Culture de la voiture et paysage de la soustraction

« Culture de la voiture et paysage de la soustraction » est un texte écrit au milieu des années 1990 par Philip Goff, étudiant de troisième cycle en design urbain à l’Université de l’Oregon (USA). Ce texte effrayant nous rappelle que ce qui appartenait autrefois au public s’est transformé en voies de circulation pour voitures. De concert avec l’industrie automobile, les politiciens obstinés, les urbanistes et architectes modernistes, les ingénieurs de la circulation déshumanisés et les promoteurs démagogues sont reconnus coupables de cette évolution négative. Bon nombre des problèmes les plus urgents de l’humanité peuvent être attribués à la surutilisation de l’automobile et au développement suburbain incontrôlé. Jusqu’à ce que quelque chose dans le comportement humain soit freiné, notre mode de vie décadent continuera à décimer les communautés et les villes, et à précipiter la destruction continue du monde naturel. Lire la suite…

Comment éviter un monde à la Mad Max?

Un article de Matthieu Auzanneau sur son blog est suffisamment rare pour faire l’objet ici d’une recension. Matthieu Auzanneau, c’est l’auteur du blog « Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole, », publié par Le Monde depuis 2010. Journaliste spécialiste des questions à la croisée de l’économie et de l’écologie, il est l’auteur d’un ouvrage majeur de 882 pages intitulé « Or Noir – La grande histoire du pétrole », désormais traduit en anglais. Lire la suite…

Prendre un rond-point…

L’architecte et urbaniste Eugène Hénard (1849-1923) proposait en 1906, pour résoudre les problèmes de rencontre de deux voies à circulation intense, une solution « élégante » et « originale » : le « carrefour à giration ». Lire la suite…

Quand les gens éliront des psychopathes…

La crise des gilets jaunes n’est-elle pas la première crise post-démocratique de la fin du pétrole? Dès 2008, dans le documentaire intitulé The End of Suburbia (La Fin du Périurbain), James Howard Kunstler, journaliste, essayiste et romancier américain spécialiste des questions énergétiques, décrivait l’avènement de la période actuelle. Lire la suite…

#Tous à l’Élysée. Message d’un écolo aux gilets jaunes

Le mouvement des gilets jaunes s’est initialement mis en branle contre la cherté de l’essence qui, pour un écolo, est, à 1,60, encore sous estimée. Car si l’on devait « internaliser toutes les externalités » (coût et entretien des routes, coûts sanitaires et écologiques) une rapide analyse montre que l’on serait plus probablement entre 4 et 5 euros du litre.  Lire la suite…

Pourquoi nous sommes favorables à l’augmentation du prix du gazole

La grogne monte en France contre l’augmentation du prix du carburant. Respire, association nationale pour l’amélioration de la qualité de l’air, affirme haut et fort qu’elle soutient l’augmentation du prix du gazole et son rattrapage par rapport au prix de l’essence : une mesure qu’elle demande même depuis des années. En effet, en matière de pollution de l’air, et donc de santé publique, gazole et essence ne sont en rien comparables. Lire la suite…

Enfin une prise de conscience!

Visionnaire et radicale il y a 40 ans, l’écologie politique s’était faite pulvériser à la suite de la contre-révolution libérale des années 80. S’en était suivi une période terrible en France où l’écologie, sous le contrôle des Verts, de Cohn-Bendit, de EELV ou Yann Arthus-Bertrand, s’était retrouvée réduite à être la couche d’enduit vert du capitalisme ‘durable’, ‘vert’ ou ‘circulaire’.  Lire la suite…

Comment la France est devenue un pays cyclable

Pendant très longtemps, la France, comme la plupart des pays occidentaux, a connu une massification de l’automobile individuelle, avec tous les problèmes induits (pollution, accidents de la route, insécurité routière, détérioration de l’environnement, etc.). Au tournant des années 2018-2020, suite à la Grande augmentation du prix des carburants de 2018, la France a radicalement changé de perspectives pour se transformer en pays cyclable. Lire la suite…

Monsieur 10%

Les dernières péripéties de l’affaire Khashoggi, du nom du journaliste saoudien sauvagement assassiné dans les locaux du consulat saoudien d’Istambul en Turquie, montrent une fois de plus le réel visage de la dictature sanguinaire et rétrograde d’Arabie Saoudite. Lire la suite…

Le 17 Novembre, bloquons la connerie!

L’homme contemporain est prompt à s’indigner contre les taxes sur l’essence, les péages urbains, le prix de l’autoroute, la limitation des vitesses à 80 à l’heure, la multiplication des radars, la réduction des parkings et le prix de son heure, l’étroitesse et le mauvais état de la chaussée, ses virages prononcés et son encombrement par les piétons et les cyclistes, les tracteurs et les camions poubelles. Lire la suite…