Jour de fête (Jacques Tati, cinéaste vélorutionnaire, partie 1)

Toute son oeuvre, Jacques Tati l’a consacrée au rire. Mais ses films Jour de fête, Les vacances de monsieur Hulot, Mon oncle, Playtime, Trafic critiquent aussi la modernité. Contre le culte de la croissance économique, le système technicien, la « performance », la vitesse, le prétendu « progrès », il oppose la résistance conviviale. Voici une série d’articles sur les longs métrages d’un cinéaste à contre-courant de l’optimisme béat des Trente Glorieuses. Lire la suite…

La Mairie de Toulouse contre la Vélonomie

A l’heure où la communauté scientifique mondiale affirme que notre consommation d’énergies fossiles nous conduit vers une catastrophe écologique; quelques jours après le drame d’une cycliste renversée par un camion en pleine ville; et tandis qu’Olivier, le fondateur de la Vélorution ToulouZen, doit se battre contre la maladie, les autorités trouvent la conjoncture suffisamment plaisante pour expulser notre Labo du 6 rue Bénezet à Toulouse, plus grand atelier vélo et recyclerie de France. Lire la suite…