Pollution à l’ozone: prenez votre bagnole!

ozone-formation_fr

Depuis quelques jours, le réseau de surveillance Airparif prévoit régulièrement des épisodes de pollution par l’ozone à Paris et en Île-de-France « avec un possible dépassement du seuil d’information et de recommandation de la procédure d’information et d’alerte ». En clair, les émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de Composés Organiques Volatiles (COV) liées principalement à la circulation automobile vont donner naissance à l’ozone du fait des fortes chaleurs sur la capitale française et dans de nombreuses grandes villes de province.

L’ozone, rappelons-le, peut provoquer des affections pulmonaires, l’irritation des yeux, des muqueuses et des voies respiratoires supérieures, des œdèmes du poumon, de l’asthme, la mort… (Source: wikipédia)

Dans ce contexte, on s’attendrait à une intervention rapide et forte des pouvoirs publics pour enrayer très rapidement cet épisode de pollution aux nombreuses conséquences néfastes… Et la décision politique majeure est arrivée: « La Ville de Paris a annoncé la reconduction mardi 30 juin de la gratuité du stationnement résidentiel dans la capitale, en raison du niveau de pollution ». (Source: Libération)

L’idée sous-jacente est la suivante: quand le stationnement automobile est payant, les gens tournent des heures en voiture dans Paris à la recherche de places gratuites. Quand le stationnement est gratuit, les automobilistes arrivent à Paris et se garent n’importe où! Bilan: les voitures « roulent moins » et la « pollution baisse »…

Drôle de manière de voir les choses… Car on peut aussi supposer que beaucoup d’automobilistes qui ne prennent pas leur voiture pour aller dans Paris justement à cause du prix élevé du stationnement, vont peut-être maintenant profiter de cet effet d’aubaine et prendre exceptionnellement leur voiture…

D’autant plus si les pouvoirs publics « incitent » dans le même temps les gens à ne pas prendre leur voiture… Pour rappel, le verbe « inciter » veut dire: « on vous le dit, mais vous faites bien évidemment ce que vous voulez »…

Donc, résumons: appel officiel en direction des gens qui se sentent concernés afin que, si possible et si cela ne les dérange pas trop, ils ne prennent pas leur voiture ces jours-ci, et dans le même temps, gratuité totale du stationnement partout dans Paris! Mon petit doigt me dit que certains vont flairer la bonne affaire…

Autre question de point de vue: l’automobile participe grandement aux émissions de CO2 et au réchauffement climatique, qui nous fait et nous fera de plus en plus connaître des épisodes de fortes chaleurs… épisodes qui aboutiront à la production massive d’ozone en lien avec la circulation automobile… La boucle est bouclée!

Pendant ce temps-là, « les autorités sanitaires recommandent aux enfants, personnes âgées, asthmatiques et insuffisants respiratoires d’éviter les activités sportives intenses ». (Source: AFP)

Morale de l’histoire: stationnement gratuit pour les bagnoles et enfermement des enfants et des vieux! Mais c’est vrai, la ville, c’est fait pour les voitures, pas pour les gens…

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

14 commentaires sur “Pollution à l’ozone: prenez votre bagnole!

  1. URB

    ça aurait été mieux la gratuité des Transport en Commun (Bus, Métro, etc…).

    Mais peut être qu’il y a risque de saturation au niveau de ceux ci ?

    Je dis ça mais je ne connais pas les TEC de Paris.

  2. Marcel RobertMarcel

    C’est vrai… sauf que les pics d’ozone tombent pile au moment où les tarifs RATP sont revalorisés de 2% au 1er juillet et ceux de la SNCF sur TER et Corail de 3,4% ! Egalement, les forfaits Carte Orange-Navigo vont tous être augmentés de 1,50 euro, quel que soit le nombre de zones. Le carnet de 10 tickets ‘t+ »passera quant à lui de 11,40 euros à 11,60 euros… mais bon, tant que le stationnement pour les bagnoles est gratuit… Cherchez l’erreur…et l’ozone!

  3. Gari

    « Morale de l’histoire: stationnement gratuit pour les bagnoles et enfermement des enfants et des vieux! »

    Le pire, c’est que ce n’est même pas de l’éxagération… 🙁

  4. apanivore

    L’ozone est classé « très toxique ayant des effets immédiats grave ».
    Dès son seuil olfactif (0,01ppm) l’ozone a des effets sur l’homme, selon la fiche de toxicologie de l’INRS (qui fait peur). Aujourd’hui en Ile de France on était entre 160 et 200 µg/m3 soit 0,1ppm. Bon on est loin des 9ppm entrainant des oedemes pulmonaires mais merci quand même à tous ceux qui ont fait l’effort de prendre leurs voitures aujourd’hui alors qu’ils auraient pus s’en passer.

    Je comprends pourquoi je tousse cette semaine, me voila rassuré c’est pas la grippe A .

