Une trentaine de militants ont dénoncé publiquement le « greenwashing » de l’industrie automobile au Salon AutoMoto de Bruxelles

action-voiture-du-futur

Les militants du collectif ont présenté au Salon de l’auto le lancement de « la voiture du futur » pour « déconstruire le mythe de la voiture verte, dénoncer l’utilisation du greenwashing dans la publicité automobile et refuser les fausses solutions proposées par le système capitaliste pour résorber le réchauffement climatique ». Lire la suite…

La voiture électrique au Salon de l’auto, et le climat dans tout ça?

Bruxelles, Belgique — Alors que l’on déroule le tapis rouge pour les voitures électriques au Salon de l’Auto, Greenpeace rappelle que celles-ci ne suffiront pas à faire du secteur ‘Transports’ un secteur en phase avec l’urgence climatique. Les promoteurs du Salon de l’Auto peuvent l’encenser à tout va, ils ne seront vraiment « En route vers demain » (ce que clame le thème du Salon) lorsque sobriété des voitures et refonte de notre mobilité seront leurs vraies priorités. Lire la suite…

Objection de conscience contre agrocarburants

les-agrocarburants

Eric Watteau, citoyen belge, a engagé une action en suspension et annulation de la loi belge sur les agrocarburants dans la mesure où cette loi oblige à incorporer dans les carburants mis en vente un certain pourcentage d’agrocarburants, développé à partir de céréales et d’autres produits agricoles normalement destinés à la consommation humaine ou animale. Vous trouverez ci-dessous le communiqué décrivant son action. Lire la suite…

« Taxer plus & taxer mieux » : des pistes pour une fiscalité auto au service de l’environnement

Taxer plus et taxer mieux

Derrière ce titre volontairement provocateur se cache un dossier signé Pierre Courbe, expert en mobilité de la Fédération, qui analyse les diverses options fiscales permettant de sortir de l’autocentrisme qui règne depuis des décennies. Le travail dissèque les outils mis en place chez nous mais aussi à l’étranger, analyse leurs avantages et inconvénients respectifs et indique clairement ceux qui semblent les plus à même de remettre la voiture à sa juste place dans l’éventail des choix de mobilité tout en contribuant efficacement à la lutte contre les gaz à effet de serre et les polluants locaux. Lire la suite…

Enfumés !

assumetheposition

A l’occasion du COP15, sommet de l’ONU sur le climat qui se déroule du 7 au 18 décembre à Copenhague, France 4 vous propose Enfumés… une enquête documentaire inédite de Paul Moreira sur le lobby pétrolier américain et l’action des négationnistes climatiques. Le journaliste revient sur cette tempête politique montrant comment les industriels du pétrole, du charbon et de l’automobile ont placé leurs agents d’influence au coeur même de l’administration américaine. Lire la suite…

Ba-eau-bab, un projet basé sur la gestion de l’eau et la mobilité douce

baobab

Nous sommes 4 étudiants en architecture à avoir fait un projet à St-Gilles (dans la même commune que votre dernier article de projet 8m²). Celui-ci est principalement basé sur la gestion de l’eau en ville mais se concentre évidemment sur la mobilité. Nous proposons un quartier où la voiture serait écartée. Les transports se feraient en tram et en mobilité douce. On propose une ville où l’homme vivrait en harmonie avec la nature en désimperméabilisant les sols. Lire la suite…

Pourquoi je suis contre des Eurolines franco-français

corail_teoz

Un député, M. Mariton, défend l’ouverture de la concurrence pour les liaisons d’autocars de grandes lignes. A titre d’exemple, le voyageur pourrait prendre un autocar de Paris à Lyon, par exemple, comme il le fait aujourd’hui avec les Eurolines pour aller à Bruxelles. Aujourd’hui, on ne prend le car en France que si le car est affrété par un voyagiste, ou bien exploité en service public conventionné notamment avec les départements ou avec les Régions dans le cas des autocars TER. Lire la suite…

Le « Business Model » du vélo publicitaire: fric, exploitation et pollution mentale

velos-publicitaires

Au détour d’un article de Business Garden, on apprend que le Vélo en Libre Service (VLS) cherche son « Business Model« . En France, c’est principalement la société Cyclocity, filiale du groupe JC Decaux, qui occupe le terrain très convoité des parcs de vélos en libre service. En l’occurrence, le Business Model de Cyclocity est basé sur un contrat avec les communes desservies par les parcs de vélo et permettant à JC Decaux de vendre des espaces publicitaires. Le deal est donc le suivant: vélos contre publicité, exploitation des salariés et pollution mentale… Lire la suite…

Villes en transition: le futur des transports en 2030

villes-en-transition

Les voitures à propriétaires uniques ne sont plus la norme. Dans la plupart des villes, le développement extensif des réseaux de transport public et la reconfiguration des voies urbaines au profit des cyclistes, des marcheurs, des trams et des autobus, fait paraître l’usage individuel de la voiture comme un geste positivement anti-social. Lire la suite…

Les Belges à poil et à vélo

cyclonudistes-belges

L’équipe du film belge La merditude des choses, présenté pour la première fois à Cannes dans la Quinzaine des Réalisateurs, n’a pas hésité à présenter sur la Croisette un remake d’une scène du film (photo): le réalisateur Felix van Groeningen et quatre de ses acteurs ont enfourché des vélos, totalement nus, et fait un aller et retour de quelques centaines de mètres sur le boulevard cannois.

Sans doute une répétition générale sur le territoire français de la prochaine manifestation cyclo-nudiste de Bruxelles qui aura lieu le 21 juin prochain (départ 14H  sur la place de la Monnaie)?

www.cyclonudista.be

L’Europe pédale plus

europe-pedale-plus

L’usage du vélo croît dans les villes européennes. Même si beaucoup d’efforts restent à faire pour imposer ce mode de transport vert face à l’automobile. Lire la suite…

La Commission européenne promeut le vélo en tant que moyen de transport sain

La Commission européenne promeut le vélo en tant que moyen de transport urbain sain et sûr dans le cadre de la 15e conférence Velo-City, organisée par la région de Bruxelles-Capitale, et qui s’ouvre aujourd’hui en présence d’Antonio Tajani, vice-président responsable des transports. La conférence cycliste la plus importante au monde, qui se déroule à Bruxelles, sur le site de Tour & taxis, jusqu’au vendredi 15 mai, rassemble un millier de personnes venues du monde entier pour discuter de l’avenir du vélo dans les villes. M. Kallas, vice-président de la Commission chargé des questions administratives, sera présent lors de la cérémonie de clôture du vendredi lors de laquelle plusieurs villes européennes signeront la charte de Bruxelles, s’engageant ainsi à promouvoir l’utilisation du vélo sur la base d’objectifs concrets. Lire la suite…