Le cercle vicieux de l’automobile

Lu dans “Courrier International“, un article tiré de “Car Busters

L’approche des technocrates, en matière de transports, s’inscrit dans la culture de “prévoir et pourvoir”, qui aboutit inévitablement à davantage de congestion. En voici le fonctionnement.

1) On réalise une étude sur le trafic, les prévisions étant faites à partir des tendances et des habitudes des déplacements passés (elles-mêmes reposant sur la logique du “prévoir et “pourvoir”).

2) Ces prévisions montrent que, dans les 20 ans à venir, le réseau routier sera saturé.

3) On augmente la capacité routière en fonction des prévisions. Ces routes, par leur conception même sont capables de pourvoir au développement du trafic dans les 20 années à venir.

4) Les projets d’expansion du réseau routier incitent les villes à s’étendre puisque la réduction du temps de transport permet de se loger en banlieue à des prix plus abordables.

5) Le temps de déplacement en voiture se réduisant, la fréquentation des transports en commun baisse. Le développement tentaculaire de l’habitat ne permet plus d’avoir des transports en commun efficaces ou économiques. Au fur et à mesure que l’on a moins recours à eux, ces services se détériorent, d’où une plus grande utilisation des voitures particulières.

6) L’augmentation du trafic entraîne une congestion du système dans les deux ans qui suivent la fin de sa réalisation. Les experts tiennent des conférences et écrivent des articles dans des revues professionnelles pour se féliciter d’avoir su prévoir la nécessité d’accroître le réseau routier.

7) Les routes étant plus utilisées que prévue, une nouvelle étude s’impose. Bien évidemment, celle-ci parvient à la conclusion qu’avant 20 ans le réseau sera désespérément inadapté aux besoins de la population. D’où le besoin de nouveaux programmes d’extension.

8) Retour au n°1 (voir ci-dessus). La boucle est bouclée.

“Car Busters” est un trimestriel militant lancé en 1998 lors des assises “vers des villes sans voitures” (Lyon). Publié en anglais avec un supplément en français, il est diffusé à 3500 exemplaires. Car Busters – http://www.carbusters.org/

Antivoitures

A propos de Antivoitures

Rédacteur du site Carfree France