Les constructeurs automobile se moquent de vous

L’histoire de l’automobile, c’est traditionnellement une belle histoire, d’abord celle des premiers tacots du siècle passé, puis celle de constructeurs innovants toujours à la pointe de la technologie, l’histoire de véhicules toujours plus performants produits grâce à des dizaines de milliards de recherche & développement au sein des multiples laboratoires de l’industrie automobile.

L’histoire de l’automobile, ce sont des ingénieurs qui travaillent d’arrache-pied depuis des décennies pour vous fournir la voiture toujours plus performante, plus rapide, moins cher, plus belle, etc. L’histoire de l’automobile, ce sont aussi des constructeurs qui investissent des dizaines de milliards tous les ans sur les différents circuits automobile afin de faire rouler des véhicules à la pointe de la technologie sensés préparer l’avenir de l’automobile de monsieur tout le monde.

Et puis patatras, l’histoire de l’automobile apparaît réellement pour ce qu’elle est, à savoir l’histoire d’une arnaque générale qui fonctionne depuis maintenant plus de 100 ans. Cette arnaque, constituée à base de publicité et de marketing à gogo(s), vise à vous faire changer votre vieille guimbarde pour une voiture neuve tous les deux ou trois ans.

L’argent colossal investi par les constructeurs de voitures va essentiellement alimenter les bureaux de design automobile et les agences de pub et marketing. En gros, on reprend toujours à peu près la même mécanique de base, le bon vieux moteur thermique qui pue et qui pollue, on l’habille chaque année de nouvelles formes « élégantes » et on mixe le tout dans un nouveau concept tendance qui fait « focus » sur la question du moment, si possible avec un bon coup de peinture verte: « rouler propre », « prendre soin de l’environnement », « respecter les autres », etc.

Ainsi, pour mettre en évidence l’absence de progrès en matière d’efficacité énergétique des carburants, on peut comparer deux modèles de « coccinelle » (Volkswagen) – l’une datant de 1948 et l’autre de 2008. Malgré soixante ans d’évolution dans la conception des voitures et malgré des centaines de milliards de recherche & développement, ces deux modèles présentent le même niveau de consommation !

En 1948, la première Coccinelle consommait 7,5 litres d’essence aux 100 km.

En 2008, la nouvelle Coccinelle consomme… toujours 7,5 litres d’essence aux 100 km.


Vous avez dit « foutage de gueule »? Oui… d’autant plus lorsque l’on sait que les constructeurs de voitures mentent délibérément au sujet de la consommation d’essence de leurs véhicules. Une étude récente de 60 millions de consommateurs a ainsi pu démontrer que la consommation d’essence des voitures est sous-estimée par les constructeurs en moyenne de 20 à 60%! Autrement dit, non seulement les voitures consomment toujours autant si ce n’est plus qu’avant du fait de l’augmentation moyenne du poids des voitures, mais en plus les constructeurs vous mentent en vous faisant croire que la voiture que vous achetez consommera « peu ». Résultat: votre budget « essence » devra être revu à la hausse de 20 à 60% une fois la voiture achetée!

Les constructeurs de voitures continuent ainsi à faire durer le mythe automobile pour le plus grand profit des compagnies pétrolières, et au détriment des dindons de la farce automobile, pardon, des automobilistes…

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".