour dans les rues de Paris pour fêter sa victoire à la brasserie La Rotonde ou le soir du second tour, poursuivi par une nuée de voitures de sécurité et de motos de journalistes. Ils semblent bien loin les cars Macron, qui devaient révolutionner la mobilité des Français et sont désormais quasiment en déconfiture. Quelle va être désormais la feuille de route du président Macron en matière de mobilité? Lire la suite…

Les trains de nuit : une alternative bien moins coûteuse que le TGV

« Le train de nuit allie sobriété, écologie et économies tout en permettant d’arriver tôt le matin », rappelle le collectif « Oui au train de nuit ». Vent debout contre la fermeture d’une dizaine de lignes, le collectif – qui réunit une trentaine d’associations, de syndicats et de partis politiques de gauche – dénonce les chiffres utilisés par le gouvernement pour justifier ces suppressions. Lire la suite…

Comment aller au boulot pour un euro par mois

Sans aller jusqu’à dire que le « travail » vient du mot latin « tripalium » (instrument de torture), hypothèse discutée par les linguistes, on peut reconnaître que très souvent aller au boulot est une contrainte. Même le chasseur de mammouths devait aller au boulot afin de pouvoir manger. Il faisait déjà des déplacements domicile-travail, ou plutôt des déplacements grotte-savane. Lire la suite…

10.000 toulousains demandent la gratuité des transports publics

A Toulouse, une pétition sur la gratuité des transports en commun vient de franchir les 10.000 soutiens. Cette pétition est adressée au maire de Toulouse Jean Luc Moudenc et proteste contre la suppression de la gratuité des transports en commun pour les seniors et les chômeurs et aussi contre la suppression du tarif réduit pour les jeunes et étudiants. La pétition demande aussi l’ouverture d’un débat citoyen sur la gratuité des transports en commun pour chaque toulousain. Lire la suite…

Débat avec Paul Ariès sur la gratuité

Le troisième débat autour de la question de la gratuité le 5 Novembre 2015 à Saint-Martin d’Hères a été une nouvelle fois une belle réussite. Comme c’est maintenant l’usage à chaque débat organisé par les collectifs, le public a été invité à s’exprimer avant les intervenants. Les participants ont donc largement pris la parole posant les bases des interventions qui allaient suivre. Lire la suite…

La gratuité oui, mais… pas seulement lors des pics de pollution!

Ces dernières semaines, plusieurs grandes villes ont été placées en alerte pollution et la gratuité des transports en commun a été mise en place pour quelques jours à cause d’un épisode de pollution le plus long, le plus intense en hiver depuis bien longtemps. Un anticyclone s’est attardé, le vent n’a pas nettoyé, et l’état de dégradation de l’air est apparu au grand jour. Le niveau de pollution aux particules fines a atteint des seuils très dangereux. Lire la suite…

Vision cauchemardesque d’une ville sans transports collectifs

Selon une étude de la STM, la société de transports en commun de la région de Montréal, les transports en commun existants dans la métropole québécoise permettent d’«éviter» la présence de 690 000 voitures dans la circulation quotidienne de la région de Montréal. Qu’en serait-il en Île-de-France si, du jour au lendemain, il n’y avait plus de transports en commun (train, métro, RER, bus, tramway)? Lire la suite…

L’État supprime les trains de nuit, l’un des modes de transport les plus écolo

Les trains de nuit sont amenés à disparaître, soit une dizaine de lignes [1]. Les trains « Intercité » restent pourtant le mode de transport le plus économe en émissions de CO2 : 5,8 grammes d’équivalent pétrole par km et par passager contre 27,1 pour la voiture et 39,4 pour l’avion [2]. « L’Intercité est l’un des transports les plus efficaces énergétiquement. Il est donc à favoriser pour la transition écologique dans les transports », estime le collectif « Oui au train de nuit », qui réunit une trentaine d’associations, de syndicats et de partis politiques de gauche. Pour le collectif, « supprimer l’une des alternatives les plus écologiques est une erreur historique dans la droite ligne du démantèlement du tramway au 20ème siècle ». « Moins cher que le TGV, le train de nuit dessert directement de nombreux territoires ruraux, de montagne et de côtes, et ses compartiments sont favorables à la convivialité ». Lire la suite…

A quoi bon construire des LGV si c’est pour élargir des autoroutes?

Le Président Hollande a déclaré sa flamme aux dirigeants du bétonneur Vinci Autoroutes, qui appartient au même groupe que le contractant du projet d’aéroport de Notre-Dame des Landes et de la LGV « L’Océane » Tours – Bordeaux, à l’occasion du lancement d’un chantier d’élargissement autoroutier sur un axe desservi par une LGV ouverte il y a six ans. Lire la suite…