Évitez l’avion !

Voici une très belle campagne de publicité pour l’entreprise ferroviaire publique allemande Deutsche Bahn (DB). Avec une comparaison côte à côte, l’idée est de montrer d’une part les plus belles destinations dans le monde et d’autre part les destinations en Allemagne qui leur ressemblent. Le message est clair: Pourquoi dépenser beaucoup d’argent en avion alors que vous pouvez vivre exactement la même chose en train pour 19 euros? Lire la suite…

Maintien et développement du train des primeurs Perpignan/Rungis

Quel avenir pour le train des primeurs Perpignan-St Charles/Rungis? Seul rescapé du transport ferroviaire de fruits et légumes en France, le train des primeurs est un enjeu économique et écologique pour le département des Pyrénées-Orientales. L’Union locale CGT Perpignan sud a lancé une pétition pour le maintien et le développement du train des primeurs Perpignan/Rungis. Lire la suite…

100 000 personnes réclament de nouveaux trains de nuit!

Le mouvement « Oui au train de nuit » prend de l’ampleur. Une pétition réclamant un réseau plus ambitieux d’Intercités de nuit a d’ores et déjà reçu plus de 100 000 signatures. Il s’agit de promouvoir le désenclavement des territoires ruraux et des villes moyennes et de sauver le service public des trains de nuit pour qu’il reprenne sa place dans l’offre de mobilités. Lire la suite…

Nos inventions sont de jolis jouets

Walden ou la Vie dans les bois (titre original Walden; or, Life in the Woods) est un récit publié en 1854 par l’écrivain américain Henry David Thoreau (1817-1862). Le livre raconte la vie que Thoreau a passée dans une cabane pendant deux ans, deux mois et deux jours, dans la forêt appartenant à son ami et mentor Ralph Waldo Emerson, jouxtant l’étang de Walden (Walden Pond), non loin de ses amis et de sa famille qui résidaient à Concord, dans le Massachusetts. Lire la suite…

« Oui, les trains de nuit ont de l’avenir! »

« Oui, les trains de nuit ont de l’avenir ! » a déclaré la ministre des Transports Élisabeth Borne le 22 septembre, en empruntant le train de nuit Paris-Briançon. Elle a annoncé un financement de 30 millions € pour les trains de nuit existants Paris-Latour de Carol, Paris-Rodez et Paris-Briançon. Le matériel sera complètement rénové, avec des prises électriques, le wifi, et de nouvelles couchettes. Lire la suite…

Les bienfaits de la libéralisation du rail

Les principaux médias officiels de la presse écrite ou audiovisuelle l’ont assez rabâché récemment: il faut li-bé-ra-li-ser le transport ferroviaire! Ce qui, pour tous les éditocrates de TF1 à BFM en passant par RTL ou Europe 1, veut dire: bienvenue dans le monde merveilleux de l’ouverture à la concurrence et de la privatisation des services publics! Lire la suite…

Le point de vue des économistes atterrés sur la SNCF

Les économistes atterrés, qui sont une association de chercheurs, universitaires et experts en économie opposés à « l’orthodoxie néo-libérale », viennent de publier une note d’une vingtaine de pages sur les débats actuels concernant la SNCF et le transport ferroviaire. Lire la suite…

Comment la dette de la SNCF enrichit les marchés financiers, au détriment des cheminots et des usagers

Sous prétexte de sauver la SNCF, endettée de près de 50 milliards d’euros, le gouvernement Philippe prépare une profonde réforme du secteur ferroviaire, ouvrant la porte à sa privatisation de fait. Présentée comme la conséquence de performances insuffisantes de l’entreprise, cette dette résulte pourtant très largement de choix politiques et organisationnels antérieurs. Loin des fantasmes sur le statut des cheminots, Basta ! retrace l’histoire de cet endettement, qui constitue aussi une rente annuelle de plus d’un milliard d’euros pour les marchés financiers. Pour en venir à bout, d’autres solutions sont possibles. Lire la suite…

Jumbo Vélo

Bon, on va parler du sujet qui fâche, à savoir la place laissée aux vélos dans les trains TER de la SNCF. Avec le succès conjoint du TER et du vélo pour les déplacements dits du quotidien, en l’occurrence très souvent les déplacements domicile-travail, il est parfois difficile de faire cohabiter vélos et voyageurs dans des trains TER souvent remplis, pour ne pas dire bondés. Lire la suite…