Quelle est la vitesse d’un économiste à vol d’oiseau?

Quand les économistes nous parlent de crise financière, non seulement c’est à peu près aussi utile qu’une valise de ministre sans billets de banque, mais en plus c’est en général assez barbant. Mais quand les économistes parlent de mobilité, c’est toujours aussi inutile, mais le propos peut par contre être très drôle. Au détour d’un article de Libération, on apprend ainsi que l’économiste Pierre Kopp (université Panthéon-Sorbonne) « s’intéresse à la bicyclette » et entend nous prouver qu’à Paris « le vélo ne peut pas rivaliser avec les autres modes de transport« . Lire la suite…

Une base de données européenne sur les parts modales urbaines

Dans le cadre du projet EPOMM-PLUS , financé par Intelligent Energy Europe , l’outil http://www.epomm.eu/tems/ a été lancé afin de rassembler les parts modales des villes de plus de 100.000 habitants en Europe. A ce jour, quelques 150 villes de 15 pays sont référencées, mais la base ne fera que s’améliorer et s’étendre grâce aux fonctionnalités d’import qu’elle permet. Lire la suite…

Gare de Mons, du vandalisme à la dilapidation

Un projet de modernisation de la gare de Mons (Belgique) est actuellement à l’étude à l’administration régionale. Il s’agit d’une démolition-reconstruction. L’architecte en est l’Espagnol Santiago Calatrava. Dans le projet, la gare actuelle, œuvre de René Panis de 1952, disparaît, et un immense « doudou » de verre et d’acier s’y substitue. Le coût global de cette gare cathédrale: au moins 150 millions d’euros. Lire la suite…

Le vélo, remède anti-crise !

A la veille de la rentrée 2011 qui, pour beaucoup de ménages, se traduira pas une nouvelle hausse du budget transport, au détriment d’autres postes de dépenses pourtant indispensables comme l’éducation, la santé ou la culture et les loisirs, le Club des villes et territoires cyclables considère que le vélo doit pleinement jouer son rôle d’outil au service de la mobilité durable et équitable. Il est en effet une alternative efficace à la voiture solo, utilisé seul ou combiné aux transports collectifs, notamment pour les salariés dans les déplacements domicile-travail et pour les étudiants. Lire la suite…

Malmö dit non aux trajets ridicules en voiture

« Un trajet ridicule en voiture est un trajet que l’on pourrait aussi bien faire en vélo ». Dans la ville de Malmö (Suède), la moitié des trajets en voiture sont des déplacements de moins de 5 kilomètres, selon un sondage réalisé en 2003. La Ville est partie du principe que l’on a tout à gagner en laissant de côté la voiture pour des déplacements de moins de 5 kilomètres. Mais comment faire en sorte que les gens troquent leurs voitures contre des vélos ? Lire la suite…

Polluez en voiture, on vous récompensera !

La ville de Murcia (Espagne) lance une campagne de promotion de son tout nouveau tramway en proposant, rien de moins, un abonnement gratuit aux transports en commun, valable à vie, à tous les automobilistes qui abandonneront leur voiture… Après avoir bien pollué avec votre voiture pendant plusieurs années, vous méritez bien une petite récompense, non? Lire la suite…

L’incroyable suprématie du vélo en ville

Contrairement aux idées reçues, le vélo est souvent le plus rapide en ville. Quand notre temps est compté, il est préférable aux autres modes de transports urbains. Évidemment, le vélo demande un peu d’adresse, de l’attention… et de l’huile de coude; mais ces efforts sont largement récompensés et le cycliste quotidien est vite convaincu qu’il a fait le bon choix. Lire la suite…

Fétichisme automobile

Que se tiennent encore des grands messes pour célébrer le culte de l’automobile témoigne certes de la persistance de cette religion dans la culture mais masque mal en même temps qu’il en va de cette religion comme des autres, elles sont en déclin. C’est toute l’ambigüité de l’exposition Fetisch Auto. Ich fahre also bin ich (Auto fétiche /je conduis donc je suis) qui se tient actuellement au Musée Tinguely de Bâle. Lire la suite…