Pétrole 1 – Air comprimé 0

Le constructeur indien Tata vient d’annoncer le lancement dans son pays de la déjà célèbre Nano pour l’équivalent de 1500 euros. C’est une catastrophe environnementale de première importance. Car cette bagnole va permettre aux représentants de la toute nouvelle classe moyenne indienne accéder à la pollution à la mode occidentale. Lire la suite…

La catastrophe climatique se profile à l’horizon

Le journal Le Monde du 14 mars 2009 nous annonce que le plus noir des scénarios climatiques se profile.

« Les conclusions du GIEC s’appuient sur des données datant au mieux de 2005. Compte tenu de la lourdeur de cette organisation, qui réunit 2 500 chercheurs de 130 pays et dont l’ensemble des publications est soumis au consensus, le prochain rapport ne paraîtra pas avant 2014. Or « les dernières observations confirment que le pire des scénarios du GIEC est en train de se réaliser. Les émissions ont continué d’augmenter fortement et le système climatique évolue d’ores et déjà en dehors des variations naturelles à l’intérieur desquelles nos sociétés et nos économies se sont construites », a affirmé le comité scientifique de la conférence. Les prévisions du GIEC anticipent une hausse des températures comprises entre 1,1 °C et 6,4 °C à la fin du siècle par rapport à la période préindustrielle. Lire la suite…

Les voitures seront-elles nos statues de l’île de Pâques ?

La question : « Comment des sociétés ont-elles disparu dans le passé ? » peut aussi se formuler : « Au rythme actuel de la croissance démographique, et particulièrement de l’augmentation des besoins économiques, de santé et en énergie, les sociétés contemporaines pourront-elles survivre demain ? »

La réponse se formule à partir d’un tour du monde dans l’espace et dans le temps – depuis les sociétés disparues du passé (les îles de Pâques, de Pitcairn et d’Henderson ; les Indiens mimbres et anasazis du sud-ouest des États-Unis ; les sociétés moche et inca ; les colonies vikings du Groenland) aux sociétés fragilisées d’aujourd’hui (Rwanda, Haïti et Saint-Domingue, la Chine, le Montana et l’Australie) en passant par les sociétés qui surent, à un moment donné, enrayer leur effondrement (la Nouvelle-Guinée, Tipokia et le Japon de l’ère Tokugawa). Lire la suite…

Un simulateur du budget déplacements dans la Mayenne

La DDE de la Mayenne a développé avec le CETE de l’Ouest un outil de simulation du budget déplacements en ligne sur son site internet.

L’application est un peu complexe et demande la saisie de nombreuses informations (ce qui est normal car le programme d’activités d’une famille est complexe), et il vaut mieux lire l’aide avant de tester cet outil.

En tout cas cette fonctionnalité est pertinente et gagnerait à être proposée sur toutes les centrales d’information en France (et ailleurs) ! Reste à voir comment la généraliser. Lire la suite…

Carte de France des Projets Grenello-Incompatibles

grenello-incompatible

L’année 2009 est décisive dans la course contre la montre pour enrayer le dérèglement climatique et stopper l’hécatombe de la biodiversité. Hélas, de trop nombreux projets s’inscrivent, au cœur de nos territoires, en contradiction totale avec l’esprit et les mesures du Grenelle de l’environnement, qui auraient pourtant dûs marquer une rupture décisive !

Pour en savoir plus : découvrez la carte de France de l’Alliance pour la Planète des projets « Grenello-incompatibles ».

Il existe un projet Grenello-incompatible près de chez vous ? Faites-le nous savoir et participez à la mise à jour de la carte de l’Alliance pour la Planète ! Faites connaitre un projet Grenello-incompatible

Réchauffement climatique : sacrée voiture !

Le coût du réchauffement climatique a été chiffré à 5.500 milliards d’euros d’ici 2050, soit autant que les deux guerres mondiales ou la crise de 1929 ! Si l’on veut prévenir cette catastrophe ou en limiter l’ampleur, il faudrait diviser par quatre les émissions annuelles de carbone dans les pays industrialisés tels que la France. Voir aussi : « Le réchauffement climatique ?… Connais pas » et Réchauffement climatique : la guerre façon Churchill Lire la suite…