Profits records pour les compagnies pétrolières

Le prix du baril de pétrole a atteint un nouveau record à 117.83 dollars. Le prix du pétrole a gagné environ 54 dollars par rapport à son niveau d’il y a un an. Depuis une dizaine de jours, le pétrole aligne records sur record. Plusieurs facteurs expliquent cette hausse tels la spéculation, le dollar faible, les craintes sur les disponibilités, la hausse de la demande mondiale, les tensions géopolitiques dans les zones pétrolières… et la diminution des réserves mondiales de pétrole.

La fin du pétrole approche et les compagnies pétrolières réalisent des bénéfices record. En 2007, Exxon Mobil, la compagnie américaine numéro un mondial, a annoncé avoir battu son propre record en réalisant le plus gros bénéfice de l’histoire. Elle a engrangé l’année dernière la somme astronomique de 40,6 milliards de dollars soit supérieur au PIB des 2/3 des pays du monde. Pour mieux imaginer, cette somme représente environ 58.000 vies entières de travail au SMIC !

Chevron, la deuxième compagnie américaine, fait état de 18,7 milliards de bénéfices. La Royal Dutch Shell a pour sa part enregistré un bénéfice annuel de 27,5 milliards de dollars. Quant à Total, 12,2 milliards d’euros de bénéfice en 2007. Ces bénéfices records relèvent essentiellement du télescopage entre une demande mondiale croissante tirée par les pays en voie de développement et en particulier l’Inde et la Chine, et une offre de pétrole qui tend progressivement à se tarir à mesure de l’épuisement prévisible de la ressource.

La question qui reste posée est celle de la croissance attendue des bénéfices des compagnies pétrolières en lien avec l’augmentation continue du cours du pétrole. Les analystes les plus sérieux tablent sur un cours du baril de pétrole à 380 dollars aux alentours de 2015, soit trois fois plus que le cours actuel. Est-ce à dire que les bénéfices d’Exxon Mobil seront de 120 milliards de dollars par an vers 2015?

Lorsque le dernier litre de pétrole aura été pompé, le cours du pétrole sera alors proche d’1 billiard de dollars le centilitre, et plus personne ne pourra en acheter. Mais ce n’est pas grave car la planète aura déjà été recouverte par la montée des eaux liée au réchauffement climatique et à la fonte des glaciers polaires. Le capitalisme se sera effondré depuis longtemps, et on vivra tous (enfin les survivants) dans des écovillages sans voitures.

Steve

A propos de Steve

Rédacteur du site Carfree France, spécialiste du pic pétrolier et des questions d'étalement urbain et de consommation d'espace.

2 commentaires sur “Profits records pour les compagnies pétrolières

  1. Pirlouit

    A noter que, en rapportant le bénéfice net au chiffre d’affaires, EDF était plus rentable que Total en 2007, et à peine moins qu’Exxon.

  2. CarFree

    Le prix de l’électricité et du gaz sont nettement corrélés aux prix du brut de pétrole. La hausse de l’or noir stimule par conséquent le chiffre d’affaires d’EDF et ses bénéfices. Mais tout ceci ne va durer qu’un temps… Les spécialistes craignent en effet que le démantèlement des installations nucléaires ne coûte beaucoup plus cher que prévu et vienne amputer les fonds qui auraient du être dédiés à de nouveaux investissements. En gros, EDF mange actuellement son pain blanc et les lendemains risquent d’être difficiles.

Les commentaires sont clos.