TGV : perdre sa vie à gagner du temps

Voici une protestation des Amis de Bartleby contre l’inauguration récente de la Ligne à Grande Vitesse entre Paris et Bordeaux (à lire dans le document ci-dessous: « TGV : gagner du temps et perdre sa vie »). Une nuisance à 9 milliards d’euros, destinée à faire gagner 54 minutes aux nuisibles (entrepreneurs, technocrates, universitaires, touristes, etc.) afin d’accélérer leur œuvre de destruction du milieu: 2 heures 04 minutes, au lieu de 2 heures 58. Soit 160 millions d’euros par minute gagnée et 5300 hectares ravagés. Leur temps, c’est nos vies, notre argent. Lire la suite…

Réflexions d’un bobo à vélo

Périodiquement, le sujet de la ville sans voiture fait les gros titres de la presse. Il s’agit d’une sorte de marronnier journalistique destiné à la fois à prendre acte du recul progressif historique de l’automobile dans certaines villes et à faire peur au lecteur-automobiliste sous l’angle « regardez, les bobos-écolos sont en train de vous interdire de voiturer ». Lire la suite…

Paris entièrement sans voiture en 2017

Après le succès de la « Journée sans ma voiture » 2015 et 2016, la Ville de Paris renouvelle l’événement cette année, en élargissant le périmètre à tout Paris. Cette «Journée sans ma voiture» qui aura lieu le dimanche 1er octobre 2017 de 11h à 18h manifeste avec force une des priorités de la Ville: rendre l’espace public moins pollué, plus agréable et plus apaisé. Le 1er octobre, en favorisant les mobilités douces et en réinventant notre façon de vivre la ville le temps d’une journée, la place de la circulation automobile sera significativement réduite. Lire la suite…

Le retour des feux de cheminée

La France subit actuellement un nouvel épisode de pollution de l’air dû à des niveaux soutenus d’ozone (O3). Les niveaux devraient rester élevés durant très longtemps. Le lobby automobile demande officiellement l’interdiction des feux de cheminée, des barbecues vegan et des cyclistes. Lire la suite…

CoopCycle pour libérer les coursiers à vélo de l’ubérisation

CoopCycle est une plateforme de livraison de repas à vélo open-source, gratuite pour les coopératives. L’objectif est de s’organiser à l’échelle d’une ville sous la forme d’une coopérative de coursiers, et fournir un service de logistique urbaine à taille humaine, et soucieux de l’environnement. Lire la suite…

Make pollution great again

Il sera dit que le renouvellement est en marche, et même à vélo qui plus est! Samedi dernier, la veille du premier tour aux élections législatives, Emmanuel Macron est venu pour voter dans sa ville, Le Touquet, et on a pu le voir faire du vélo l’après-midi dans les rues de la ville. Sans doute une manière pour lui de décocher une flèche de plus à Donald Trump après avoir déclaré ironiquement « Make our planet great again. » Lire la suite…

Pétition de soutien à la Vélorution de Toulouse

L’association « Vélorution ! », forte de près d’un millier de membres, œuvre depuis 2002 au développement de la mobilité à vélo. Elle a monté un des tout premiers atelier-vélo en France, atelier qui s’est enrichi de multiples activités au fil des ans : voyages, association d’usagers, cours de mécanique, vélo-école, actions de soutien à d’autres associations et collectifs, de solidarités, stages et formations professionnelles, etc. Lire la suite…

À nous de vous faire préférer la bagnole

Tout le monde se rappelle sans doute de l’ancien slogan de la SNCF, « à nous de vous faire préférer le train« . Le nouveau slogan de la SNCF pourrait être aujourd’hui: « à nous de vous faire préférer la bagnole… » Une campagne publicitaire récente pour une voiture dans les gares SNCF se moque ouvertement du train en tant que mode de déplacement. La SNCF accepte donc, pour toucher de l’argent, que des annonceurs publicitaires discréditent dans les gares son activité principale, qui consiste jusqu’à preuve du contraire à faire circuler des gens dans des trains. Lire la suite…