  5. Pimousse3000

    Je ne connais pas les modalités du stationnement résidentiel à Paris, mais c’est le seul concerné. Je suppose donc qu’il faut un macaron pour stationner dans une zone et que c’est la seule zone dans laquelle on peut stationner, c’est à dire près de chez soi… Dans ce contexte, j’ai du mal à comprendre comment on peut prendre sa voiture pour faire Versailles Paris par exemple….
    Maintenant, à voir si dans les faits, les policiers municipaux n’ont pas tolérés l’ensemble des stationnements gratuits…..
    Si quelqu’un pense à regarder l’historique de Sytadin sur le trafic de ce jour en comparaison aux autres mercredis de juillet 2008 par exemple, ca peut etre intéressant.

  6. Borgheseborghese

    Après un questionnaire sur Internet, votre imprimante vous fournit un laisser passer au code barre infalsifiable, certifiant la nécessité de votre déplacement en véhicule individuel à moteur….

  7. apanivore

    Si quelqu’un sait comment on accède à l’historique des courbes sur Sytadin, si c’est possible. Je ne vois que les courbes du jour. Idem sur info-trafic.

  8. Pimousse3000

    Quelques renseignements sur le stationnement résidentiel à Paris.
    La ville de Paris est subdivisée en 160 zones de stationnement (http://www.paris14.info/images/medium_stationnement_residentiel_l.jpg).
    un résident a le droit de stationner dans sa zone + les zones adjacentes.
    Le prix : 0,65eur/j ou 3,25/semaine. Bref, une broutille! Je ne vois pas en quoi la gratuité, donc l’économie de 0,65eur va dissuader les habitués de la voiture d’aller acheter un ticket de métro à 1,60eur++ aller + le retour (parce qu’ils n’ont surement pas d’abonnement) + la moiteur du métro en ce moment berk, alors qu’au volant de mon 4×4 climatisé à 50 000 eur…
    Sans aller jusqu’à dire que les déplacements seront plus nombreux à cause de cette mesure, je pense avant tout que c’est de la poudre aux yeux et que ca ne sert vraiment à rien!

  9. grandschtroumpf

    Salut à tous,
    Je ne voudrais pas me faire l’avocat du diable, mais pour ceux que ça intéresse, la pollution à l’ozone liée au secteur des transports représente 31% du total produit par l’humanité et 15% (oui, vous lisez bien) « seulement » du CO2, ça calme! (source: http://www.enviro2b.com/2008/01/14/environ-15-des-emissions-de-co2-proviennent-du-transport/).
    En d’autres termes si dans les 31% vous déduisez le secteur des transports « pro », lequel consiste, disons le, à faire du fric en roulant (poids lourds – 2000g de CO2/km et j’en passe…), marine marchande (http://www.courrierinternational.com/breve/2009/04/17/quinze-navires-tuent-autant-que-toutes-les-voitures-du-monde), transport aérien.. Je crois que toutes ces alertes à l’ozone et aux particules, même si elles sont justifiées par les chiffres, j’en conviens, pointent encore et toujours la minorité des pollueurs – qui se trouve paradoxalement être le plus grand nombre d’entre nous. Il est bien commode d’éviter de désigner les plus gros responsables en matraquant que prendre sa voiture comme outil de liberté individuelle, « c’est mal »… Et en cette période de « je suis green » le recul et la tête sur les épaules ne polluent pas. A bon entendeur…

  10. CarFree

    Le 31% du site internet enviro2b me paraît plus que douteux, car l’ozone est un gaz dont la formation est particulièrement complexe…
    Une autre source, apparemment plus sérieuse, à savoir l’EPA (United States Environmental Protection Agency) attribue « au moins la moitié » de la production des polluants primaires donnant naissance à l’ozone au secteur des transports:
    http://www.epa.gov/OTAQ/consumer/04-ozone.pdf

  11. apanivore

    On sait tous que les transports n’ont qu’une faible responsabilité dans les émissions de CO2. Mais pour l’ozone il est difficile de trouver un chiffre fiable à 20% près … (au passage les 31% viennent quand même d’une étude de chercheurs de l’université d’Oslo, je ne les qualifieraient pas de moins sérieux que l’EPA) Et même si globalement l’ozone ne vient que de moitié des transports est-ce le cas localement en Ile-de-France ? Et en particulier lors de ces alertes ?

    Tout ce que je constate c’est que sur les cartes de la pollution de l’air dans la région les axes routiers et autoroutiers ressortent très nettement. (en particulier pour le NO2, élément à la base de la réaction qui produit de l’O3) Mais évidemment ça doit être la faute des vaches normandes qui ont des gaz !

  12. Pimousse3000

    A ce sujet, je découvre aujourd’hui dans les tarifs STIF/RATP que « En cas de pic de pollution exceptionnel déclaré par le préfet de police, l’accès aux réseaux OPTILE, RATP, Transilien SNCF est libre ce jour-là. » (source : http://www.stif.info/les-transports-aujourd-hui/les-titres-les-tarifs/les-tarifs-speciaux/179.html )

    Ca c’est déjà fait dans la vraie vie? Ou c’est juste pour faire bien sur le papier ? Cette mesure daterait de 1996 d’après un vieil article de Libé ( http://www.liberation.fr/france/0101197000-l-assemblee-retablit-la-gratuite-des-transports-en-cas-de-pollution )

Les commentaires sont clos.